Une grande première en France pour les WASZP

© Ricardo Pinto for SailGP

C’est officiel, l’unique événement international WASZP 2023 dans l’hémisphère Nord se déroulera en France, dans la baie de Quiberon. Entre 150 et 200 coureurs du monde entier sont attendus pour une grande fête internationale du 17 au 23 juillet 2023. Coureurs professionnels et amateurs se retrouveront pour sept jours de régate engagée et conviviales sur un plan d’eau que nous envient les marins des quatre coins du globe.

La classe WASZP France et son président Pierre Dalibot, la classe WASZP International menée par Martin Evans, l’agent WASZP France, Manu Guedon, et KA Sail Australia, le créateur du WASZP, se mobilisent depuis plusieurs mois déjà pour organiser cet événement d’ampleur mondiale. Cette régate sera basée à l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) et se déroulera en mer sous la houlette du Comité Départemental de Voile du Morbihan (CDV 56) épaulés par les clubs de la baie.

La baie de Quiberon mobilisée

Le choix de l’ENVSN, avec son développement sportif axé autour de la pratique foil, les six WASZP de sa flotte et son engagement auprès du Sail GP Women Pathway a été immédiatement une évidence. Ses infrastructures (déchargement de containers, hébergements, camping) et ses équipes expertes sont de véritables atouts pour accueillir des flottes nombreuses venues de l’hémisphère sud et du continent américain. Sa place centrale dans la baie de Quiberon permet de fédérer les clubs de la baie: le Yacht Club de Carnac (YCC), la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer (SNT) qui hébergent tous deux une WASZP Academy mais aussi l’Association Sportive et Nautique de Quiberon (ASNQ) et le Yacht Club Crouesty Arzon (YCCA). Reconnus pour leur savoir-faire et leur expérience, ces clubs seront tous mobilisés pour organiser une régate de haut niveau.

La classe WASZP en plein envol

L’activité WASZP est en plein essor, tous les coureurs connus et anonymes ont le regard tournés vers la classe qui fait de plus en plus parler d’elle. La flotte française est composée de 100 bateaux, dont plus de 40 régatent régulièrement sur les côtes atlantiques et méditerranéennes. Une réputation et un engouement qui s’expliquent grâce à un bateau simple et fiable qui procure des sensations, mais également grâce à la convivialité et au partage qui règnent sur l’eau comme à terre. Les petits plus de la classe WASZP : le mélange des générations et la mixité.

Une flotte internationale

L’Européen WASZP 2023 sera l’occasion d’une grande fête internationale avec une grande parade d’ouverture qui se prépare, grâce des coureurs du monde entier. La position centrale européenne de la France permet d’attendre un fort contingent britannique et norvégien. Les flottes italiennes et espagnoles, très actives, seront également de la partie, sans oublier les Australiens et les Néo-Zélandais qui feront le déplacement pour goûter aux eaux chaudes de la Bretagne Sud. La Communauté de Communes Auray Quiberon Terre Atlantique (AQTA) ne s’y est pas trompée et fait partie des partenaires de cette grande première. Des partenaires privés se joindront au fur et à mesure de l’année.

Cinq catégories seront en lice, du Junior au Super Master, ainsi qu’un classement femme et un classement « petite voile 6.9 », de quoi satisfaire tous les marins adeptes du vol.

Source

Asso Waszp France

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 14 juillet 2022

Matossé sous: Skiff, Voile Légère, WASZP

Vues: 129

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent