Teasing Machine premier à couper la ligne

© Antoine Dujoncquoy

Après 1j 2h 09m et 17s, Eric de Turckheim et son équipage sur Teasing Machine ont coupé la ligne en tête de la Trinité-Cherbourg by Actual 2021 à 20h14’08”. Leader durant les 320 milles du parcours, c’est sans surprise que le NMYD 54 est arrivé à Cherbourg en premier, après avoir réalisé des pointes de vitesse jusqu’à 24 nœuds.
Le reste de la flotte continue à faire route vers Cherbourg-en-Cotentin, où ils seront accueillis par l’équipe de la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer (SNT), avec le soutien du Yacht Club de Cherbourg (YCC). Le premier Class40, La Manche #EvidenceNautique de Nicolas Jossier devrait couper la ligne sous peu, suivi de Lady First III, skippé par Jean-Pierre Dreau et vainqueur de l’édition 2019 et de Hope, le Figaro 3 de Eric Delamare.
Deux abandons sans gravité sont à déplorer, Nuage II de Olivier Kayser et l’Opale de Y. Gindre.

Eric de Turckheim, skipper de Teasing Machine :

“C’est la première fois que nous participions à La Trinité-Cherbourg, et c’est une course très intéressante, avec pas mal de technique. Les conditions météo ont été idéales pour notre bateau qui est très puissant. Nous avons eu de 20 à 35 nœuds sur le parcours, ce qui était un avantage pour nous. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu une course dans un vent aussi soutenu. J’étais avec mon équipage habituel, nous sommes douze à bord. Nous avons bien navigué et très peu dormi car il a fallu manœuvrer tout le temps. Le bateau est généralement basé à Valence où nous profitons des infrastructures de la Coupe de l’America et notre programme de course change chaque année. Dans les mois à venir, nous participerons à Cowes-Dinard, à la Channel Race, à la Rolex Fastnet Race et à la Middle Sea Race avant de partir pour les Caraïbes. Nous sommes très contents, le départ était excellent, la réunion à la SNT était top, bref l’organisation était parfaite.”

Source

Celia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent