Un test grandeur nature !

© Carlo Borlenghi

J – 3 avant le coup d’envoi de la 14e édition de la RORC Transatlantique Race. Marie Tabarly et l’équipage de Pen Duick VI sont dans les starting-blocks, à Lanzarote. Cette épreuve représente un véritable test sportif et technique grandeur nature pour toute l’équipe : « je n’aime pas perdre, nous ferons de notre mieux », rappelle la capitaine du célèbre ketch noir… Mais ces 3000 milles entre les Canaries et les Antilles restent un entrainement en vue de l’Ocean Globe Race.

« Le bateau est prêt, l’équipage aussi ! On s’est régalés sur le convoyage entre Lorient et Lanzarote. Même si les conditions ont été bien musclées dans le golfe de Gascogne et que l’on n’a fait que du près, l’ambiance à bord était excellente et on sent que le bateau a gagné en performance. Il est plus équilibré, ses nouveaux équipements sont un gros plus, nous n’avons eu aucun souci technique : c’est un réel bonheur de pouvoir se concentrer sur la navigation avec l’équipe ! », résume Marie Tabarly à trois jours du coup d’envoi de la toute première transat de son équipage sélectionné pour l’Ocean Globe Race.

Performer tout en préservant équipage et matériel

Cette première course de la saison et première transat pour l’équipage du tour du monde ‘’à l’ancienne’’, va permettre à l’équipe de se mettre en mode course.

Marie Tabarly : « Notre priorité reste de prendre nos marques et de préserver l’équipage comme le matériel… mais nous allons tout donner. Chacun va bien se concentrer sur ce qu’il a à faire. De mon côté, j’en profite aussi pour continuer de travailler la météo, les routages.

On a gagné le Tour des îles Britanniques dans la pétole l’an dernier : on n’est jamais à l’abris d’une bonne surprise ! »

Le choc des générations

Techniquement, ces 3000 milles seront également riches d’enseignements. Le majestueux ketch sort d’un gros chantier d’optimisation. Le convoyage entre la Bretagne et les Canaries a déjà permis de déceler des gains de performance, mais rien de tel qu’une confrontation au long cours pour se faire une idée plus précise des capacités de Pen Duick VI, notamment au portant.

Marie Tabarly : « L’objectif est de naviguer le plus proprement possible, mais il ne faut pas oublier que Pen Duick VI est un bateau de 1973, taillé pour les tours du monde et le gros temps…

Nous allons courir en IRC 0, avec des bateaux modernes tout carbone comme Teasing Machine, Tulikettu… Nous avons le plus petit rating. On verra bien ce que ça va donner. »

Programme sportif

Automne : chantier technique à Lorient
14 décembre : mise à l’eau de Pen Duick VI puis convoyage vers Lanzarote

2023

  • 8 janvier : départ de la RORC Transatlantic Race
  • 20 février : départ de la RORC Caribbean 600
  • Convoyage d’entrainement vers New York avec l’Esprit d’Équipe
  • Mars : Transat retour
  • Printemps – Été : préparation technique, entrainements, sorties partenaires
  • 10 septembre : départ de l’Ocean Globe Race

* Elemen’Terre : L’héritage – 18 projets en gestation

Elemen’Terre est un think tank flottant qui s’engage pour un retour aux pensées et actions simples, élémentaires. Pen-Duick VI est le vaisseau amiral de cette association.
L’héritage infiltre tous les domaines qui nous animent : sociaux, culturels, historiques, financiers, scientifiques, etc… Nous héritons des générations passées d’un monde que nous allons léguer aux générations futures.
Sommes-nous fiers de la qualité de ce que nous allons transmettre ?
18 Volon’Terre, qui font partie des 22 membres d’équipage, peaufinent actuellement leurs projets environnementaux ou sociétaux liés à l’héritage. Ces projets personnels faisaient partie des critères de sélection pour embarquer à bord de Pen Duick VI.
Ces programmes seront dévoilés au fil de l’Ocean Globe Race…

** Elemen’Terre Legacy a pour objectif de créer du lien entre des entreprises et les jeunes de leurs territoires, en co-construisant des programmes pédagogiques basés sur leurs enjeux socio-écologiques : biodiversité, préservation du littoral, activités économiques low-tech.
Ces programmes s’adressent à la jeunesse dans son ensemble et s’adaptent à des enfants scolarisés, en rupture ou dans les hôpitaux.
Elemen’terre Legacy propose aux entreprises de ré
pondre à une problématique cruciale : quel héritage allez-vous laisser dans votre territoire ? La phase pilote du programme a débuté en Bretagne en septembre 2022 et aspire à se développer en métropole et les Dom Tom.

Source

Soazig Guého

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 6 janvier 2023

Matossé sous: Course au Large, Régates, RORC, RORC Transatlantique Race

Vues: 167

Tags: , ,