Victoire des Français à Sydney

  • © Felix Diemer
  • © Felix Diemer
  • © Bob Martin
  • © Bob Martin
  • © Bob Martin

Le France SailGP Team a été déclaré vainqueur du KPMG Australia Sail Grand Prix. Les trois courses d’hier, remportées avec brio par Quentin Delapierre et son équipe, permettent de valider l’épreuve malgré l’annulation de la deuxième journée. Un phénomène météorologique majeur a en effet entraîné d’importants dégâts sur le site technique de SailGP. Aucun blessé grave n’a été déclaré. Un inventaire complet de la flotte est en cours et tous les efforts des équipes de SailGP seront faits afin de pouvoir poursuivre la Saison 3 comme prévu. Les Français, vainqueurs à Sydney, remontent à la troisième place du championnat avec 63 points, à un point seulement de la Nouvelle-Zélande qui occupe la deuxième place derrière les leaders australiens.

Ascenseur émotionnel

Malgré la peur liée à l’incident et la frustration de ne pas pouvoir disputer la deuxième journée de régates, les Français sont très heureux de leur prestation sans faute, hier, sur le plan d’eau australien. La recette des Bleus ? Faire simple, de beaux départs, de l’intention et une cohésion d’équipe en béton !

Quentin Delapierre, pilote du France SailGP Team :

“Naviguer dans la baie de Sydney, c’est un rêve pour tous les marins. C’est un spot incroyable. On a eu la chance d’avoir les conditions parfaites avec 19-20 nœuds autour de Shark Island. C’était juste magique. On avait vraiment besoin d’un gros résultat ici pour revenir sur le podium. C’est chose faite et je crois que dans l’équipe, tout le monde est ravi et a mis l’intention qu’il fallait pour qu’on puisse le faire. C’est une nouvelle case de cochée sur notre feuille de route. Maintenant, c’est sûr qu’on est un peu déçu de ne pas pouvoir finir sur un super sunday avec une super finale. Mais hier on a pris une grosse tempête sur le site technique et ça faisait froid dans le dos de voir une aile se balancer au bout d’une des grues et finir par exploser les hangars. Il y a beaucoup beaucoup de dégâts dans la flotte. Aujourd’hui j’ai juste envie d’apporter mon soutien à toute l’équipe SailGP et à tous les membres de l’équipe technique pour qu’on puisse régater à Christchurch et faire un beau Sail Grand Prix là-bas.”

Bruno Dubois, Team Manager de l’équipe tricolore :

“Je suis très heureux de ces trois victoires d’affilée. C’est une belle démonstration de notre équipe et ce n’est pas quelque chose qui arrive souvent sur SailGP, surtout avec du vent instable et très fort comme nous avons eu hier. On a fait simple et ça paraissait facile quand on regarde de l’extérieur mais ils ont fait preuve d’une super maîtrise et de clairvoyance sur le plan d’eau. Cela confirme notre process de travail, ce que nous essayons de mettre en place pour l’avenir. Nous sommes remontés en 3e position au classement général. On verra ce que ça va donner mais on reste concentrés sur notre progression et notre objectif de rester au contact avec les meilleurs comme les Néo-Zélandais, les Américains qui deviennent de plus en plus forts, les Anglais et bien sûr les Australiens. Ce n’est pas facile de s’accrocher au wagon parce qu’ils naviguent régulièrement entre les événements SailGP et on sent qu’ils ont une maîtrise parfaite de la machine.”

Des perspectives optimistes pour la suite de la Saison 3 de SailGP

Les équipes de SailGP ont travaillé ensemble toute la journée pour évaluer les dégâts causés à la flotte et au site technique, et ce que cela implique pour les futurs événements. Un premier bilan fait état de dommages importants concernant les ailes des F50 et au moins un bateau. Six catamarans sont restés amarrés sur l’eau et sont relativement indemnes, dont le F50 tricolore. Après évaluation de la situation ce dimanche matin, il a également été précisé qu’à priori, personne n’a subi de blessures graves lors de l’incident. Tous les efforts des équipes de SailGP seront faits afin de pouvoir poursuivre la Saison 3 comme prévu.

CLASSEMENT KPMG AUSTRALIA SAIL GRAND PRIX I SYDNEY

  1. FRANCE / Quentin Delapierre – 30 pts
  2. ETATS-UNIS / Jimmy Spithil – 24 pots
  3. AUSTRALIE / Tom Slingsby – 20 pts
  4. GRANDE BRETAGNE / Ben Ainslie – 19 pts
  5. DANEMARK / Nicolai Sehested – 18 pts
  6. NOUVELLE-ZÉLANDE / Peter Burling – 17 pts
  7. CANADA / Phil Robertson – 14 pts
  8. ESPAGNE / Diego Botin – 11 pts
  9. SUISSE / Sébastien Schneiter – 9 pts

CLASSEMENT SAILGP SAISON 3 APRÈS 9 SAIL GRAND PRIX

  1. AUSTRALIE / Tom Slingsby – 76 pts
  2. NOUVELLE – ZÉLANDE / Peter Burling – 64 pts
  3. FRANCE / Quentin Delapierre – 63 pts
  4.  GRANDE-BRETAGNE / Ben Ainslie – 61 pts
  5.  DANEMARK / Nicolai Sehested – 57 pts
  6. ÉTATS-UNIS / Jimmy Spithill – 52 pts
  7. CANADA / Phil Robertson – 49 pts
  8. ESPAGNE / Diego Botin – 27 pts
  9. SUISSE / Sébastien Schneiter – 25 pts

Source

SailGP

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 19 février 2023

Matossé sous: Match Racing, SailGP

Vues: 610

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent