Baptême du nouveau Class40 de Mikaël Mergui

Fraîchement mis à l’eau et baptisé par sa marraine Noëmie Honiat, jeune et talentueuse pâtissière, le Class40 n°183 CENTRAKOR a rejoint son élément, mercredi 6 avril 2022, à Hyères sur les bords de la Méditerra- née. À 7 mois jour pour jour du départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, cette mise à l’eau signe le début d’une belle aventure pour Mikaël Mergui son skipper et Centrakor, le spécialiste de l’équipement de la maison et de la décoration à petits prix. Ensemble, le navigateur et le réseau de plus de 450 magasins s’engagent dans la 12ème édition de cette transat en solitaire, véritable face-à-face avec l’océan sur son parcours légendaire entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Il flottait dans l’air hyérois un grand vent d’enthousiasme quand Noëmie Honiat a cassé d’une main de « cheffe pâtissière » la traditionnelle bouteille de champagne à l’étrave du bateau flambant neuf aux couleurs de Centrakor. Cette pétillante reine des desserts, championne des concours culinaires, partage avec le skipper Mikaël Mergui et Centrakor le goût du challenge. C’est avec un plaisir non dissimulé qu’elle endosse aujourd’hui le tablier de marraine de son voilier fin prêt à s’élancer à la conquête des grands espaces iodés pour porter haut et fort les valeurs empreintes d’audace et de liberté d’un projet rassemblant aujourd’hui une enseigne dynamique et un marin en passe de s’aligner pour la première fois sur cette transat à l’origine des plus belles pages de la course au large . Les enfants soutenus par l’Association Petits Princes qui ont eu la chance de réaliser leur rêve de faire de la pâtisserie avec Noëmie Honiat étaient aux premières loges pour ne rien rater de ce baptême. Pour eux, comme pour les 4500 collaborateurs du réseau, déjà mobilisés sur l’application interne « We are Centrakor », cette mise à l’eau sonne les trois coups d’une grande aventure sportive et humaine, riche en moments d’échange et de partage.

Mikaël Mergui : de la régate en équipage à la course océanique en solitaire

Skipper et équipier professionnel depuis plus de 20 ans, Mikaël Mergui affiche un solide palmarès sous le signe de l’éclectisme. Du Tour de France à la Voile au match-racing, en passant par la Coupe de l’America, ce navigateur ne s’arrête jamais. Au fil de ses expériences, celui qui compte parmi les meilleurs équipiers internationaux caresse néanmoins le rêve de revenir à la course au large en solitaire. Il y avait goûté en 2005 sur la Mini-Transat, lui offrant l’occasion de traverser l’Atlantique seul à bord d’une coque de noix de 6,50 mètres qu’il avait lui même construite. Car là réside la spécificité du Méditerranéen qui affiche aussi, à 40 ans, de vrais savoir-faire de technicien. Deux casquettes qu’il réunit aujourd’hui dans son rôle de capitaine de son propre projet, à la barre d’un bateau optimisé à sa main, pour faire son grand retour dans la compétition océanique. « La construction d’un nouveau Class40 nous permet d’écrire une histoire inscrite sur la durée en partant d’une page blanche. Elle nous garantit d’être sportivement présents à bord d’un voilier compétitif dans la catégorie la plus nombreuse et la plus disputée, avec 55 concurrents attendus sur la prochaine Route du Rhum, » explique le skipper de Centrakor.

Un ancrage méditerranéen fort

« Aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir joué le double six au jeu de l’oie et d’avancer dans les cases qui me mènent vers le départ de la Route du Rhum, une course qui m’a toujours fait rêver. Ce beau bateau est le fruit de la confiance que m’a accordée Centrakor. Grâce aussi au soutien spontané de la municipalité d’Hyères, je suis fier d’avoir pu fédérer les forces vives me permettant d’ancrer ce bateau de course au large sur son territoire en bordure de Méditerranée, » ajoute-il, heureux de porter ce projet, vitrine des compétences réunies autour de lui.
L’émotion était palpable pour le public présent sur le port varois pour ce lancement qui signe l’aboutissement de cinq mois de construc- tion en Normandie. Un chantier d’envergure suivi de quatre semaines sans répit pour Mikaël Mergui et son équipe, soudés et engagés, dans les derniers travaux avant la mise à l’eau pour assembler les pièces du puzzle qui composent ce bateau aux lignes racées. Fièrement décoré aux couleurs de Centrakor, équipé de tout son accastillage et de l’indispensable électronique embarquée, quillé et mâté, le der- nier né des Class40 est fin prêt à hisser les voiles et tirer ses premiers bords sur le magnifique plan d’eau de la rade d’Hyères.

Bientôt le grand bain

« C’est très émouvant de voir enfin ce projet de bateau Centrakor se concrétiser ! Le voir prendre nos couleurs, sentir l’enthousiasme et la fierté de Mikaël, voir les étoiles dans les yeux de ses enfants, dans ceux des Petits Princes et Petites Princesses venus assister au baptême. Ce voilier incarne toutes les valeurs que nous voulions mettre en avant en cette année anniver- saire, celle des 15 ans du réseau. C’est un vrai bonheur de le voir prêt à prendre le large pour embarquer toutes les équipes Centrakor dans le sillage de cette aventure humaine hors normes qui promet de tous nous te- nir en haleine dans les semaines et mois à venir, » confirme Nathalie Grand-Clément, Directrice Générale de l’enseigne.
Début mai, après quelques navigations d’entraînement, l’heure sera venue de rejoindre les lignes de départ de cette saison 2022. Et de se jeter dans le grand bain de la préparation sur l’eau de cette Route du Rhum dont le départ sera donné le 06 novembre prochain. Une course que le grand public aura aussi la chance de suivre au plus près grâce à la technologie inédite d’un partenaire qui rejoint le projet pour en faire le plus large écho. Affaire à suivre…

Source

Virginie PERRON

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 8 avril 2022

Matossé sous: Class40, Course au Large, DRHeam Cup, La 40 Malouine, Route du Rhum, Trophée Atlantique

Vues: 559

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Route du Rhum