Corentin Horeau, skipper Espoir Bretagne – Crédit Mutuel 2012-2013

© Finistère Course au Large

Corentin Horeau, 22 ans, originaire de la Trinité sur Mer (56), vient de remporter le Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel, devant les deux autres finalistes Julien Villion et Simon Troël. Il prend donc le relai d’Anthony Marchand. Durant les deux prochaines années, il bénéficiera d’une formation professionnelle d’excellence avec un monotype Figaro Bénéteau II, d’un budget pour participer au circuit Figaro, du partenariat de la Région Bretagne et du Crédit Mutuel, ainsi que de l’intégration au Pôle France Finistère Course au Large.

Discret, Corentin Horeau commence à réaliser ce qu’il vient d’accomplir et de remporter. A 22 ans, ce trinitain a déjà un passé très construit en régate. Barreur du M34 Safran , Corentin a remporté le Tour de France à la voile 2011 catégorie Amateur. A 22 ans, il a déjà multiplié les expériences sur Optimist, Laser 4.7, Laser Radial, Open 7.50 et s’est fait remarquer en match racing. Il s’est placé troisième du Championnat de France Espoir de Match racing en 2011.
Corentin est aussi le premier morbihanais à remporter le Challenge Espoir.

Corentin Horeau : « Au début de la semaine je suis arrivé sans stress, pour moi j’étais l’outsider de cette finale puisque les deux autres finalistes avaient déjà tenté le challenge auparavant. Je n’étais pas parti dans l’optique de gagner, je n’ai que 22 ans je pouvais encore tenter ma chance dans deux ans. Durant les différentes manches je me suis surpris moi-même mais je pense quand même que cela s’est joué à peu de choses, on a tous les trois des niveaux équivalents. Je réalise à peine ce qui m’arrive et je commence un peu à me mettre la pression car c’est un vrai enjeu pour moi d’intégrer cette filière. Ce qui m’a permis de me différencier sur ce challenge, grâce à mon expérience sur de nombreux supports mais également grâce à mes quatre participations au Tour de France &ag rave; la Voile. Je tiens à remercier la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de me faire confiance pour deux ans, également l’équipe du Pôle, Nicolas Troussel, Anthony Marchand, Thomas Rouxel. Je remercie aussi Nicolas Lunven pour m’avoir prêté son bateau afin de m’entraîner et également Antoine Koch pour ses conseils avant la phase finale de la sélection. Enfin, je félicite Julien et Simon et j’espère que nous pourrons nous bagarrer au départ de la Solitaire du Figaro.»

Brillants finalistes, Simon Troël et Julien Villion sont forcément déçus mais pour l’un comme pour l’autre, le Challenge Espoir Bretagne-Crédit Mutuel ouvre des perspectives.

Simon Troël : “Le Challenge n’est pas une finalité, heureusement. J’ai toujours l’espoir de courir la Solitaire du Figaro l’an prochain. Cela ne fait que renforcer ma motivation pour intégrer le circuit Figaro Bénéteau. J’espère bien que l’Espoir Bretagne-Crédit Mutuel ne remportera pas le classement bizuth de la Solitaire !!! Corentin a été le meilleur de la semaine, il n’y a rien à dire à cela !”

Julien Villion : “Même si je n’ai pas gagné, re tenter le challenge cette année reste une expérience en plus. Cela permet de se remettre en question et d’améliorer ses points faibles. Comparé au challenge il y a deux ans, on a eu plus de temps pour préparer cette finale, je me suis donc entrainé avec Corentin pendant deux mois. Ce n’est pas du travail perdu car tout ne s’arrête pas au challenge, j’espère pouvoir intégrer le circuit Figaro dans l’année à venir et ainsi retrouver Corentin au classement bizuth de la Solitaire. »

Ils ont dit :

Michel Kerhoas, Président du Pôle Finistère Course au Large et Président de la ligue Bretagne de voile : “Le Challenge 2011 a été une très belle édition avec de belles candidatures et de belles manches. On peut noter cette année le retour en force des bretons, et ça faisait un moment qu’on l’attendait !”

Michel Ferrant, Sécrétaire général du Crédit Mutuel de Bretagne : “Le Crédit Mutuel et la voile c’est une longue histoire puisque le Crédit Mutuel était déjà présent sur le premier Tour de Bretagne en 1997 et dans la course au large depuis 2006. Au sein de Crédit Mutuel nous avons défini des valeurs telles que l’engagement, l’audace et l’ouverture, ce sont également des valeurs qui correspondent bien au monde de la voile. C’est un partenariat unique entre une entreprise privée, le Crédit Mutuel, et une institution, la région Bretagne, mais également avec le Pôle Finistère Course au Large, professionnels de la voile sans qui un tel challenge ne pourrait pas exister. ”

Gaël Le Meur, Conseillère régionale, Présidente de la commission culture et sports : ” Ce challenge est avant tout une aventure collective et humaine avec des valeurs fortes que nous partageons également avec le Crédit Mutuel. Ce challenge démontre que les jeunes savent se dépasser quand on leur en donne la possibilité. La Région a signé récemment une charte de la jeunesse. Les jeunes ont besoin des institutions et des collectivités pour se réaliser. Nous en avons un bel exemple ici.”

Henry Bacchini, vice Président de la FFVoile : “Cette année nous avons eu une belle démonstration de sport où les trois skippers ont fait preuve de loyauté et de fair-play, c’est la marque des grands champions. Nous avons hâte de les retrouver pendant les courses. La France a une réelle volonté d’affirmer sa position dans le monde de la voile et de la course au large, et c’est avec des skippers et une filière telle que celle parrainée par la région Bretagne et le Crédit Mutuel que l’on peut y arriver.”

Anthony Marchand, skipper Bretagne – Crédit Mutuel Performance 2012-2013 : ” Etre vainqueur Espoir, cela peut mettre la pression mais lorsque tu prendras possession de ton bateau, qu’il sera à l’eau, tu seras avec nous, tu partiras en mer et ça va bien se passer !”

Christian Le Pape, Directeur du Pôle Finistère Course au Large : “C’est un très bon cru. Comme à chaque fois, les concurrents sont étonnants de vitalité et d’engagement. C’est toujours bluffant de les voir se démener pour gagner sur les trois jours de régates. Ils ont un niveau qui les situe dans les dix du Championnat de France de Course au Large en Solitaire. Tous les trois méritent un accès dans ces dix skippers. J’espère que Simon et Julien trouveront un budget et seront intégrés au Pôle. Nous sommes très reconnaissants envers le Crédit Mutuel et la région Bretagne grâce auxquels ce challenge peut avoir lieu. Nous remercions également l’équipe mer qui était d’un très haut niveau technique ainsi que les navigateurs du Pôle qui se sont impliqués en amont des sélections. Ils sont toujours autant présents dans l’évaluation et apportent u n soutien important à cette filière.”

Source

KAORI

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 19 novembre 2011

Matossé sous: Divers, Figaro 2, Monotypie

Vues: 1445

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent