Le renouveau d’une course classique

© Vincent Olivaud

A quelques semaines du départ du Défi Pure Ocean entre les Bermudes et Lorient qui ressuscitera la célèbre série de courses qui s’est déroulée il y a plus de 40 ans, les protagonistes du Défi et des éditions historiques se penchent sur la signification de ce parcours mythique et de sa résurgence.

En 1979, la première édition de la course avait vu Jean-Claude Parisis et Olivier de Rosny sur le monocoque Fernande terminer troisième alors qu’Éric Tabarly et Marc Pajot sur Paul Ricard étaient relégués à la deuxième place par Eugène Riguidel et Gilles Gahinet qui terminaient premier avec seulement 5 minutes et 42 secondes d’avance.

Olivier de Rosny se rappelle : “ C’était un tel plaisir de régater sur ce bateau de compétition et je me souviens d’avoir passé les bancs de Terre-Neuve avec 30 nœuds de vent, bien plus que ce qu’on eu les autres bateaux qui suivaient une route plus au sud. Lorsque nous sommes finalement arrivés à Lorient, nous avons été tous les deux très surpris du nombre de personnes présentes pour nous accueillir et nous avons été inondés de lettres nous félicitant de notre réussite. »
Olivier de Rosny estime que la résurrection de ce parcours grâce au Défi Pure Ocean est une belle opportunité pour les bateaux de revenir en France après la saison de course antillaise.

Il poursuit : “ Cela ajoute un peu de piquant à la traversée plutôt que de faire une simple livraison et cela garantira que chaque marin fait également quelque chose pour aider à protéger la mer afin que les générations futures puissent continuer à profiter de cet immense terrain de jeu qu’est notre océan.”
Organisé par l’ONG Pure Ocean, Absolute Dreamer et Lorient Grand Large, l’événement multiclasse vise à mettre en avant la préservation de l’océan et à récolter des fonds afin de soutenir des projets scientifiques ambitieux et innovants pour la protection de la biodiversité et des écosystèmes marins fragiles.

Cette année, les concurrents chercheront à améliorer le temps de traversée de 12 jours 23 heures et 16 minutes fixé en 1983 par Eugène Riguidel et Jean-François le Menec, sur le catamaran William-Saurin.

Jean-Pierre Dick, quadruple vainqueur de la Transat Jacques Vabre et PDG de l’équipe de course Absolute Dreamer, sera de la partie cette année. Il s’était rendu pour la première fois à Lorient afin d’assister à l’arrivée serrée de la XXe édition lorsque VSD a arraché la victoire à Paul Ricard barré par le légendaire Éric Tabarly.

« Tous les marins français qui étaient là à l’époque se souviennent encore de l’arrivée et être là pour moi était une occasion spéciale. La course a vraiment captivé l’imagination du public et il n’y avait pas d’autre course comme celle-ci à l’époque, mais elle a ensuite disparu », a déclaré Jean-Pierre Dick.

« Je pense que nous devons utiliser cette course légendaire pour commencer une nouvelle histoire avec une version moderne et réaffirmer Les Bermudes – Lorient comme une ‘classique’. C’est une très bonne distance et un parcours très intéressant car ce n’est pas trop long et la fin du printemps est un bon moment pour faire la traversée avec des journées longues et, comme ce n’est pas encore l’été, il devrait y avoir du vent. »

Il espère établir un nouveau temps de référence ce printemps, meilleur que ceux établis il y a plus de quarante ans.

Jean-Pierre Dick ajoute :  » Le meilleur scénario serait d’avoir une dépression qui nous amènerait directement des Bermudes à la Bretagne avec de bons vents. L’opposé serait des conditions anticycloniques avec des vents légers qui allongeraient le parcours en forçant la flotte vers le nord à la recherche de vent portant. »

L’édition de 1979 et la victoire de Tabarly est également gravée dans la mémoire de Jean-Philippe Cau, président de Lorient Grand Large.
Il a déclaré : « À l’époque, nous nous sommes rendu compte de l’intérêt et de l’enthousiasme pour la course au large dans le monde de la voile et auprès du grand public. Nous aidons maintenant à lancer une nouvelle édition passionnante de cette course mythique. Cela nous donne une occasion unique de présenter non seulement une course qui se termine à Lorient, mais qui, grâce aux efforts de Pure Ocean, essaie de faire une différence pour la santé de nos mers. »

Source

Lorient Grand Large

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 2 mai 2022

Matossé sous: Bermudes Lorient - Défi Pure Ocean, Course au Large

Vues: 127

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent