Up North !

© Yvan Bourgnon

Jour 4 à 9 : Traverser le Brésil en 4j et demi est déjà une vraie mission : C’est pour ainsi dire de la route de montagne sur 6000 kms, 15 000 virages, 5000 dos d’ânes et autant de trous au milieu de la route. 20h de conduite par jour pour contempler l’intensité de cette flore qui est dense, humide et généreuse. Le trafic est dense, il n’y a qu’une route et c est la même depuis 30ans !!! Après Sao Paulo et Salvador de Bahia, la délivrance arrive à Touros (Nord Est du Brésil) avec un cadre Idyllique.

Touros :

Un village de pêcheur qui ne connaît que la voile comme moyen de propulsion pour pêcher toutes sortes de poissons. On ne pouvait pas mieux tomber !! Nous sommes toute suite impressionnés par leur technique de pêche et la rapidité de leur engin en bois qui semble pourtant bien précaire. Ils se passionnent très vite pour notre défi et nous passons nos journées à monter le bateau avec tous ces villageois qui se réjouissent de nous voir naviguer et de voir la confrontation sur l’eau, ce choc des cultures et finalement la même passion !!

Le spot :

Un vrai moulin à vent : 40 km/h de vent toute la journée, grand soleil, 28 degrés : c’est exactement ce qu’il nous faut !!! pourvu que cela dure !! A cette saison le vent est un peu plus Sud-Est, c’est très bien pour aller vite mais nous risquons de terminer notre record très au large, peut-être à 400kms des côtes, sans assistance !! Nous n’aurons donc pas terminé l’aventure à l’issu du record, il faudra réussir à rentrer à la maison avec un bateau qui aura souffert en étant mené à 100% pendant 24H.

Préparation et Standby :

Il nous faut réadapter le bateau qui vient de terminer son expédition du Cap Horn, nous repassons de la version sage à celle la plus déraisonnable possible. Nous allons naviguer sur le même bord tout le long, du coup nous enlevons tout ce qui n’est pas utile pour gagner du poids (banc, foil au vent etc) et remettons toute la voilure possible, la version « puissance max » est en marche. Nos premières navigations sont prévues ce we et nous pensons être en standby dès lundi en attente d’une fenêtre météo favorable.

L équipage :

Thibaut est très heureux de venir établir ce nouveau record, c’est lui qui avait imaginé cette idée il y a quelques années. Yvan retrouve avec bonheur Thibaut avec qui ils avaient terminé ensemble 20ème au championnat du monde de cata F18 en 2007.

Source

Alexandre Barthélémy

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 13 avril 2012

Matossé sous: Catamaran de Sport, Divers, Divers, Records, Voile Légère

Vues: 1404

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records