La DRHEAM-CUP va monter en puissane

© Thierry Martinez

L’avis de course de LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE 2024 vient de sortir. La course entre Cherbourg-en-Cotentin et La Trinité-sur-Mer franchira un nouveau pas pour sa cinquième édition, puisqu’elle comptera au classement du Championnat du RORC et fera office de deuxième épreuve du Championnat d’Europe IRC double.

A neuf mois du coup d’envoi de la cinquième édition de LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE, l’avis de course vient de sortir, l’occasion de rappeler les grandes lignes d’un événement qui, en 2024, aura lieu du 11 au 21 juillet, avec le départ de la grande course le lundi 15 de Cherbourg-en-Cotentin à destination de La Trinité-sur-Mer. Comme il y a deux ans, trois parcours, DC600, DC1000 et DC1500, seront proposés aux onze classes invitées, dont le très attendu Sun Fast 30 One Design, qui vient d’être présenté et baptisé au salon de Southampton puis au Grand Pavois de La Rochelle. Un classement spécifique sera d’ailleurs réservé à la nouvelle classe créée autour de ce monotype, signé VPLP et construit par Multiplast avec le groupe Jeanneau.

Ce ne sera pas la seule nouveauté de LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE qui poursuit son implantation en tant qu’épreuve majeure du calendrier international, puisqu’elle sera intégrée en 2024 au Championnat annuel du RORC. Ce que confirme son vice-commodore français, Eric de Turckheim qui, à bord de son NYMD 54 Teasing Machine, sera d’ailleurs au départ de Cherbourg-en-Cotentin le 15 juillet prochain : « Sur l’édition 2022, nous avions intégré LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE au calendrier du RORC parce qu’elle remplissait nos critères, à savoir un beau parcours, ouvert aux IRC, une direction de course en ligne avec les standards du RORC et le fait qu’elle ne se dispute pas les mêmes années que la Rolex Fastnet Race. A l’issue de cette édition, nous avons rediscuté avec Debbie Fish, qui va bientôt prendre ma succession à la présidence de la commission programme et courses, pour établir un certain nombre de conditions pour que LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE puisse attribuer des points et donc rentrer dans le Championnat du RORC. Ce qui passait par un audit de tout ce qui est instructions de course, sécurité, inspection des bateaux… Jacques Civilise (président de Drheam-Promotion, qui organise la course) et son équipe ont accédé à nos demandes, ce qui nous a conduits à cette décision de l’intégrer au Championnat. »

Ce n’est pas tout : la cinquième DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE, qui, comme depuis sa première, figurera sans doute au calendrier 2024 du pôle course du Yacht Club de France / UNCL, dévoilé en fin d’année, fera également office de seconde manche du Championnat d’Europe IRC double, dont ce sera la deuxième édition et dont le RORC est l’un des organisateurs. « En 2024, les deux épreuves qui seront prises en compte seront Cowes-Dinard-Saint-Malo et LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE », confirme encore Eric de Turckheim.

Cette décision réjouit Kate Cope, directrice des UK Double Handed Offshore Series, circuit créé en 2021 et destiné à promouvoir la pratique du double outre-Manche, qui comprend à son programme plusieurs courses du RORC. « Le fait que LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE soit l’une des deux courses retenues pour le Championnat d’Europe IRC double est une très bonne nouvelle. Parmi les duos qui participent à notre circuit, ils sont déjà nombreux à souhaiter y participer, d’autant que le parcours leur est familier. Les bateaux basés au Royaume-Uni ont beaucoup couru à Cherbourg-en-Cotentin, notamment dans le cadre du programme du RORC et de l’arrivée de la Rolex Fastnet Race. Nous connaissons bien le port qui a une très bonne réputation en ce qui concerne l’organisation d’événements et l’accueil chaleureux qui est réservé aux équipages britanniques. J’ai également déjà été en contact avec Jacques Civilise et ses équipes qui ont toujours su œuvrer pour faciliter, d’un point de vue logistique, la participation des bateaux britanniques à LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE. »

Cette dernière devrait donc accueillir encore plus de duos qu’en 2022; ils auront l’occasion de goûter à l’hospitalité cherbourgeoise et à celle de La Trinité-sur-Mer, l’un des berceaux de la course au large française, et également de côtoyer nombre de skippers professionnels, ce mix entre amateurs et pros faisant partie de l’ADN de LA DRHEAM-CUP / GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE depuis ses débuts en 2016.

Source

Soazig Gueho

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50 - Ocean Fifty