La monotypie de l’AC40 remis en cause !

© Ricardo Pinto

Selon notre confrère Sail-World, l’équipe britannique a fait naviguer ses deux AC40 l’un contre l’autre. Seul un foc faisant la différence entre les deux bateaux. Lors de l’interview d’après séance, le skipper Ben Ainslie a estimé que l’un des AC40 One Designs était plus rapide que l’autre pour des raisons qu’il n’a pas été possible d’établir.

« Nous constatons une différence entre les bateaux, ce qui est intéressant du point de vue de la classe monotype », a-t-il déclaré après la séance de navigation.

« Nous constatons que le bateau B « Sienna » est un peu plus rapide que le bateau A « Athena ». Je pense que nous aurions aimé avoir le bateau B plus tôt dans l’année ».

« Nous essayons de comprendre ce qui cause cette différence. Nous alignons les bateaux pour nous assurer que tout est symétrique en termes de position des bras de foil, de gréement et de systèmes sur le bateau, pour voir s’il y a des différences. Il est important de comprendre ce qui fait cette différence, car cela nous aidera à comprendre ces bateaux en général.

Ainslie a également laissé entendre que l’objectif de la compétition bateau contre bateau dans l’AC40 One Designs était de développer un jeu typique de match racing pour les monocoques à foils, et quelques phases de régates qui sont uniques à ce type de bateau.

Source

Sail-World

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent