Les secours s’organisent pour Kevin Escoffier

© Jean-Marie Liot

Jean le Cam est arrivé sur zone et voit Kevin Escoffier dans son radeau de survie. Yannick Bestaven et Boris Herrmann arrivent en renfort. Afin de venir en renfort à Jean Le Cam, la Direction de Course a demandé à Yannick Bestaven et à Boris Herrmann de se dérouter. Les deux solitaires font actuellement route vers Kevin Escoffier.

Info de 17h00

Alerté et invité à se dérouter par la DC, alors qu’il naviguait à moins de 20 milles de PRB, Jean Le Cam est arrivé sur zone à 17h00. Il avançait alors à un peu plus de 15 noeuds, en relation permanente avec la direction de course. Jean le Cam a aperçu le radeau de survie de PRB, puis son skipper à l’intérieur.

Info de 16h45

Kevin Escoffier évoluait en 3e position du Vendée Globe en ce 22e jour de course lorsqu’il a déclenché sa balise de détresse (mayday). Il progressait tribord amures derrière un front dans un flux de Sud -ouest soutenu. A 14h46 (heure française), il a pu envoyer un message à son équipe à terre, expliquant qu’il avait de l’eau dans le bateau. Les secours (CROSS de Gris-Nez, MRCC Cape Town) se mettent en place en lien avec l’équipe à terre de PRB, Jacques Caraës et l’équipe de la direction de course du Vendée Globe. Jean Le Cam, concurrent le plus proche a été dérouté pour se rapprocher de la dernière position connue du bateau au moment du déclenchement de la balise (40°55 Sud 9°18 Est). Il devrait arriver sur zone vers 17 heures (HF).

Source

Agence Oconnection

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe