Un registre des circumnavigateurs en solitaire !

2017, gabart francois, ultim macif, ultim, macif, record du tour du monde en solitaire, record, solo handed, solitaire, multihull, multicoques, octobre, automne, sand, sable, vent, ophelia, aerien, helico

© Jean-Marie LIOT / ALEA / MACIF

Alors que 33 Cap-Horniers potentiels se préparent pour le départ du 9e Vendée Globe en solitaire, sans escale, autour du monde, au départ des Sables d’Olonne le 8 novembre, l’Association Internationale des Cap-Horniers (AICH) a pris le relais de la tenue du registre officiel des circumnavigateurs en solitaire qui l’ont effectué via les Trois Grands Caps – Good Hope, . Leeuwin et le Horn.

La liste, qui compte 155 circumnavigateurs en solitaire, sans escale, et 141 autres qui ont effectué de véritables circumnavigations autour des Trois Grands Caps avec des escales en route, a été compilée à partir des listes tenues précédemment par Sir Robin Knox-Johnston, premier à terminer le tour du monde en solitaire, non-stop en 1969, l’historien DH «Nobby» Clarke, le World Sailing Speed Record Council et d’autres informations tirées de la littérature et du domaine public

Sir Robin déclarait aujourd’hui : “Il semble tout à fait approprié que l’AICH devienne désormais titulaire de la liste des circumnavigateurs en solitaire passant au sud des Trois Grands Caps. C’est une ressource précieuse.”

Jean-Luc Van Den Heede, la figure paternelle de la voile solitaire française et Cap Hornier en série, qui a navigué autour du célèbre cap 10 fois, dont la dernière en menant la Golden Globe Race 2018, en convient : « Etablir une liste de tous les marins qui ont navigué à travers le monde seuls, avec ou sans escale, a été une tâche énorme. C’est un pan très important de l’histoire de la navigation et j’espère que beaucoup plus de noms seront ajoutés au fil du temps. »

Le record actuel du tour du monde, sans escale, en solitaire, le plus rapide est détenu par le français François Gabart avec un temps de 42 jours 16h 40′ 3″ établi en 2017 à bord du trimaran 30m Ultim MACIF. Le temps à battre pour les concurrents monocoques du Vendée Globe est de 74j 03h 36′, établi par son compatriote Armel Le Cléac’h dans son IMOCA 60 Banque Populaire lors de la dernière course en 2017.

Le plus ancien circumnavigateur en solitaire est le yachtman australien Bill Hatfield qui, à 79 ans, a realisé un tour du monde d’est en ouest sur son monocoque de 11,58m L’Eau Commotion en 2018 avec un temps de 414 jours. La plus jeune est sa compatriote australienne Jessica Watson qui, en 2010, à l’âge de 16 ans, a effectué un tour du monde en solitaire non-stop dans l’hémisphère sud via les Trois Grands Caps dans son yacht de 10,23m Ella’s Pink Lady, mais n’a pas réussi à parcourir les 21,600nm, la distance orthodromique fixée par le WSSRC pour réclamer une circumnavigation complète.

Historique et critères d’adhésion

Tous ceux qui effectuent un tour du monde via le Cap Horn sous voile sont invités à rejoindre l’Association Internationale des Cap Horniers et à réclamer un certificat officiel pour commémorer leur réalisation.

L’Amicale Internationale des Capitaines au Long Cours Cap Horniers a été fondée en 1936 par un groupe de marins français basés à Saint-Malo pour former un lien exclusif, bien que mourant, entre ceux qui naviguaient autour du cap Horn dans des voiliers à gréement carré. Ces gens-là sont aujourd’hui légende. Le dernier voyage en voilier commercial remonte à 1949, lorsque le Pamir et le Passat quittèrent l’Australie du Sud pour Falmouth. Après la fermeture de l’ancienne AICH, la section britannique est devenue, en 1969, l’Association Internationale des Cap Horniers et a modifié les critères d’adhésion comme suit: «Promouvoir et renforcer les liens de camaraderie qui unissent le corps unique d’hommes et de femmes qui jouissent de la distinction d’avoir fait le tour du Cap Horn sous voile».

Plus précisément, l’adhésion à part entière, qui coûte actuellement 20 £ par an, est ouverte à ceux qui ont contourné le cap Horn à la voile dans le cadre d’un passage sans escale d’au moins 3 000 milles marins qui passe au-dessus de la latitude de 52° sud dans les deux Océans Pacifique et Atlantique et est achevé sans l’utilisation de moteurs pour la propulsion. Parmi les membres, citons Sir Robin Knox-Johnston, Sir Chay Blyth, Don McIntyre, Tracy Edwards et Jean Luc Van Den Heede.

Ceux qui s’intéressent au Cap Horn mais dont les expériences ne répondent pas entièrement aux critères d’adhésion, peuvent devenir Associés de l’Association. Susie Goodall, dont le yacht a démâté à 2000 miles à l’ouest du cap Horn lors de la Golden Globe Race 2018/19, est l’une des dernières en date.Cette approche de modernisation a ouvert l’adhésion à tous ceux qui ont couru autour du cap Horn dans des événements comme les courses Whitbread et Volvo Ocean, les événements Global Challenge de Sir Chay Blyth, le Challenge Jules Verne et des événements en solitaire tels que le BOC Challenge, le Vendée Globe, Five Oceans, Barcelona World et les courses du Golden Globe. L’adhésion est également ouverte à ceux qui ont navigué autour du fameux Cap sous voile.

«Ceux qui remplissent les conditions pour devenir membre de l’AICH auront fait le tour du Horn après un long voyage ardu et très probablement dangereux à la voile. Être membre est un honneur singulier. J’exhorte tous ceux qui sont éligibles à rejoindre cette association spéciale de marins», a déclaré le comte de Portsmouth, nouveau président de l’Association.

Source

Archie Fairley

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Tour du Monde en Solitaire

Les vidéos associées : Vendée Globe