Un Vendée Globe, c’est aussi douze semaines de cuisine !

© Jena-Marie Liot / DPPI

Quatre-vingts jours autour du monde, c’est aussi une douzaine de semaines en autonomie totale pour le skipper. L’alimentation à bord est capitale pour le marin en course. Prévoir et préparer la nourriture qui sera embarquée l’est donc tout autant. Interview de Patricia Brault, chargée de la logistique et de l’avitaillement au sein du Safran Sailing Team.

Combien de kilos de vivres seront embarqués à bord du monocoque Safran pour le Vendée Globe ?

Patricia Brault : Nous prévoyons près de 150 kilos, répartis en six sacs étanches. Chaque sac contient de la nourriture pour une quinzaine de jours. Marc y prend ce qu’il veut, ce dont il estime avoir besoin, ce qui est le plus pratique pour lui, à n’importe quel moment de la course. L’objectif ? Que ce soit varié, bon, léger mais suffisant en termes d’apports caloriques, et surtout bien organisé !

Qu’y a-t-il dans ces sacs et comment les menus sont-ils préparés ?

P.B. : Marc aime davantage les plats préparés, conditionnés sous plastique et qui se préparent au bain marie ou à la poêle, que tout ce qui est déshydraté ou lyophilisé. Ceci dit, les fournisseurs se sont beaucoup améliorés depuis quatre ans et donc nous panachons plats préparés et plats lyophilisés. Je suis à l’affût des nouveautés proposées par trois sociétés qui travaillent avec des nutritionnistes. Je propose à Marc des plats qu’il goûte, chez lui ou en navigation. Il me donne ensuite son verdict et coche sur un tableau ce qu’il veut. Pour le Vendée Globe, il aura le choix entre une cinquantaine de plats différents, dont trente plats préparés. Par exemple, des plats classiques comme sauté de porc à la moutarde, petit salé aux lentilles, hachis Parmentier… Mais aussi des mets plus élaborés, comme de la blanquette de la mer ou de la lotte aux petits légumes…

On ne mange pas la même chose sous la chaleur des tropiques et dans le froid glacial du grand Sud. Comment gère-t-on cela ?

P.B. : Les six sacs de vivres sont numérotés en fonction des paramètres météo. Au large du Brésil, il y aura plus de taboulé et de produits « frais » que dans l’Océan Indien ou le Pacifique où il faut évidemment davantage de calories. Bien sûr, Marc pioche comme il veut dans les sacs. En plus, Marc, qui ne raffole pas des « desserts », emporte un sac spécial pour les petits déjeuners avec des fruits secs et du pain spécial de mer fabriqué à l’Aber Wrac’h : sur le dernier Vendée Globe, le pain est resté bon jusqu’aux Iles Kerguelen ! »

Le point de vue Marc Guillemot

Le skipper de Safran fait très attention à la façon de se nourrir, et donc à ce qu’il mange : « L’idée de base est toujours la même : sain, agréable, léger mais suffisant en calories », résume-t-il. Une notion importante quand on sait qu’un marin solitaire a besoin de deux fois plus de calories par jour dans le Sud qu’un employé de bureau, par exemple. Ainsi, comme pour son premier Vendée Globe, Marc Guillemot travaille avec un nutritionniste, notamment au cours d’une journée spécifique organisée au Pôle d’entraînement « Finistère Course au Large ».

La boisson ? « De l’eau et du thé vert au gingembre, jamais d’alcool en mer ». Les petits plaisirs ? Pas de barre chocolatée ou de sucreries mais pâté Hénaff, sardines et foie de morue, (seules conserves du bord). « Je sais qu’il me faut trois boîtes par semaine, ce qui fait une quarantaine au total. Je préfère cette petite concession au poids embarqué, parce que je me connais et je fonctionne bien avec ça. En mer, ça me fait tellement plaisir que ça vaut le coup d’alourdir un peu les sacs. Bien sûr, il faut matosser (changer de place les sacs pour équilibrer au mieux le bateau selon l’allure, ndr) mais plus on avance dans la course et moins c’est lourd ! Et puis, dans le froid du grand Sud, où la vie est un peu dure, une petite tartine de sardines à l’apéro et c’est reparti. C’est plein d’énergie ! »

Source

Mille & une vagues

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 13 mars 2012

Matossé sous: 2012-13, Course au Large, IMOCA, Vendée Globe

Vues: 3136

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2012-13

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe