Un bilan 2023 plus que positif

© Alexis Courcoux

Grands acteurs du circuit Figaro Bénéteau 3 tout au long de cette année 2023, les deux skippers Macif ne retiennent que du bon sur chacune des grandes courses auxquelles ils ont participé cette année : Solo Maître Coq, Transat Paprec, Tour de Bretagne à La Voile, Solo Guy Cotten et Solitaire du Figaro Paprec. Superbes vainqueurs de la transat en double Concarneau-Saint-Barth, 3e du Tour de Bretagne, Loïs et Charlotte ont brillé ensemble et ont également rempli leurs objectifs en solo. Un podium sur La Solitaire pour le skipper Macif 2022 et une immense hotte d’expériences pour la skipper Macif 2023. Ils repartent l’an prochain sous les couleurs de la Macif avec des étoiles plein les yeux et une grande impatience de performer !

Formidable tremplin et filière d’excellence dans le milieu de la course au large en solitaire, le programme Skipper Macif a permis à Loïs Berrehar et Charlotte Yven de poursuivre leur progression durant cette année riche en expériences ! Une année Figaro qui a mis à l’honneur la course en double mixte et le partage d’expériences en permettant à Charlotte d’apprendre beaucoup de Loïs, et à Loïs de performer grâce à l’amour du large de Charlotte. Le duo a parfaitement fonctionné se définissant même comme « frère et sœur » tant l’entente fut au beau fixe et créatrice d’excellents résultats. Preuve en est avec la victoire sur la Transat Paprec si convoitée…

En route vers 2024 !

5e du Championnat de France Elite de Course au Large 2023, 3e de La Solitaire du Figaro Paprec, l’ambition de Loïs Berrehar est claire : la victoire en 2024. Le skipper Macif 2022 poursuit donc une troisième année avec cet objectif qu’il souhaite atteindre plus que tout. « Je veux gagner le Championnat de France, j’ai toutes les cartes en main pour performer encore avec Macif. Je reviens de la Transat Jacques Vabre avec Romain Attanasio (10e), car j’aime aussi rouler ma bosse sur d’autres supports. C’est enrichissant et c’est ce qui me passionne. Je suis prêt pour 2024 ! » confie Loïs Berrehar. Après quelques jours de repos pendant la trêve de Noël, la rentrée des Figaristes démarre mi-janvier avec un programme dense. Charlotte Yven ne cache pas non plus son impatience de remonter à bord de son Figaro : « Si l’année 2023 était assez tournée vers le double, il y aura plus de solitaire en 2024. Cela me va bien car j’ai pu faire les choses progressivement, entre autres grâce à Loïs. Je sais que je peux mieux faire sur La Solitaire ! ». En effet, la jeune femme de 24 ans avait démontré un fort potentiel en terminant 6e de La Solo Maître Coq et 5e de la Solo Guy Cotten. De quoi confirmer qu’il faudra compter sur elle en 2024 !

Interview croisée de Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) et Charlotte Yven (Skipper Macif 2023)

Qu’auriez-vous envie de dire à chacun d’entre vous ?

Charlotte Yven : « Merci Loïs, on repart quand tu veux ! Je le remercie du fond du cœur de m’avoir beaucoup appris sur tout : à la fois sur la navigation, sur les choix tactiques mais également sur la gestion d’une course jusqu’au bout. Jusqu’à la ligne d’arrivée sur la Transat Paprec, il m’a montré combien il ne fallait rien lâcher, ne rien laisser au hasard. Comme un grand-frère, il m’a aidé à gérer l’émotion à terre, les médias. C’était tout neuf pour moi ! »

Loïs Berrehar : « Merci Charlotte et surtout fonce ! J’ai vraiment envie de lui dire un grand merci de s’être investie à fond dans le projet, notamment sur la partie navigation en double. J’avais un objectif élevé et elle a emboîté le pas direct. Elle s’est dépassée. Je la remercie pour cela. Sa Solitaire du Figaro fut décevante j’imagine pour elle, mais je lui dis : « Patience, tu as le temps et une énorme envie, alors ça va venir, tu es super forte ! ». Je veux lui dire aussi que l’important, c’est de prendre du plaisir et je sais qu’elle aime par-dessus tout être en mer… »

Quel est votre plus grand souvenir de 2023 en tant que skippers Macif ?

Charlotte Yven : « L’arrivée à Saint-Barth ! C’était exceptionnel de gagner d’autant que je n’avais jamais passé plus de 5 jours en mer. Je n’avais jamais connu une telle effervescence sur le village départ et à l’arrivée d’une course. »

Loïs Berrehar : « Il y en a beaucoup ! Je pense à l’arrivée à Saint-Barth qui fut un moment incroyable. Avec Charlotte, nous avons vécu beaucoup de choses ensemble, je l’ai toujours considérée comme un marin avant tout, même si la tendance est de parler de double mixte. Elle est comme une sœur pour moi. C’est vrai que remporter la victoire à Gustavia avait une saveur particulière parce que c’était sa première transat. »

Avec un peu de recul, qu’est-ce que cette année vous a apporté ?

Charlotte Yven : « Tout m’a marqué cette année, depuis la préparation, les entraînements jusqu’aux 5 courses auxquelles j’ai participé. J’ai beaucoup appris sur chaque détail, sur la manière de cocher les cases les unes après les autres, sur le sommeil, la nourriture à embarquer, les trajectoires, la météo… Tout fut ultra bénéfique pour moi. »

Loïs Berrehar : « Toute cette année 2023 est très positive. J’ai rempli mes objectifs, notamment celui de faire un podium sur La Solitaire. Je suis heureux du travail accompli et de mes performances. Je me rends compte de la chance que j’ai de continuer une année de plus sur le circuit Figaro avec Macif, le Maths Sup/Maths Spé de la voile ! »

Source

MA Prestation

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 18 décembre 2023

Matossé sous: Figaro 3, La Solitaire, Monotypie

Vues: 527

Tags: , , , , , ,

Sous le vent

Au vent