L’heure de la reprise pour Alan Roura

Officiellement inscrit à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Alan Roura peut désormais se tourner vers l’ensemble de sa saison, qui s’ouvrira dès le 8 mai prochain, à l’occasion de la Guyader Bermudes 1 000 Race, à Brest. Une première épreuve en solitaire, qui permettra au jeune Suisse d’apprivoiser sa nouvelle monture et d’arriver le mieux armé possible sur la ligne de départ de la plus mythique des transats, en novembre prochain.

Retour aux choses sérieuses pour Alan Roura ! Alors que l’ensemble de son team s’emploie depuis plusieurs mois à la préparation de l’IMOCA Hublot et à sa mise en configuration course, l’heure de la reprise est sur le point de sonner pour le skipper de 29 ans. Dans dix jours exactement, la saison débutera en effet avec la Guyader Bermudes 1000 Race, première des quatre épreuves du championnat IMOCA Globe Series 2022. Runs de vitesse d’exhibition et boucle de 1 000 milles au départ et à l’arrivée de Brest seront ainsi au programme de l’événement, qui accueillera déjà 24 participants. Un événement que l’ensemble du Hublot Sailing Team attend avec impatience, tant le rythme fut effréné pour s’assurer d’être prêts dans les temps. « L’équipe a fait un boulot de dingue, confesse Alan. À moi de jouer maintenant et je peux vous dire que j’ai hâte d’aller régater sur mon nouveau bateau ! »

SANS PRESSION ET SANS COMPLEXE
Privé de compétition depuis son arrivée du Vendée Globe, il y a plus d’un an, en février 2021, le navigateur genevois a les bottes qui le démangent. Bien qu’avec moins de quatre mois d’expérience à bord de son nouveau monocoque jaune et noir, ses ambitions sportives seront bien définies. « L’objectif de l’année est de monter progressivement en puissance, explique Alan. Cette première confrontation sera surtout pour moi l’occasion de m’imprégner de cet IMOCA Hublot, de faire corps avec lui et de me mettre définitivement en mode compétition. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à découvrir à bord, je dois encore retrouver quelques automatismes… Notre quête de fiabilisation du bateau est également l’un des enjeux de cette première échéance, mais je vais quand même donner le maximum pour exploiter son potentiel. Donc si j’ai l’occasion de jouer un peu avec ceux qui connaissent mieux leurs bateaux, je ne vais pas m’en priver ! » Premier test grandeur nature donc, pour le skipper, son bateau et leur nouveau binôme, avant d’enchaîner sur de nouvelles phases d’entraînements puis, dès le mois de juin, sur la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne, deuxième épreuve du championnat. Viendra l’heure en septembre du traditionnel Défi Azimut, avant le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, le 6 novembre à Saint-Malo, véritable temps fort de cette première année de projet. Et première étape vers l’objectif ultime d’Alan : le Vendée Globe 2024.

PROGRAMME DE COURSES 2022

  • 8 mai : Guyader Bermudes 1 000 Race
    Coefficient : 2
    Qualificative à la Route du Rhum
    Sélective pour le Vendée Globe
    Format : Solitaire
    Distance : 1 200 milles (2 220 km)
    Parcours : Brest – Brest
  • 12 juin : Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne
    Coefficient : 4
    Qualificative à la Route du Rhum
    Sélective pour le Vendée Globe
    Format : Solitaire
    Distance : 3 566 milles (6 600 km)
    Parcours : Les Sables d’Olonne – Islande – Les Sables d’Olonne
  • 13-18 septembre : Défi Azimut
    Coefficient : 1
    Format : Solitaire
    Distance : Runs / 500 milles offshore / Tour de l’Ile de Groix
    Parcours : Lorient – Lorient
  • 6 novembre : Route du Rhum – Destination Guadeloupe
    Coefficient : 6
    Qualificative au Vendée Globe
    Sélective pour le Vendée Globe
    Format : Solitaire
    Distance : 3 542 milles (6 560 km)
    Parcours : Saint-Malo – Pointe-à-Pitre

Source

Alan Roura Communication

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 1 mai 2022

Matossé sous: Course au Large, IMOCA, Route du Rhum

Vues: 83

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum