33 skippers inscrits à la Solo Guy Cotten 2021

© Christophe Breschi

Le coup d’envoi de la Solo Guy Cotten 2021 sera donné le 22 juillet prochain, avec 33 Figaro Bénéteau 3 attendus sur la ligne de départ. Cette épreuve, organisée par la Société des régates de Concarneau, fait partie intégrante du Championnat de France Elite de Course au Large et rassemble les plus grands skippers du circuit. A quelques semaines seulement du départ de la mythique Solitaire du Figaro, et après une saison marquée par la navigation en double, cette 45e édition de la Solo Guy Cotten est particulièrement attendue par les figaristes.

Le programme sportif

L’attrait principal de la Solo Guy Cotten réside dans le parcours proposé aux figaristes avec un terrain de jeu et une durée de course similaires à une étape de la Solitaire du Figaro. Hervé Gautier, directeur de course, nous détaille les deux parcours envisagés : « les Figaro Bénéteau 3 étant très rapides aux allures de travers, nous avons élaboré deux longs parcours entre Ouessant et le Golfe de Gascogne. Le plus long de 380 milles nautiques emmènera les navigateurs au Nord-Ouest jusqu’à la bouée “Les Pierres Vertes” dans le sud de Ouessant pour ensuite descendre vers l’ile d’Yeu puis le plateau de Rochebonne avant de revenir vers Concarneau. Le deuxième parcours, un peu plus court avec 335 milles nautiques, emmène les concurrents sur le même parcours en évitant seulement de contourner la bouée de Rochebonne entre l’ile d’ Yeu et Concarneau. Ces parcours promettent de belles bagarres le long des côtes bretonnes et les coefficients de marée élevés (77 à 91) vont générer du suspense. Ce sera une belle mise en jambe avant La Solitaire du Figaro. »

L’organisation sélectionnera le parcours en fonction des prévisions météorologiques afin de voir les concurrents revenir dans l’après-midi du samedi 24 juillet à Concarneau.

Le plateau sportif

Cette édition 2021 rassemblera un excellent cru de Figaristes ! Qu’ils soient amateurs ou professionnels, habitués du circuit ou bizuths, les 33 concurrents ont tous hâte d’en découdre, à l’instar du vainqueur en titre, Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) : « Je suis heureux de participer une nouvelle fois à cette Solo Guy Cotten. Je remets en jeu le trophée mais sans pression particulière, c’est surtout une course qui va nous permettre de retrouver la navigation en solitaire après une longue partie de saison en double. Je vais tout faire pour conserver mon titre, même si j’arrive cette année beaucoup plus fatigué après la Transat en Double et le Tour de Bretagne. »

Ce sera d’ailleurs la première fois que de nombreux bizuths se confronteront à la navigation en solitaire, comme le détaille Arthur Hubert (MonAtoutEnergie.fr) : « Ce sera ma grande première en solitaire. J’ai hâte ! C’est la concrétisation du projet. Le format de la course est moins stressant qu’une Solitaire et elle va me permettre de valider les réglages et d’ajuster ce qu’il faut améliorer. Ça fait plusieurs bonnes raisons d’y participer ! » Certains autres espèrent de leur côté mettre en application tous les apprentissages acquis en double cette année, à l’image de Violette Dorange (Devenir) : « C’est ma deuxième participation à la Solo Guy Cotten. J’espère pouvoir mettre en pratique tout ce que j’ai pu apprendre lors de la Transat en double. Cette course est importante et est un excellent exercice pour travailler le sommeil en solitaire. »

D’autres skippers enfin ont comme objectif le classement au Championnat de France Elite de Course au Large, comme le détaille Tanguy Le Turquais (Queguinner – Innoveo) : « Je figure dans le Top 10 après les trois premières épreuves du Championnat de France Elite de Course au Large et ce serait dommage de ne pas mettre toutes les chances de mon côté. D’autant que cette course est très conviviale, bien organisée et l’ambiance est vraiment top. Enfin, et surtout, c’est la dernière course de la saison avant La Solitaire. Après un début de saison en double, elle permet de reprendre ses marques en solo. Le parcours est technique : les courants, les effets de vent et les points de passage sont souvent propices à des changements de leader. Grâce à la Solo Guy Cotten, nous pouvons aussi observer la gestion de course de nos adversaires (sommeil, rythme, engagement). Elle a un double enjeu cette année pour moi et je me réjouis d’y participer ! »

Retrouvez la flotte des Figaro Bénéteau Quai Carnot, au pied du restaurant Le Chantier et de la Guy Cotten boutique, à partir du lundi 19 juillet prochain.

Liste des inscrits au 15 JUILLET 2021

  • BONAFOUS Elodie – BRETAGNE CMB OCEANE
  • CLAPCICH Francesca – STATE STREET MARATHON
  • COSTA Pep – CYBELE VACANCES TEAM PLAY TO BE
  • DELAHAYE Fabien – GROUPE GILBERT
  • DELPECH Jules – ORCOM
  • DOLAN Tom – SMURFIT KAPPA – KINGSPAN
  • DORANGE Violette – DEVENIR
  • FIELDING Jesse – STATE STREET MARATHON
  • GARNIER Mael – AGEAS TEAM BAIE DE SAINT BRIEUC
  • GRECK Estelle – RESPIMER
  •  HARTZ Philippe – MARINE NATIONALE FONDATION DE LA MER
  • HOREAU Corentin – MUTUELLE BLEUE pour l’Institut Curie
  • HUBERT Arthur – MonAtoutEnergie.fr
  • LAPERCHE Tom – BRETAGNE CMB PERFORMANCE
  •  LE DRAOULEC Erwan – SKIPPER MACIF 2020
  • LE PAPE Martin – GARDONS LA VUE
  • LE PAPE Victor – AD FICHOU INNOVEO
  • LE TURQUAIS Tanguy – QUEGUINER INNOVEO
  • LEBOUCHER Pierre – GUYOT ENVIRONNEMENT
  • LOISON Alexis – REGION NORMANDIE
  • MACAIRE XAVIER – TEAM SNEF
  • MAHE Gildas – BREIZH COLA
  • MARAIS Robin –
  • MARIETTE Benoit – GENERATION SENIORIALES
  • MORVAN Gaston – BRETAGNE CMB ESPOIR
  • PAUL David – JUST A DROP
  •  PALMIERI Nils – TEAMWORK
  • PERON Eric – FRENCH TOUCH
  • POUPON Yaël – BIHANNIC
  • QUIROGA Pierre – SKIPPER MACIF 2019
  • ROBERTS Alan – SEACAT SERVICES
  • THOMAS Alexis – LA CHARENTE MARITIME
  • YVEN Charlotte – Team Vendée Formation

Source

Marie-Astrid Parendeau

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 16 juillet 2021

Matossé sous: CIM, Figaro 3, Monotypie, Solo Concarneau

Vues: 464

Tags: ,

Sous le vent

Au vent