Une première manche tonique en perspective

© Arnaud Pilpre

Amarrés depuis 48 heures aux pontons de Concarneau, les 35 Figaro Beneteau engagés sur cette Solo Guy Cotten 2024 sont fins prêts pour la compétition. À 11h de lundi 11 mars, les navigateurs et navigatrices s’élanceront sur un parcours côtier de 33 milles nautiques qui les emmènera pour un tour de l’archipel des Glénan.

Le mot du directeur de course

Hervé Gautier, directeur de course, livre quelques détails sur les conditions attendues pour cette première journée : « Nous allons avoir de bonnes conditions sur cette première journée avec un vent de nord-ouest de 15 à 20 nœuds. Les concurrents auront de tout, avec du près, du travers et du portant. Ce sera complet et cela promet une belle régate. Ils devraient revenir devant le port de Concarneau aux alentours de 15h demain après-midi. »

Le mot des coureurs

Les figaristes ne boudent pas leur plaisir à l’idée de renouer avec la compétition, à l’instar de Tom Dolan, skipper irlandais et local de l’étape, installé depuis 12 ans dans la Ville Bleue. « C’est rigolo car les conditions attendues demain sont les mêmes que l’année dernière ! En revanche ça va être la remise en route pour tout le monde et avec une flotte de 35 bateaux, il faudra être vigilant notamment avec les gros coefficients de marée. Il faudra être bien placé dès le départ pour éviter de se retrouver dans la meute. Je ne me donne aucun objectif chiffré car ça ne sert pas à grand-chose. Il y a tellement de paramètres que l’on ne peut pas contrôler. Mon objectif est surtout de faire le tour du parcours le plus rapidement possible ! »

Nouveau venu sur le circuit après avoir découvert le support l’année dernière sur les épreuves en équipage, Arthur Meurisse (Dunkerque) a, lui aussi, hâte d’être à demain ! « Il y a un mélange d’excitation et d’appréhension. Je suis pressé de me confronter aux autres et de voir où je me positionne par rapport aux autres bateaux. Les conditions seront parfaites, ça va être maniable mais assez sportif. Je vais regarder le parcours et la météo très attentivement ce soir pour être dans les meilleures dispositions demain. »

Le mot du Président de la Fédération Française de Voile

La Solo Guy Cotten a eu l’honneur d’accueillir Jean-Luc Denecheau, Président de la Fédération Française de voile sur les pontons ce dimanche. « Le Championnat de France Elite de Course au Large est majeur pour la Fédération Française de Voile car c’est le début de leur carrière professionnelle. Je suis particulièrement heureux de voir que nous avons 35 bateaux présents sur cette Solo Guy Cotten, dont 15 bizuths. Nous avons souhaité encourager le travail de la Classe Figaro Beneteau avec l’Académie et la relance du Tour Voile. C’est très satisfaisant. Cette Solo Guy Cotten est une très belle épreuve et je sais, pour en avoir parlé avec beaucoup de marins qui l’ont fait, qu’elle a un réel intérêt sportif. Je leur souhaite une belle régate. »

Source

Marie-Astrid Parendeau

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 11 mars 2024

Matossé sous: Figaro 3, Monotypie, Solo Guy Cotten

Vues: 251

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent