Use It Again retrouve son élément

© Jean-Marie Liot

Un mois après l’accident de Use It Again! en baie de Cook pendant la tentative du Record du Tour du Monde à l’Envers, le trimaran de l’économie circulaire a été réparé et remis à l’eau à Ushuaia. Bien décidé à rebondir et à poursuivre ce Tour du Monde contre les vents dominants, le navigateur Romain Pilliard s’élancera dès demain sur un parcours en trois étapes, certaines en double, d’autres en solitaire. L’objectif est de poursuivre la mission principale de Use It Again! de sensibilisation à la protection de l’océan et la promotion de l’économie circulaire, si le record est terminé, l’aventure et la mission, elles, continuent ! À l’occasion de ce nouveau départ, le trimaran change de nom et arbore désormais de nouvelles couleurs, celles d’EXTIA, qui renforce son engagement et devient Sponsor-Titre de Use It Again!

L’aventure Use It Again! by Extia continue.

Séduit par cette première partie du Tour du Monde à l’Envers et convaincu de la nécessité de l’engagement de Use It Again! sur les sujets d’économie circulaire et de protection de l’Océan, le groupe Extia – Société de conseil spécialisée dans les métiers de l’IT, de l’ingénierie et du digital – déjà engagé dans l’aventure en tant que mécène du Fonds de dotation envoie un message fort en devenant dès aujourd’hui Sponsor-titre du trimaran Use It Again! by Extia pour la suite du Tour du Monde à l’Envers et pour la Route du Rhum, épreuve mythique sur laquelle Romain Pilliard sera engagé dans la catégorie Ultime en novembre prochain. « Malgré l’interruption du record, ce qui m’a tout de suite marqué c’est l’extraordinaire motivation et résilience dont Romain a fait preuve en se projetant immédiatement dans la suite de l’aventure. Le record c’est une chose, mais ce qui est le plus important c’est le message porté par ce projet. En tant qu’acteur majeur de l’IT, notre empreinte numérique est évidente et nous y sommes très sensibles. L’économie circulaire et les enjeux environnementaux sont des sujets très importants pour Extia, nos collaborateurs et moi-même », explique Arnaud Frey, CEO d’Extia.

« Les échanges avec Arnaud Frey et ses équipes pendant cette période ont définitivement confirmé notre envie d’aller plus loin ensemble. Extia est un soutien précieux pour notre projet. Par un soutien financier évidemment indispensable, mais désormais aussi avec la perspective de nous aider à améliorer notre environnement digital, essentiel à la promotion du message de nos missions. Voir un partenaire qui devient Sponsor-Titre au lendemain de ce que beaucoup auraient considéré comme la fin du projet, est une preuve de confiance et d’engagement très fort. Nous avons démontré avec ma petite équipe que rien n’est jamais impossible et même au bout du monde dans une situation critique nous avons trouvé les solutions pour continuer ce Tour du Monde à l’Envers, preuve de résilience extrême qui a plu à nos partenaires », ajoute Romain Pilliard.

Poursuite du Tour du Monde à l’Envers avec escales.

Malgré des dégâts importants sur le bateau suite à son échouage en baie de Cook en février dernier, le skipper et l’équipe de Use It Again! by Extia ont tout mis en œuvre pour réaliser un chantier de réparation dans des conditions compliquées à l’autre bout du monde. Mais impossible n’est pas Use It Again! À peine un mois après la désillusion de la fin de la tentative de Record du Tour du Monde à l’Envers en double, Romain Pilliard est prêt à repartir non plus pour se battre contre un temps de référence mais pour défendre son engagement, celui de faire bouger les lignes pour protéger l’Océan et promouvoir l’économie circulaire. « Ce projet, ce bateau, c’est toute ma vie, j’ai emmené des partenaires, des scientifiques, mon équipe, ma famille et c’était impossible pour moi d’imaginer perdre ce bateau alors que nous lui avions donné une seconde vie en le récupérant en 2016 à l’état d’abandon. Impossible aussi d’envisager que l’aventure s’arrête à Ushuaia ou de me résoudre à faire demi-tour vers Lorient d’où je suis parti le 4 janvier dernier », explique Romain. « Nous avons tout fait pour le remettre en état ici à Ushuaia malgré des dégâts sur la structure, et ce dans un temps de record pour repartir avant l’hiver australe, et nous y sommes arrivés, c’est extraordinaire ! Nous avons aussi décidé de rebondir et de réécrire un peu le scénario de ce Tour du Monde avec des escales cette fois-ci pour prendre le temps d’aller à la rencontre d’associations engagées dans la protection de l’environnement, et continuer nos actions de sensibilisation. Nous avons un réseau très riche de porteurs de projets pour la protection de l’Océan, notamment avec l’association Respect Ocean. Nous allons aussi intervenir dans les écoles avec Titouan et Colas, mes enfants qui sont eux-même ambassadeurs de l’association Children for the Oceans ». Parmi les grands projets initiés sur ce début de Tour du Monde, il y a aussi la réalisation de la première cartographie sonore de l’Océan en collaboration avec le scientifique Olivier Adam, les relevés se poursuivront ainsi tout au long du parcours. Pendant le chantier à Ushuaia, une caméra sous-marine a été ajoutée au dispositif d’hydrophone déjà installé pour la première partie du Tour du Monde, afin de compléter l’étude sonore et y ajouter de nouvelles données. Extia réalisera d’ailleurs le site internet dédié aux partages open source de ces données.

3 étapes, un programme sur 100 jours :

  • La traversée de l’Océan Pacifique : Ushuaia – Papeete (Polynésie)
  • La traversée de l’Océan Indien : Papeete – Cape Town (Afrique du Sud)
  • La remontée de l’Océan Atlantique : Cape Town – Lorient.

Un nouvel équipier et une belle histoire.

Pour cette première étape vers la Polynésie, c’est Christophe Colaris, Commandant du navire Le Lyrial de la Compagnie du Ponant qui accompagnera Romain. Un joli clin d’œil à l’histoire puisque Christophe et son équipe ont été parmi les premiers à aider Romain Pilliard lors de son arrivée à Ushuaia. Le commandant du Lyrial a mis son équipage à disposition du skipper de Use It Again! pour préparer le trimaran avant sa sortie de l’eau et lui a fourni des moyens logistiques. Dans ce moment extrêmement difficile, Romain a été touché par les qualités humaines et l’enthousiasme de ce marin au long cours. « Christophe a vraiment fait partie de la réussite de l’aventure Use It Again! à Ushuaia. C’est un bon marin, et même s’il n’a pas l’expérience de ce genre de bateau, je sais que je pourrai compter sur lui et je suis heureux de lui offrir cette expérience. Ce sera une belle aventure humaine pour nous deux ! »

Toute l’équipe de Use It Again! by Extia tient à remercier l’ensemble de ses partenaires, mécènes et soutiens : Extia, Tikehau Capital, Haltra, Aqualung, Applied Satellite Technology, La Fondation du Ponant, Horizon Bagages à vivre, Tag Heuer, Solbian, MyDiTex, Pepperbay, La Maison du Chocolat, le groupe Vicbag, France Info, Brut. Dans l’adversité, ils ont su répondre présents et bien plus encore pour permettre à l’aventure de continuer.

Source

Léa Launay

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 16 mars 2022

Matossé sous: Records, Tour du Monde à l'envers

Vues: 370

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records