Répétition générale au large

© Yvan Zedda

Ce soir, Jean-Pierre prend le départ d’un entrainement dans le Golfe de Gascogne avec 5 futurs concurrents du Vendée Globe. Du vent, des vagues et 630 milles (env 1167 km) à courir devant l’étrave de Virbac-Paprec 3 sont au menu de cette répétition générale au parfum de Vendée Globe.

Quel est l’objectif de cet entrainement ?

C’est la rentrée des classes ! Nous attaquons la navigation au large en solitaire. C’est l’occasion de se remettre dans le bain. Ce n’est jamais anodin, il faut un peu de temps pour s’amariner. Les conditions vont être musclées à bord de Virbac-Paprec 3. Nous allons réaliser des exercices spécifiques : stratégie météo, réparation à bord et envoi d’images sont au programme. Cela va être intense !

Quel est le parcours ? Quelles sont les conditions météo annoncées ?

Nous allons faire un tour du Golfe de Gascogne en allant virer un « way point » au large du Cap Finisterre (ndrl : pointe nord-ouest de l’Espagne) puis au large d’Arcachon avant de remonter vers Port La Forêt. Nous allons naviguer dans environ 30 nœuds avec une mer formée, c‘est un bon exercice. Cela permet de tester le bateau en conditions réelles de navigation au contact avec d’autres Imoca. Nous serons en mode compétition.

Qui embarque à bord de Virbac-Paprec 3 ?

L’objectif est de s’entrainer en solitaire. Cependant, pour des raisons de sécurité, chaque équipage embarque un membre de son équipe pour assurer la veille et surveiller les navires marchands. J’embarque Guillaume Le Brec pour assurer cette mission et observer mon comportement à bord. C’est un excellent marin ! Il m’apporte un regard extérieur pour améliorer et peaufiner certains détails de la navigation en solitaire.

Source

Anne-Charlotte Meyer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2012-13

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe