Brest accueillera les Mondiaux iQFOiL

© Sailing Energy

Après Silvaplana (Italie) en 2021, les championnats du Monde iQFOiL 2022 se disputeront en rade de Brest (Finistère) du 15 au 22 octobre prochains. Organisée par Brest Bretagne Nautisme en collaboration avec la Classe iQFOiL, la compétition, qui réunira près de 300 concurrents de 50 nationalités différentes dont les meilleurs Français, sera suivie par les championnats d’Europe iQFOiL Youth & Junior. Ouverts aux U17 et U19, ces derniers auront lieu du 29 octobre au 5 novembre 2022, toujours en rade de Brest.

Familier des grands rendez-vous nationaux, Brest Bretagne Nautisme s’apprête à accueillir deux évènements majeurs à l’automne prochain : les championnats du Monde iQFOiL 2022 et les championnats d’Europe iQFOiL Youth & Junior. Une grande première pour le club finistérien, très actif en matière de glisse et de voile légère. « La pratique de la planche à voile est assez développée au sein du club, qui essaie d’être à la pointe des nouveaux supports comme le foil. Notre candidature est née d’une conversation entre bénévoles, qui ont ensuite beaucoup travaillé dessus, explique Carole Jaouen, présidente de Brest Bretagne Nautisme. Nous sommes ravis d’avoir été choisis pour l’organisation de ces deux compétitions. Nous travaillons sur ce projet avec les sportifs mais également avec les associations sportives, la Ville de Brest, la Région Bretagne, le Conseil départemental du Finistère et nos partenaires privés afin de proposer à tous un bel évènement à la fois sportif et convivial ».

Si sur l’eau, les riders assureront le show en rade de Brest, à terre, un village installé sur le Polder du Moulin Blanc proposera de nombreuses animations au grand public dont une retransmission en direct des courses, des initiations sportives ou encore des rencontres avec les athlètes.

Les Français parmi les favoris à Brest

Les véliplanchistes français, qui se sont illustrés dans la discipline depuis son lancement, devraient faire figure de grands favoris à Brest. Parmi eux, les membres de l’équipe de France d’iQFOiL dont Hélène Noesmoen, membre du Pôle France de Brest, et Nicolas Goyard, doubles champions du Monde et d’Europe en titre. « La rade de Brest est un magnifique terrain de jeu dont on va pouvoir exploiter la technicité grâce au foil. Ça sera la première échéance majeure en eau salée pour la Classe, donc un grand changement ! Défendre mon titre sur ce plan d’eau est une idée qui me plaît particulièrement. Le show s’annonce magnifique », se réjouit Nicolas Goyard. Même son de cloche du côté de son frère, Thomas, médaillé d’argent en RS:X aux Jeux Olympiques de Tokyo, qui connaît bien le plan d’eau pour y avoir régaté sur l’ancien support olympique. « C’est une chance d’avoir un Mondial chez nous. La rade de Brest est un plan d’eau particulier et unique où l’on peut rencontrer pas mal de conditions différentes avec un côté tactique prédominant, car entre les courants, les effets de côte et le vent offshore, il peut se passer des choses, résume le Néo-Calédonien qui réside à Hyères. J’ai hâte de faire le marathon aussi (le format longue distance) car cette course sera forcément super tactique ».

De son côté, la Brestoise Lucie Belbeoch, vainqueur des iQFOiL International Games 2021, a hâte d’en découdre à domicile. « Il n’y a rien de mieux que d’être à la maison ! C’est un avantage redoutable. La dernière compétition internationale en rade de Brest a eu lieu en 2013. À l’époque, je débutais sur le circuit et avais terminé 6e. Mes ambitions sont plus prononcées cette fois. On connaît bien la rade, ses courants, ses nuages, ses reliefs, son clapot … L’équipe de France a de quoi jouer aux avants postes ».

L’iQFOiL, nouveau support olympique à Paris 2024

L’iQFOiL succède au RS:X et deviendra officiellement olympique lors des Jeux Olympiques de Paris 2024. Conçue pour naviguer dans des conditions de vent allant de 5 à 30 nœuds, cette nouvelle planche à voile équipée d’un foil permettant de voler au-dessus de l’eau, offre un renouveau à la fois en termes de performance, de technique et de tactique. L’iQFOiL promet des régates spectaculaires incluant le slalom en cas de vent léger, différents parcours de courses et la fameuse  » longue distance  » permettant de comptabiliser le double de points pour l’évènement. On l’aura compris, l’intensité et la simplicité du règlement permettront à tous, néophytes comme passionnés, de profiter du show à haute vitesse offert par les riders !

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent