Départ dans cinq jours à Lanzarote

© Carlo Borlenghi

Les coureurs de la 8ème édition de la RORC Transatlantic Race prendront le départ le samedi 8 janvier prochain depuis Lanzarote (Canaries) pour rallier Grenade (Caraïbes). Avec une distance de 3000 milles nautiques (5500 km), il s’agit de la plus longue course au large du circuit RORC.

Un nombre record de 30 bateaux inscrits réunit 257 skippers et équipiers de 27 nationalités différentes.
7 multicoques prendront le départ et 23 IRC dont 2 en catégorie classique.
De même, sept bateaux courront sous pavillon français. Deux en multicoque (GDD, Ultime Emotion 2)
et cinq en IRC (Challenge Ocean skippé, Lady First 3, Tonnerre De Glen, L’Ange De Milon, Faïaoahé)

Cette présence en nombre de bateaux français a notamment été rendue possible grâce à l’engagement du Yacht Club de France. Pour la première fois, en effet, le YCF a noué un partenariat avec le RORC et l’International Maxi Association pour promouvoir la Transatlantic Race auprès de ses membres et clubs alliés. Ce faisant le YCF – créé en 1867 pour promouvoir la Plaisance en France – entend accompagner l’engouement croissant du grand public français pour la course au large.
En particulier, trois bateaux sont engagés sous les couleurs du Yacht Club de France : Lady First 3 à Jean-Pierre Dréau, Faiaohae à Rémy Gérin dans la catégorie Classiques et l’Ange de Milon, sur lequel Jacques Pelletier, Vice-Président du YCF embarque une partie de son équipage victorieux de la Rolex Fastnet Race 2019, tous membres du Club.

Une épreuve dédiée est également organisée sur le site de e-regate Virtual Regatta en Class40.
Le Yacht Club de France remettra une coupe au premier bateau « non britannique » à franchir la ligne d’arrivée ainsi qu’au vainqueur sur Virtual Regatta.

Source

UNCL

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 janvier 2022

Matossé sous: RORC Transatlantic Race

Vues: 805

Tags:

Sous le vent

Au vent