Groupama 4 en tête du général provisoire après 14 manches

© Ian Roman / Volvo Ocean Race

Abu Dhabi Ocean Racing aura du attendre 7 mois avant d’accrocher une victoire d’étape dans cette 11ème édition de la Volvo Ocean Race.

7 mois de frustrations avant de franchir de nuit la ligne d’arrivée de la 7ème étape en vainqueur, 5mn 27s devant Groupama 4, après 3 600 milles de course entre Miami et Lisbonne. Un exploit tant attendu salué par un public de plus de 2 000 personnes massé dans le village-course et sous une pluie de feux d’artifice.

Après 3 victoires dans les In-Port Races, (Alicante, Abu Dhabi et Miami), c’est le 4ème succès de l’équipe emirati depuis le coup d’envoi de cette Volvo Ocean Race 2011-12, fin octobre 2011, d’Alicante.

La victoire portugaise a échappé de peu aux Français, mais leur seconde place au Portugal leur permet de prendre la tête du classement général provisoire des mains de Telefonica qui tenait cette position depuis Cape Town et qui finit 4ème dans la capitale portugaise.

En arrivant 2h 10 après le vainqueur, Puma Ocean Racing powered by BERG, prend la 3ème place et termine ce podium portugais. Les Américains prennent également la 3ème place du général provisoire au détriment des Néo-Zélandais de Camper, grands perdants de cette étape stratégique.

4h et 5mn après la victoire d’Abu Dhabi, les 102 secondes qui séparent Telefonica, 4ème, de Camper, 5ème apportent le témoignage de la bataille acharnée qui se sont livrés les deux concurrents dans les tout petits airs et le courant qui présidaient dans l’embouchure du Tage pour leur fin d’étape. Obligeant Telefonica et Team Sanya, 6ème et dernier, à mouiller quelques instants avant de franchir la ligne.

Ian Walker et ses hommes se sont battus bec et ongles à coup d’empannages dans l’embouchure du Tage pour se défendre des assauts tricolores et arracher cette victoire tant convoitée.

« Pensez-vous qu’on puisse rendre les 10 derniers milles d’une course aussi dures ? C’est l’une des expériences nautiques les plus extraordinaires de ma carrière, c’est sûr. Mentalement, je suis vidé. Quel soulagement en vérité.

« Nous dédions cette victoire à toutes les personnes qui suivent notre bateau ‘Azzam’ à Abu Dhabi. Azzam veut dire « détermination » et notre équipage a prouvé que notre détermination est égale à celle de toutes les autres équipes.

« Je dois dire que ces deux dernières heures de course ont été pires que l’ensemble de cette étape. Je n’ai plus de voix car j’ai attrapé froid, je n’ai pas dormi la nuit dernière car j’ai barré presque tout le temps. Puis Rob a pris la suite pour les 4 dernières heures. Je ne pouvais plus le déloger du poste de barre ! »

Abu Dhabi, qui a franchi la ligne à 23h 23mn 54s HF jeudi soir, reçoit 30 points pour sa victoire, Groupama 4 prend 25 points pour sa seconde place et PUMA prend 20 points pour sa 3ème place.

Team Sanya, qui s’est défendu comme un diable pour rester dans le peloton pendant les 11 jours de cette traversée atypique, termine 6ème et prend 5 points avec l’immense satisfaction d’avoir toujours été dans le match, jouant presque d’égal à égal avec les Volvo Open 70 dernière génération.

Au début de cette 7ème étape, Groupama, puis Telefonica avaient mené la flotte sur un parcours qui s’annonçait comme une rapide traversée de l’Atlantique nord, avant que les effets de la tempête tropicale Alberto ne viennent brouiller les cartes.

Un à un, les bateaux ont été forcés de remonter au nord, à la limite de la zone d’exclusion des glaces, pour négocier une météo confuse et inédite à cette période.

Au 6ème jour, Abu Dhabi prenait le commendement à son tour, inquiété quelques heures par Camper dans son leadership, alors que Groupama 4 retrogradait à la dernière place.

Encore derniers le 28 mai, Franck Cammas et ses hommes sont remontés petit à petit, impressionnants par leur vitesse au reaching et leur ténacité. En trois jours, ils reprennaient cinq places. Il aura fallu toute l’énergie des Tricolores pour revenir à la force du poignet aux avant-postes et frôler de peu une seconde victoire d’étape.

L’important pour Groupama sailing team est d’être en tête au classement général pour le retour de la Volvo Ocean Race 2011-12 en Europe.

Le prochain rendez-vous est fixé au samedi 9 juin à 14h (HF) pour l’In-Port Race de Lisbonne à suivre en direct sur le site www.volvooceanrace.com qui sera suivie le lendemain, dimanche 10 juin à 14h (HF) du départ de la 8ème étape, Lisbonne-Lorient, où les concurrents sont attendus vers le 16 juin.

Ils ont dit en arrivant au ponton à Lisbonne :

Franck Cammas :

« Nous avons fait une belle opération avec notre 2ème place, même si on regrette de ne pas avoir gagné ici à Lisbonne. Nous avons été très prêts d’Abu Dhabi et cela s’est joué sur le fil… Nous avons fait une belle étape, avec des hauts et des bas. Nous sommes très contents.

« Nous avons tout eu à cause de la météo. Les leaders se sont souvent trouvés en difficulté à cause de la météo et les retardataires en ont profité. Nous en avons souffert au début et nous en avons profité à la fin. Je pense que chacun mérite sa place.

« Bien joué à Abu Dhabi qui a fait une étape magnifique. Ils n’ont pas eu beaucoup de réussite jusqu’à présent et c’est super pour eux. Ils le méritent. Ils ont été au taquet depuis le début. »

“On s’est aussi bien battus. Nous avons pris des bonnes options mais aussi des mauvaises. Je pense que c’est juste et que nous méritons notre 2ème places. »

Ken Read :

« C’est un bon résultat. On aurait pu être premiers ou derniers un million de fois. C’est une étape de survie. Il y a encore plein de points à prendre. Etre sur le podium est un bonne affaire pour nous et nous revenons de loin. Maintenant nous regardons devant nous et nous allons en France. »

Résultats ETAPE 7

  1. ADOR 31.05 23:23:54 HF -11j 04h 23m 54s – 30 points
  2. GPMA 31 05 23:29:21 HF – 11j 04h 29m 21s – 25 points
  3. PUMA 31 05 01:26:52 HF – 11j 06h 26m 52s – 20 points
  4. TELE 01 06 03:28:27 HF – 11j 08h 28m 27s – 15 points
  5. CAMP 01 06 03:30:09 HF – 11j 08h 30m 09s – 10 points
  6. SNYA 01 06 03:44:25 HF – 11j 08h 44m 25s – 5 points

Classement général après 14 épreuves

Après 7 étapes océaniques et 7 régates « in-port »

  1. Groupama 4 (Franck Cammas) : 183 pts
  2. Telefonica (Iker Martinez) : 180 pts
  3. Puma (Ken Read) : 171 pts
  4. Camper (Chris Nicholson) : 162 pts
  5. Abu Dhabi (Ian Walker) : 104 pts
  6. Sanya (Mike Sanderson) : 32 pts

Equipes victorieuses des 14 manches (sur 19 manches) :

Etapes (7):

  • Telefonica : (E1,E2 et E3)
  • Groupama 4 : (E4)
  • Puma Ocean Racing : (E5 et E6)
  • Abu Dhabi Ocean Racing (E7)

In-Port Race (7) :

  • Abu Dhabi Ocean Racing : (IP Alicante) (IP Abu Dhabi) (IP Miami)
  • Telefonica : (IP Cape Twon) et (IP Sanya)
  • Camper with Emirates Team New Zealand : (IP Auckland)
  • Groupama 4 : (IP Itajai)

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2011-12