La Solo Guy Cotten c’est pour bientôt !

© Arnaud Pilpre

La 47e édition de la Solo Guy Cotten, qui se déroulera du 11 au 15 mars prochain, donnera cette année le coup d’envoi de la saison du circuit Figaro Beneteau. Avec un format revisité, alliant régates côtières et parcours au large, cette fidèle épreuve du calendrier organisée par la Société des Régates de Concarneau attire un nombre grandissant de figaristes ; et ils sont plus de 35 bateaux attendus aux pieds de la ville close à partir du 9 mars prochain. De quoi démarrer en beauté le Championnat de France Elite de Course au Large 2024 !

Un nouveau format validé

Pour la première fois l’année dernière, le programme de la Solo Guy Cotten incluait deux journées de régates côtières en complément du grand parcours au large. Un nouveau format qui a autant conquis les skippers que l’organisateur et les partenaires, comme nous l’explique Hervé Gautier, directeur de course : « le lundi 11 et le mardi 12 mars, les skippers participeront à plusieurs manches côtières devant Concarneau et autour de l’archipel des Glénan. Cela permet de lancer plusieurs manches et de voir les bateaux revenir au ponton à la fin de la journée. Cela crée une belle émulation pour les partenaires, qui peuvent assister aux régates sur l’eau, et pour le public concarnois qui peut assister au retour des bateaux et des skippers en fin de journée. Ces deux journées ‘inshore’ seront suivies par le traditionnel parcours au large entre la Bretagne et l’Ile d’Yeu d’une durée d’environ 48 heures. En revanche, par rapport aux deux dernières éditions qui étaient estivales, les nuits du mois de mars seront beaucoup plus longues avec très peu de lune et de gros coefficients de marée. Ce sera un défi technique et sportif pour les skippers. »

L’organisation choisira le parcours définitif de la grande course en fonction des prévisions météorologiques, afin de voir les concurrents revenir dans la journée du vendredi 15 mars à Concarneau.

Le retour à la compétition pour les figaristes

Après une trêve hivernale de plusieurs mois, les skippers ont hâte de renouer avec la compétition, à l’instar de la locale de l’étape, la navigatrice Charlotte Yven (Skipper Macif 2023) : « Je suis ravie de démarrer la saison à domicile, où je vis et où je m’entraine toute l’année. Ce sera ma troisième participation et c’est une épreuve vraiment conviviale et bien organisée. C’est aussi l’occasion de mettre en avant notre partenaire technique, Guy Cotten, et nous sommes contents d’être bien équipés pour cette première régate au mois de mars ! »

Basile Bourgnon (Edenred), 3e de l’édition 2023 et 2e de la Solitaire du Figaro, apprécie l’intensité sportive de cette épreuve : « j’aime le format de cette course, elle est intense, elle se joue sur notre terrain de jeu et à cette époque de l’année, cela peut vite devenir engagé météorologiquement parlant, cela me plait ! L’objectif est évidemment de faire mieux mais surtout de se jauger en course aux concurrents pour développer de nouveaux axes de travail pour le reste de la saison. Le plateau est incroyable avec plus de trente bateaux, il y a pas mal de nouveaux cette année, cela promet un beau match sur l’eau ! »

Ils sont en effet 10 bizuths inscrits au 20 février, venant de tous horizons, comme le skipper futunien Lomano Takasi qui intègre le circuit cette année. Ayant participé l’année dernière aux épreuves de l’Academie de la Classe Figaro en équipage, le skipper de Réauté Chocolat sait que le niveau est élevé et c’est ce qu’il est venu chercher ! « Je suis ravi d’arriver sur ce circuit qui est très professionnel. Je viens chercher l’exigence, la rigueur imposée par la monotypie. Je ne me fixe aucun objectif de résultat pour l’instant, même si je suis un compétiteur, mais je sais que la bataille sera très intense avec les autres bizuths. Je n’aurais passé qu’une seule nuit en mer avant le départ de la course et j’ai hâte de voir où je me situe par rapport à la concurrence. »

Source

Marie-Astrid Parendeau

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 28 février 2024

Matossé sous: Figaro 3, Monotypie, Solo Guy Cotten

Vues: 1240

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent