Duel de titans

© Pascal Alemany

Calés dans le foot strap, tendus au trapèze, accroché à leurs écoutes de spi comme si leurs vies en dépendaient, yeux rivés sur leurs bulles multicolores, les équipiers de la Saint-Barth Cata Cup ont bousculé la houle tropicale sourires aux lèvres. La baie de Saint-Jean était aujourd’hui un véritable paradis pour les équipages. Des conditions idéales avec un alizé qui soufflait une douzaine de nœuds, des embruns à 28 degrés, et surtout du match. « Les conditions étaient idéales » , lâche Nicolas Cau barreur du Tiger « St Barth Sailing”.

L’ancien membre de l’équipe de France de 49er venu pour découvrir la Formule 18 est conquis. « Le décor comme les conditions sont parfaites ! Le bateau offre de supers sensations, les parcours sont à la bonne longueur, les bords tactiques, le niveau est relevé. On croyait qu’on venait pour les vacances, mais c’est vraiment physique. Après cette première journée, tout ce que je peux dire c’est que cette régate est simplement magique ! »

Après un rappel général, les 50 engagés sont partis en début d’après-midi pour une course de 10 milles. D’entrée de jeu, les poids lourds du circuit ont mis la main sur la régate. Loin devant, la première course a tourné au duel de titan entre le Hollandais Mischa Heemskerk, vice-champion du monde en titre de Formule 18 et l’Américain John Casey, spécialiste du raid catamaran, vainqueur de la dernière édition de la Saint-Barth Cata Cup. Le Cirrus R « Emeraude Plage » de Heemskerk et le Nacra « Intendant Villa Services » de John Casey se sont livrés un mano a mano en tête de course.C’est au portant que le Hollandais et l’Américain ont fait la différence. Loin devant dans de longs surfs, les deux multicoques ont largement creusé l’écart. « C’était vraiment bien , confie Mischa. En plus de prendre du plaisir sur l’eau, nous avions la vitesse, les bons départs et surtout des conditions idéales que j’affectionne particulièrement. Le vent était idéal, tout le monde pouvait naviguer sans difficulté. »

La deuxième course du jour a ressemblé à un remake de la première. Mais John Casey a cédé sa place de dauphin au Morbihannais Gurvan Bontemps « Re/Max ». Les deux Cirrus R ont mené la flotte largement devant.C’est l’équipage belge Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani « St Barth Isle de France, quatrièmes et cinquièmes aujourd’hui qui complète le podium.Le premier équipage antillais Enrique Figueroa et Yan Van den Haute « ST Barth Sailor » se classe sixième.Jeff Ledée et Vincent Jordil « Avis », sixième de la première course, se ratent sur la deuxième manche à la suite de la rupture de sa drisse de foc. Jeff et Vincent sont actuellement dix-septièmes.

Source

Ouest Info

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 18 novembre 2011

Matossé sous: Catamaran de Sport, F18

Vues: 1519

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18