Jacques Caraës et Claire Renou nommés à la direction de course

© Christophe Breschi

The Race Around -le tour du monde officiel de la Class40-, la course imaginée par Sam Holliday et Hugh Piggin dont le départ sera donné au dernier trimestre 2023, qui se courra en solo ou en double, et qui empruntera le parcours de la Whitbread de 1973, a nommé son équipe de direction de course. L’organisateur a choisi une équipe expérimentée, qui a notamment officié sur le dernier Vendée Globe, dont Jacques Caraës, assisté de Claire Renou.

Une direction de course expérimentée pour une course ambitieuse

Pour Sam Holliday, co-fondateur de The Race Around, il était évident de choisir le binôme qui avait officié sur le dernier Vendée Globe, « quand tu as la chance de pouvoir travailler avec les meilleurs, il faut saisir cette opportunité et réfléchir ensuite » explique-t’il. Il ajoute : « pour un nouvel événement comme The Race Around, nous avions besoin d’une équipe de direction de course de niveau international, car même si des bateaux tournent autour du monde depuis des décennies, c’est relativement nouveau pour des Class 40. De plus, je sais comment Jacques et Claire travaillent, communiquent et le niveau de confiance que les navigateurs leur octroient. Je les connais aussi personnellement, et je sais qu’en dehors de la course, ils amèneront leur bonne humeur communicative à chaque escale, et ça aussi c’est la clé ! ».

Pour Jacques Caraës et Claire Renou, ce nouveau projet est aussi enthousiasmant : « la Class 40 est une classe que l’on connait moins, et cette course sera une occasion géniale de la découvrir. C’est une classe qui a beaucoup mûri, les bateaux sont très intéressants et ont énormément progressé depuis quelques années, c’est le bon moment pour eux pour réaliser un tour du monde. Cette course va permettre à de nouvelles générations de marins de faire un tour du monde avec un budget moindre. Cela offre aussi la possibilité à des PME de s’engager dans cette aventure, ça élargit les horizons ! Et puis les premiers contacts avec l’équipe d’organisation ont été très agréables et constructifs. C’est une équipe jeune qui a envie de (très) bien faire les choses, on sent déjà que l’ambiance va être conviviale et pro à la fois».

Décryptage des spécificités de The Race Around

Si Jacques et Claire ont déjà officié sur de nombreuses grandes courses, et notamment ensemble sur la dernière édition du Vendée Globe, ce tour du monde avec escales sera une première pour eux. « Le terrain de jeu sur lequel s’affronteront les Class 40 est immense, et même si au niveau météo, cela ressemblera à un tour du monde ‘classique’, les escales vont permettre de réparer les bateaux, et de repartir à chaque fois avec des bateaux à 100%. Cela permettra de faire rebondir la course, le niveau sportif sera très élevé ! » explique le directeur de course. « Même s’il y a des escales, il faut bien se rendre compte que ce sera engagé, les navigateurs vont faire de grosses étapes. Les Class 40 sont des bateaux plus petits que les IMOCA (les bateaux du Vendée Globe, ndlr), ils seront donc plus soumis aux éléments, et moins confortables dans les mers du Sud. » ajoute Claire Renou. Les participants à The Race Around auront le choix de par tir sur ce tour du monde en solo ou en duo, « mais c’est le même boulot pour la direction de course, qu’ils soient seuls ou en double, pour nous il s’agît de suivre des bateaux et des marins. La différence se fera plutôt pour eux, sur la fatigue accumulée à la fin des étapes. » conclue Claire Renou.

Course autour du monde avec escales, en Class40

  • Départ et escales sur 4 pays : la France, l’Afrique du Sud, La Nouvelle Zélande et l’Amérique du Sud
  • 35 bateaux attendus en double ou en solitaire
  • Départ 4è trimestre 2023
  • Prochaines échéances : annonces de la ville de départ et d’arrivée

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 6 décembre 2021

Matossé sous: Class40, Course au Large, The Race Around

Vues: 556

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent