2021 : l’an 1 du duo Quentin Vlamynck et Arkema 4

2021 sera clairement l’année de la découverte pour Quentin Vlamynck, jeune et prometteur skipper d’Arkema 4, nouveau trimaran de la classe Ocean Fifty mis à l’eau il y a quelques mois. Toujours sous la houlette de son mentor Lalou Roucayrol, Quentin poursuit sa montée en puissance sur sa nouvelle machine de course. Après plusieurs mois à enchaîner les navigations, le bateau est entré en chantier de vérification dans le hangar Lalou Multi à la mi-février et remis à l’eau la semaine dernière. Un programme d’entraînements et de courses attend le skipper et son équipage pour cette première saison sur le tout nouveau Pro Sailing Tour, avant le rendez-vous majeur de l’année, la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.

Mis à l’eau le 23 septembre dernier au pied du chantier Lalou Multi au Verdon-sur-Mer, l’Ocean Fifty Arkema 4, n’a pas attendu longtemps pour tirer ses premiers bords dans l’estuaire de la Gironde. « La première sortie était un grand moment », confie le skipper Quentin Vlamynck. « Lorsque l’on suit la construction d’un trimaran au quotidien, on comprend vraiment que c’est un immense puzzle. Donc, la première confirmation fut que tout était bien en place. Après les premiers contrôles , nous avons passé toutes les manœuvres en revue. »

Des premières sorties concluantes

Accompagné notamment de Lalou Roucayrol, du boat captain Raphaël Lutard et de Keni Piperol, jeune talent de l’écurie, Quentin a enchaîné une trentaine de sorties quotidiennes pour apprendre à piloter cette nouvelle machine de course. « Ces sorties de prise en main ont rapidement été très concluantes. Le bateau est sain, aérodynamique et je navigue en toute confiance. C’est une incroyable sensation de piloter aisément à plus de 30 nœuds en se sentant totalement en sécurité. Le bateau se comporte vraiment bien. Nous sommes particulièrement satisfaits du travail effectué sur les bâches aérodynamiques. Par moment, le bateau ne touche quasiment pas l’eau, cabré et en appui sur ses foils. C’est un sentiment incroyable de vivre cela. Avant la mise en chantier hivernal du bateau, nous avons également fait une sortie de 48 heures dans du vent fort. Les conditions n’étaient pas simples avec des passages de grains puissants et une mer croisée mais le bateau s’est bien comporté pour notre plus grande satisfaction. ! »

A la mi-février, le bateau a été mis hors d’eau pour un chantier express d’une durée de 4 semaines. Structurellement intact après ces sorties inaugurales, l’objectif de ce chantier est avant tout de vérifier toutes les pièces et de s’assurer d’aucune usure prématurée d’un quelconque élément. Remis à l’eau le 9 mars 2021, Quentin va désormais poursuivre ses navigations d’entraînement avant d’entamer sa première saison sur le Pro Sailing Tour à la barre de son nouvel Arkema 4. Avec 5 épisodes de régate inshore et offshore entre Brest, La Rochelle, Las Palmas de Gran Canaria et Marseille, le programme sportif 2021 en équipage s’annonce comme la meilleure des préparations à la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre dont le départ sera donné le 7 novembre prochain à destination de la Martinique.

Quentin prend sa place

Devenir skipper d’un trimaran de course au large ne s’apprend pas du jour au lendemain. Quentin Vlamynck le sait, lui qui évolue en formation continue aux cotés de Lalou Roucayrol depuis bientôt 10 ans. En complément de la prise en main du bateau, Quentin bénéfice également de tout un panel de formation : électronique, météo, préparation mentale et physique ; le jeune skipper est décidé à ne rien laisser au hasard : « il faut être un marin complet » résume Quentin. « Le métier de skipper ne s’est jamais limité à juste savoir barrer un bateau. Il faut savoir utiliser l’électronique et l’informatique du bord, être capable d’analyser la météo et les routages sans oublier d’être en bonne forme physique et bien préparé mentalement aussi, car ces bateaux sont très exigeants. J’ai très envie de m’imprégner de tout cela et de savoir-faire tout, tout seul. Je suis donc un peu mois au chantier et apprends à déléguer pour dégager un peu de temps. Je me sens à ma place, aidé par le soutien et l’expérience de Lalou. » Un superbe avantage pour démarrer cette nouvelle page de sa carrière !

Le programme 2021 d’Arkema 4

Pro Sailing Tour :

  • 1e épisode : Brest du 5 au 9 mai
  • 2e épisode : La Rochelle du 26 au 30 mai
  • 3e épisode : Las Palmas de Gran Canaria du 30 juin au 14 juillet
  • 4e épisode : Marseille du 21 au 25 juillet
  • Finale vers Brest du 1 au 7 août

Transat Jacques Vabre :

  • Départ du Havre le 7 novembre 2021

L’équipe Arkema 4

  • Lalou Roucayrol : coach et directeur technique et sportif de l’écurie
  • Raphaël Lutard : boat captain
  • Keni Piperol : navigant & préparateur
  • Etienne Carra : gréeur et navigant
  • César Dohy : voilier et navigant
  • Greg Havel : préparateur
  • Dominique Labeyrie : préparateur

Source

Marie-Astrid Parendeau

Liens

Informations diverses

Les vidéos associées : Multi50

Les vidéos associées : Route du Rhum

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre