Restrictions aux frontières

© Carlo Borlenghi

La prochaine édition de la Rolex Fastnet Race débutera le 8 août et pour la première fois de son histoire, la course se terminera à Cherbourg, en France. Dans le contexte sanitaire actuel, les organisateurs prennent toutes les mesures nécessaires pour accueillir les concurrents dans les meilleures conditions. Cette semaine, le gouvernement français a restreint les déplacements entre le Royaume-Uni et la France, imposant une période d’isolement de 7 jours aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni. Bien qu’il n’ait pas été fait mention de la durée de ces restrictions, le RORC espère que la date de départ du 8 août ne sera pas affectée. Pendant cette période de changement, l’organisateur envisage tous les scénarios et la manière dont ils pourraient affecter la compétition.

« Nous ne savons pas combien de temps ces restrictions vont durer, mais nous espérons qu’elles auront peu d’impact sur la course et sur l’accueil de la flotte à Cherbourg. Les choses changent tous les jours et nous travaillons avec nos partenaires à Cherbourg-en-Cotentin et les autorités gouvernementales pour créer la course la plus sûre que nous pouvons ; en mer, mais aussi à terre. L’équipe continuera à surveiller la situation et à donner des conseils sur les problèmes et les dispositions alternatives, si nécessaire », a commenté le directeur de course, Chris Stone.

Jean-Louis Valentin, président de l’association Arrivée Fastnet Cherbourg a déclaré : « Nous allons continuer à nous adapter pour accueillir l’arrivée de la Rolex Fastnet Race, comme nous l’avons fait depuis le début de la pandémie. Nous avions déjà anticipé l’accueil des bateaux avant le départ de la course à Cherbourg, notamment pour les Français, avant de rejoindre la ligne de départ à Cowes. En ce qui concerne l’arrivée, nous pourrons répondre à plusieurs scénarios, en lien avec la direction de course, tout en espérant une évolution rapide. »

Les concurrents naviguant vers le Royaume-Uni pour toutes les courses RORC, y compris la Rolex Fastnet Race, peuvent désormais le faire sans avoir à subir une quarantaine et à payer des tests à leur arrivée au Royaume-Uni, conformément aux récents conseils de la UK Border Force et en partant du principe qu’aucun équipage ne touche terre au Royaume-Uni. « C’est une excellente nouvelle pour nos marins européens et cela devrait rassurer les concurrents de la Rolex Fastnet Race dans leurs préparatifs. Nous avons également décentralisé notre PC Course, offrant aux concurrents la possibilité de finaliser leurs inscriptions à Cowes, à Hamble, ou pour la première fois, à Cherbourg à partir du 4 août. C’est une excellente initiative pour nos concurrents européens qui peuvent bénéficier de l’amarrage gratuit à Cherbourg pendant toute cette période, et effectuer toutes les procédures d’inscription avant de prendre le départ le 8 août – le tout sans avoir à faire escale au Royaume-Uni », note le directeur de course, Chris Stone.

Le RORC a également informé la flotte des autres courses organisées avant la Rolex Fastnet Race. La Morgan Cup Race se dirigeait initialement vers Guernesey le vendredi 11 juin, avec une arrivée à St Peters Port, mais avec l’incertitude concernant l’entrée dans les îles anglo-normandes, le comité RORC, en consultation avec les autorités locales, a déplacé l’arrivée à Dartmouth, au Royaume-Uni. Avec le soutien du Royal Dart Yacht Club et des autorités portuaires de Dartmouth, le RORC s’attend à une forte participation à la course.

La course Cowes Dinard St Malo du vendredi 9 juillet a également connu quelques changements subtils afin de satisfaire les flottes des deux côtés de la Manche. Avec l’incertitude qui entoure l’entrée en France, l’équipe de course du RORC élabore un prolongement du parcours. Après la marque d’arrivée pour la ligne d’arrivée traditionnelle à l’extérieur de St Malo, les équipages pourront continuer pour une course de retour vers le Royaume-Uni. On s’attend à ce que de nombreux équipages choisissent cette option et continuent à se préparer et à accumuler de précieux miles de qualification.”

Source

Matthieu Honoré

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent