Ben Ainslie raccorche son ciré

© Ricardo Pinto

Ben Ainslie a annoncé qu’il quittait son poste de pilote de l’équipe Emirates Great Britain SailGP Team pour être remplacé par le double médaillé d’or olympique Giles Scott, avec effet immédiat. M. Ainslie, qui conservera son rôle de PDG d’Emirates GBR, a déclaré que cette décision était « probablement la plus difficile » de sa carrière sportive, mais qu’il était « temps de laisser la prochaine génération s’épanouir ».

Cela signifie que Scott pilotera la F50 de l’Emirates GBR lors du Mubadala Abu Dhabi Sail Grand Prix présenté par l’Abu Dhabi Sports Council la semaine prochaine.

S’exprimant au sujet de cette décision, M. Ainslie a déclaré : « Comme toute décision importante, il y a beaucoup de choses à prendre en compte et de nombreux facteurs entrent en jeu.

« En tant que PDG d’Emirates GBR et de l’équipe INEOS Britannia America’s Cup, et surtout en tant que mari et père, il faut bien se rendre compte que l’on ne peut pas tout faire.

Ainslie a décrit Scott, qui est également son coéquipier au sein de l’équipe INEOS Britannia America’s Cup, comme « l’un des meilleurs dans notre sport ».

« C’est un marin incroyable, l’un des meilleurs avec qui j’ai jamais couru, mais c’est aussi une personne très mature et pondérée, et c’est pourquoi je pense qu’il fera un travail fantastique en SailGP », a-t-il déclaré.

Scott a déclaré que sa nomination en tant que pilote d’Emirates GBR était « un grand moment ».

« La SailGP est une ligue extraordinaire, il n’y a rien d’autre que cela, et c’est formidable que Ben m’ait appelé », a-t-il déclaré. « J’ai du retard à rattraper, mais l’Emirates GBR Team est une équipe formidable, tout le monde est très expérimenté et ce sont des marins de grande qualité. Je dois me montrer à la hauteur et faire de mon mieux pour remplir les grandes bottes que Ben a laissées derrière lui.

Ainslie, qui a assumé pour la première fois son rôle de pilote pour Emirates GBR avant la saison 2 en 2019, continuera à jouer le rôle de PDG d’Emirates GBR pour se concentrer sur la performance globale de l’équipe à la fois sur et en dehors de l’eau. La stratège Hannah Mills continuera quant à elle à jouer son rôle, soutenue par l’équipe dans son ambition de devenir la première femme pilote d’une équipe SailGP.
Dans ce cadre, Emirates GBR a organisé une journée d’entraînement Women’s Pathway sur le British F50 avant la course d’Abu Dhabi, avec Mills à la barre de la session aux côtés d’athlètes féminines d’autres équipes SailGP.

Ainslie a déclaré : « Hannah est un talent incroyable et il est vraiment impressionnant de voir comment elle s’est familiarisée avec ces bateaux. Nous la soutenons pleinement dans son objectif de devenir la première femme pilote en SailGP et nous continuerons à lui offrir plus de temps d’entraînement sur l’eau, à partir d’Abu Dhabi, et je ne pense pas qu’il faille attendre longtemps avant de la voir courir sur un F50 ».

Ainslie a toujours souligné sa passion pour le soutien à la nouvelle génération. En 2022, Ainslie et Mills ont mis en place le programme Athena Pathway (APP) qui vise à accélérer le développement des jeunes et des femmes navigatrices, à uniformiser les règles du jeu et à introduire la diversité dans le sport à son plus haut niveau, à la fois sur l’eau et en dehors de l’eau.

Source

SailGP

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 janvier 2024

Matossé sous: Match Racing, SailGP

Vues: 652

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent