Premières heures d’une longue histoire

© Antoine Beysens

  • Jour 1 : Après avoir bien profiter de notre vol Air Europa via Madrid, nous voici de nouveau à Buenos Aires pour le début de cette nouvelle expédition. Notre arrivée un jour férié (chacun choisit son lundi de Pâques !!!!), nous a tout de même permit d’avancer sur les travaux de remise en état de la remorque, de la voiture et du bateau qui avaient souffert lors de la précédente aventure au Cap Horn

L équipe réunit pour ce Défi Linxea :

  • Yvan Bourgnon et Thibaut Vauchel qui vont étalonné le record des 24h en voile légère
  • Andréia Torrinha en charge de la logistique, de gérer l’assistance, de suivre le budget et de faire les traductions.
  • Marc Moitessier, le caméraman qui fera aussi les teasers et les ours
  • Antoine Beysens, le photographe

 

  • Jour 2 : En attendant Thibaut, Marc et Antoine qui doivent nous rejoindre directement à Natal, nous avons eu la mission impossible de trouver un poseur d’autocollants capable de faire un excellent travail sur un bateau avec des formes et des stickers complexes. A Buenos Aires tout fonctionne avec le réseau, les connaissances ; les pages jaunes n’existent pas et sans recommandations c’est tout de suite voué à l’échec. Nous nous adaptons à cette façon de travailler différente de l’Europe. Le marchandage est aussi très mal vu ici
  • Jour 3 : Après avoir réparer les dégâts sur la coque, le mât du bateau, le phare de la voiture, ressouder le châssis et remit en état la remorque, nous attendons que les argentins nous recouvrent entièrement notre petit cata du Linx qui va être notre animal de compagnie pour cette expédition. Nous prendrons la route ce jour, mercredi 4 avril en fin de journée pour envisager une route de 5000kms vers le Nord du Brésil avec évidemment au programme des petites routes de campagne parsemées de trous et de quelques voleurs nocturnes qu’il faudra appréhender

MARIO les bons tuyaux, que dire de ce petit garagiste de Buenos Aires, sans lui nous aurions pataugé des jours et des jours pour résoudre chaque problème. Il connaît tout le monde ici et par dessus tout il a un cœur incroyable. Il s’est activé 12h par jour pour nos beaux yeux sans accepter aucuns retours. Un être généreux, démerde et qui se marre tout le temps, que du bonheur avant d’attaquer notre longue route

Source

Alexandre Barthélémy

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Records