Le prologue pour Loïs Berrehar et Charlotte Yven

© Alexis Courcoux

Belles éclaircies, vent d’ouest nord-ouest de 15 à 20 nœuds, mer peu agitée et public au rendez-vous : tous les voyants étaient au vert ce dimanche pour le Prologue de la Transat Paprec, renommé Challenge Alex Picot en hommage à Alex disparu tragiquement avec François Naveilhan lors de l’arrivée de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Une belle première confrontation sur l’eau dans la baie de Concarneau remportée par Loïs Berrehar et Charlotte Yven (Skipper MACIF), devant Basile Bourgnon et Violette Dorange (EDENRED). C’est Gaston Morvan et Anne-Claire Le Berre (Région Bretagne – CMB Performance) qui complètent le podium.

Les onze duos mixtes en lice sur la 16e édition de la Transat Paprec ont quitté un à un le ponton du quai Carnot à la mi-journée sous les yeux du grand public venu encourager les marins. Au programme : un parcours de 6,5 milles nautiques dans la baie de Concarneau entre Beg-Meil et Concarneau en passant devant Cap Coz. Après avoir franchi la ligne de départ éclairée par un beau rayon de soleil à 13h00 en face de Beg-Meil, les Figaro BENETEAU 3 se sont livrés une belle bataille sur l’eau sous grand-voile haute. « Les conditions étaient bonnes pour le Challenge Alex Picot. Les onze duos en lice se sont faits plaisir sur ce format, avec un peu de manœuvres à faire. La flotte était absolument groupée. Tout s’est bien passé », se réjouit Francis Le Goff, directeur de course de la Transat Paprec.

Loïs Berrehar et Charlotte Yven (Skipper MACIF) se sont imposés sur le Challenge Alex Picot. « Ça s’est bien passé, c’était top. C’était une belle course avec de super conditions pour bien se mettre dedans. Il y avait de quoi bien s’amuser et bien se faire mouiller. On a fait de jolis bords. Nous sommes contents. On se sent bien à bord, le bateau est prêt, au top. C’est plutôt chouette de commencer comme ça », raconte Charlotte Yven. Si on a coutume de dire que le gagnant du Prologue ne remporte jamais la course, Loïs Berrehar et Charlotte Yven n’ont pas pour autant laissé filer la victoire. « On s’est dit qu’on allait briser la superstition », s’amuse Charlotte Yven. « Il y a deux ans, j’avais gagné le Prologue. Sur la transat, j’étais dans le groupe du sud et ça n’était pas passé. Mais en général, la même situation ne se répète pas donc c’est plutôt de bon augure », déclare de son côté Loïs Berrehar.

Auteurs du meilleur départ, Basile Bourgnon et Violette Dorange (EDENRED) montent sur la 2e marche du podium. « On a pris un bon départ en milieu de ligne, mais devant tout le monde. On était en tête jusqu’à la première bouée avant de perdre une place au moment de la manœuvre. C’était un tout petit parcours avec trois allers-retours. C’était bien. On avait une bonne vitesse. A une semaine du départ, ça nous permet de voir la quantité de bateaux, d’avoir des repères », relate Violette Dorange. Pour cette dernière, qui est très superstitieuse, la victoire n’était pas une option. « Il ne faut jamais gagner le Prologue, ça porte malheur. Quand tu es devant, tu passes à côté de la ligne. J’ai toujours fait ça sur les manches d’entraînement ». « Il fallait être bons sur les manœuvres. On n’en a loupé une mais on n’a pas fait attention au bateau qui était derrière nous (Skipper Macif), qui est passé. L’important est de se dire qu’on est déjà d’attaque. C’est ce qu’on voulait montrer aujourd’hui et j’espère que c’est ce que l’on va montrer sur le départ de la Transat Paprec », commente de son côté Basile Bourgnon.

De leur côté, Gaston Morvan et Anne-Claire Le Berre (Région Bretagne – CMB Performance) terminent 3e du Challenge Alex Picot. « C’était une superbe course d’échauffement. Il y avait du rythme. C’était vraiment très chouette. Les conditions étaient vraiment idéales. On n’a pas pris un super départ. On a pris notre temps pour démarrer, pas trop vite, puis on a fait une belle remontée au long de la course. Le résultat est pas mal puisqu’on termine 3e. Nous sommes contents de monter sur le podium », indique Anne-Claire Le Berre. « C’était un bon warm-up avant le grand départ. C’était bien de revoir un peu tout le monde, faire des manœuvres, se rôder un peu sur la communication, faire des petits bords de glisse sympas, et de sortir le spi. Ça envoyait bien. C’était cool de naviguer sous un grand soleil comme ça, à Concarneau, avec du vent. Il n’y avait pas grand-chose de mieux à espérer. Finir par un podium, c’est la petite cerise sur le gâteau. », complète Gaston Morvan, dont le père, Gildas, a remporté la course en 2012 avec Charlie Dalin.

La remise des prix du Challenge Alex Picot aura lieu vendredi 28 avril à 18h30 juste après la présentation officielle des skippers, qui se déroulera quant à elle à 18h00 sur la grande scène du Village de la Transat Paprec.

Classement du Challenge Alex Picot :

  1. Skipper Macif (Loïs Berrehar et Charlotte Yven) 13h 45min 26s
  2. EDENRED (Basile Bourgnon et Violette Dorange) 13h 45min 46s
  3.  Région Bretagne – CMB Performance (Gaston Morvan et Anne-Claire Le Berre) 13h46min 23s
  4. Cap Ingelec (Camille Bertel et Pierre Leboucher) 13h 46min 26s
  5. Région Normandie (Guillaume Pirouelle et Sophie Faguet) 13h 47min 08s

Source

Agence Com’Over

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 23 avril 2023

Matossé sous: Figaro 3, Monotypie, Transat Paprec

Vues: 522

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent