Premiers breaks après 3 jours de course

© Julien Champollion

Après s’être extirpée des eaux méditerranéennes en franchissant le détroit de Gibraltar dans un vent atteignant les 50 noeuds, la flotte longe à présent la côte marocaine, dans une brise plus clémente accompagnée d’une houle de 4 mètres…

En IMOCA, Holcim – PRB mené par le français Kevin Escoffier maintien son avance sur son poursuivant direct 11th Hour Racing. Peu avant le passage de Gibraltar, Holcim – PRB avait en effet réussi à prendre la tête, en plaçant un virement sur tribord en premier, avant que le vent ne tourne légèrement vers le nord, offrant un avantage crucial au foiler battant pavillon suisse.

Cela fait maintenant 24 heures que les deux monocoques naviguent tribord amures à une allure impressionnante supérieure à 20 noeuds de moyenne (37 km/h). Et ces chiffres auraient pu être plus élevés encore sans cette houle qui freine leur progression rapide vers le sud-ouest. On attend un virement dans les prochaines heures, qui devrait être crucial, puisqu’il déterminera la manière dont les deux équipages aborderont le passage des îles Canaries demain.

Au dernier pointage de 14h00, Malizia est en 3e position, avec 70 milles de retard sur le leader, tandis que Biotherm de Paul Meilhat compte 100 milles de retard, et Guyot environnement – Team Europe, 140. L’équipe skippée par Benjamin Dutreux a cependant été contrainte de ralentir pour réparer sa grand-voile. Deux lattes se sont en effet cassées, tandis qu’un trou a été constaté avant d’être rapidement réparé.

En fait, l’heure d’arrivée prévue pour la flotte IMOCA est fixée à vendredi dans la nuit (GMT), avec les Français de Biotherm et GUYOT environnement Team Europe à une centaine de milles des leaders.

En VO65, Team WindWhisper poursuit sa domination

L’équipage de l’espagnol et quadruple participant à The Ocean Race Pablo Arrarte maitrise parfaitement son sujet. Après avoir plongé au sud-ouest dès le franchissement du détroit de Gibraltar, ils n’ont fait qu’étendre leur avance sur leurs deux poursuivants directs que sont la Mirpuri Foundation Racing Team et Team Jajo. WindWhisper a creusé son avance et est désormais 20 milles devant le bateau portugais, qui compte 8 milles d’avance sur Team JAJO.

En voyant le classement et les positions des monotypes, nul doute que l’expérience des vétérans de la course joue un rôle majeur. Derrière le trio de tête, Austrian Ocean Race – Team Genova devance les lituaniens de Ambersail 2.

À noter qu’après avoir mis sa course en pause pour réparer sa grand-voile, l’équipe Viva Mexico est repartie à 10h00 ce matin, depuis Almeria en Espagne. Ils comptent plus de 500 milles de retard, et vont devoir à leur tour franchir le détroit de Gibraltar.

Premières ETA pour l’arrivée au Cap-Vert

  • IMOCA – entre vendredi 23h00 et samedi 06h00.
  • VO65 – samedi entre 09h00 et 16h00

Rankings at 1500 GMT – 18 January 2023

IMOCA

  1. Team Holcim-PRB, 992.5 miles to finish
  2. 11th Hour Racing Team, 17.8 miles to leader
  3. Team Malizia, 75.6 miles to leader
  4.  Biotherm, 107.0 miles to leader
  5. GUYOT environnement – Team Europe, 139.7 miles to leader

VO65

  1.  WindWhisper Racing, 1100.4 miles to finish
  2.  Mirpuri Foundation Race Team, 22.6 miles to leader
  3. Team JAJO, 31.2 miles to leader
  4. Austrian Ocean Race – Team Genova, 66.0 miles to leader
  5.  Ambersail 2, 107.1 miles to leader
  6. Viva Mexico, resumed racing, 574.4 miles to leader

Source

The Ocean Race

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 18 janvier 2023

Matossé sous: 2023, Course au Large, The Ocean Race

Vues: 133

Tags: , , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent