A chaque objectif son programme !

© CEM

Plus de 40 jours d’entraînement depuis début janvier, des journées de navigation rallongées, un programme carré, bienvenue au Centre d’Entraînement Méditerranée de La Grande Motte ! Après un hiver très studieux, Nicolas Bérenger et ses coureurs, entre Atlantique et Grande Bleue, sont sur tous les fronts. Solo Figaro Massif Marine, Icom Cup, et bientôt Transat Ag2r La Mondiale puis Solitaire du Figaro, voilà une saison dense qui commence !

Un pour tous, tous pour un !
« J’ai fractionné les entraînements en 3 thèmes : la vitesse au reaching et au largue sous spi en janvier, les départs et les manœuvres en février et le large au mois de mars » indique Nicolas Bérenger qui a remplacé Franck Citeau, nouvel entraîneur de l’Equipe de France de Catamaran. « Nous avons la chance de naviguer tout l’hiver et le programme nous permet d’aller au fond des choses » ajoute Mathieu Girolet (Entreprendre Lafont Presse). « J’ai gagné en confiance grâce à Nicolas. En tant que spécialiste de la série, il nous apporte beaucoup individuellement.»

Avec l’arrivée des Espagnols Anna Corbella et Gérard Marin qui se sont ajoutés aux cinq Anglais d’Artémis, le CEM s’internationalise encore ! « Ils ont tous des parcours différents, nos échanges sont très constructifs ! Certains se concentrent sur le large, d’autres sur la technique, il y a ceux qui débutent en Figaro comme Rémi Fermin et ceux qui ont atteint une maturité comme Jean-Pierre Nicol. Les objectifs diffèrent selon les coureurs mais cela nous pousse tous vers le haut » explique l’entraîneur.

A chacun son terrain !
Plus de vagues, plus de vent… Préférant naviguer dans des conditions proches de La Solitaire du Figaro, la semaine dernière, les cinq Anglais d’Artémis participaient à La Solo Figaro Massif Marine. A la clé, un parcours réduit de 120 milles mais une prometteuse 8ème place pour Sam Goodchild qui tire les enseignements de l’année passée.
Pendant ce temps-là et toujours en collaboration avec Richard Silvani de Météo France, le reste du groupe s’étalonnait sur l’Icom Cup Méditerranée : un aller/retour de 150 milles entre La Grande Motte et Marseille et des parcours côtiers. Environ 380 milles dans une météo complexe, digne d’une traversée estivale du Golfe de Gascogne, « le format est parfait, c’est un bon entraînement pour La Solitaire. J’ai fait des erreurs mais je sens que le travail de l’hiver paye. Au fur et à mesure que je trouve des réponses à mes questions, certaines choses se débloquent, maintenant, il faudra concrétiser cet été, » livre Mathieu Girolet, 3ème de l’épreuve. Au final, Xavier Macaire l’emporte devant Rémi Fermin (Nîmes Métropole), trois jours seulement après la mise à l’eau de son Figaro « Skipper Hérault ». Une belle démonstration de son potentiel !

Qui fait quoi ensuite ?
Deux équipages 100% CEM, Anna Corbella/Gérard Marin (Gaes) et Sam Goodchild/Nick Cherry (Artémis) prendront le départ de La Transat Ag2r-La Mondiale. On retrouvera également Christopher Pratt aux côtés de Thierry Chabagny (Gedimat) et Damien Guillou accueillera Ronan Treussart sur La Solidarité Mutualiste. Fin avril, Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls), Mathieu Girolet (Entreprendre Laffont Presse), Xavier Macaire (Skipper Hérault) et Laurent Pellecuer rejoindront la côte Atlantique pour la Solo Concarneau, La Transmanche et La Solitaire du Figaro où pas moins 9 coureurs du Centre d’Entraînement de La Grande Motte sont attendus.

En attendant, les entraînements continuent ! Au programme cette semaine, optimisation des manœuvres, déplacements à bord, et phases de départs, le tout sous la caméra du coach ! Côté météo, 15 à 18°C à terre, 10 à 18 nœuds de vent, des rafales à 25-30 nœuds… Que demander de plus ?

 

Source

Julia Huvé

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Generali Solo

Les vidéos associées : Izmir Cup

Les vidéos associées : La Solitaire du Figaro

Les vidéos associées : Transat AG2R