Tous au rendez-vous de La Solitaire du Figaro 2012 !

© Alexis Courcoux

A un peu plus de trois mois du coup d’envoi de La Solitaire du Figaro, le plateau s’étoffe et les engagements se confirment. Avec déjà plus de trente skippers inscrits et pré-inscrits, le cru 2012 de la grande classique de la Classe Figaro Bénéteau promet une fois encore de faire “ligne comble”. Au départ de Paimpol, le dimanche 24 juin, et un mois durant, ils seront nombreux à avancer de solides arguments pour succéder à Jérémie Beyou, superbe vainqueur de la dernière édition. Epreuve incontournable du circuit, elle attise les convoitises depuis plus de quarante ans… quarante-trois exactement. Organisée pour la première fois entre fin juin et mi-juillet cette année, La Solitaire du Figaro est la principale course inscrite au calendrier des amateurs de la monotypie. A armes égales, les navigateurs de plus haut vol s’affronteront encore sur ce nouveau volet, entre Paimpol, Gijón en Espagne, Saint-Gilles-Croix de Vie et Cherbourg-Octeville. Nombreux sont ceux qui ont d’ores et déjà fait part de leur fidélité au rendez-vous, parmi lesquels les ténors de la série, déjà victorieux ou bien décidés à profiter de cette nouvelle édition pour inscrire leur nom au palmarès. Sacré en 2009, à l’occasion de la quarantième, Nicolas Lunven (Generali) revient cette année pour entrer dans le cercle très fermé des doubles couronnés. Face à lui, le Champion de France de Course au Large en Solitaire en titre et dauphin de Jérémie Beyou en 2011, Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012), mais aussi les incontournables Gildas Morvan (Cercle Vert), Jeanne Grégoire (Banque Populaire), Erwan Tabarly (Nacarat), Thierry Chabagny (Gedimat), Frédéric Duthil (Sepalumic), Gildas Mahé (Vendée) ou encore Anthony Marchand (Bretagne – Crédit Mutuel Performance) seront également sur les rangs pour briller au soir du 14 juillet dans les eaux normandes. Outsiders, bizuths & co… Mais depuis plusieurs saisons, les “patrons” de la Classe Figaro Bénéteau savent à quel point il leur faut se méfier de solides outsiders qui, à force de travail et d’acharnement, ont emprunté le chemin d’une irrésistible progression. Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls), Adrien Hardy (Agir Recouvrement), Yoann Richomme (DLBC), Xavier Macaire (Skipper Hérault) ou encore Morgan Lagravière (Vendée), brillants bizuths de l’année dernière, seront à suivre de très près. Du côté des nouveaux venus, la bataille devrait également faire rage, avec l’entrée en lice de Corentin Horeau (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir), Julien Villion ou Thomas Normand (Financière de l’échiquier). Enfin, comment ne pas citer le contingent britannique qui confirme de saison en saison son intérêt pour la série. Piqués par le virus, Sam Goodchild et Nick Cherry, les deux skippers d’Artemis, viendront faire valoir leurs droits. Avec dix inscrits à ce jour, vingt pré-inscrits et une quinzaine de skippers en passe de confirmer leur présence, La Solitaire du Figaro 2012 devrait réunir tous les atouts d’un grand cru. D’ici là, l’Atlantique et la Transat AG2R LA MONDIALE auront permis une revue des troupes en double et les courses de préparation mis les solistes dans le bain. C’est dire si tous seront particulièrement affûtés pour aborder leur grand-messe annuelle. Rendez-vous le 24 juin pour le grand départ à Paimpol !

Source

RivaCom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : La Solitaire du Figaro