Un championnat d’Europe aux allures de Mondial

© Pedro Martinez

Cap sur la mer Baltique ! Du 8 au 13 octobre, 300 équipiers internationaux se retrouvent à Gdańsk en Pologne pour disputer le championnat d’Europe de Laser (dériveur solitaire masculin) et Radial (dériveur solitaire féminin). Ce championnat d’Europe, qui rassemble des athlètes du monde entier, a tout d’une compétition mondiale et se présente comme une des rares confrontation de l’année.

Après un arrêt complet des compétitions internationales depuis les mondiaux en Australie en février dernier, 300 athlètes de très haut niveau s’affronteront sur les eaux de la mer Baltique en Pologne.

En Laser (dériveur solitaire masculin) Jean-Baptiste Bernaz, tête d’affiche de la délégation française sélectionné pour ses 4ème Jeux Olympiques, a toutes les cartes pour jouer aux avant-postes. Habitué des podiums, il devra faire face à une concurrence redoutable face à l’Allemand Philipp Buhl notamment, champion du monde laser en titre. Jean-Baptiste est accompagné de son partenaire d’entrainement Alexandre Boite.

Chez les filles, en Radial (dériveur solitaire féminin ), la française Marie Bolou se réjouit de vivre sa première compétition officielle en tant que sélectionnée Olympique. Elle sera accompagnée de sa partenaire d’entrainement Louise Cervera. Elles se confronteront l’invulnérable Néerlandaise Marit Bouwmeester, médaillée d’or olympique à Rio et championne du monde en 2020.

Ce championnat d’Europe se présente comme une belle occasion pour les marins de se tester face à la concurrence et évaluer leur forme physique mise à l’épreuve pendant cette période de pandémie

Ils ont dit :

Marie Bolou, Radial (sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Tokyo) :

« J’attends ce championnat avec impatience. Ça fait plaisir de revenir sur un si gros événement international. Les meilleures mondiales sont là, il y a un très bon niveau. Les conditions s’annoncent changeantes avec des vents shifty, ce qui me convient assez bien. Pendant le confinement j’ai beaucoup travaillé sur ma préparation physique puis nous nous sommes entrainé cet été avec quelques étrangers mais nous commencions à manquer de confrontation. Je compte profiter de cet Européen pour montrer le meilleur de moi-même. J’ai vraiment hâte de rentrer dans la compétition, je suis déjà dans l’ambiance. Je veux montrer qu’on peut compter sur moi pour la suite. Ce serait génial de faire une belle performance car l’objectif final est bien d’aller chercher une médaille olympique l’été prochain. »

Jean-Baptiste Bernaz, Laser (sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo) :

« Ce championnat est un excellent rendez-vous pour nous retrouver après ces quelques mois très compliqués. Il va nous permettre de retrouver tout le monde avant d’attaquer la phase hivernale. Et ça fait plaisir de retrouver les copains ! C’est vrai que notre planning est encore vague avec beaucoup d’incertitudes donc je vais profiter de chaque moment. Je ne me suis jamais senti aussi fort. Il faut dire que j’ai bien profité de cette phase de confinement pour travailler sur ma préparation physique et mentale. J’ai un nouveau coach, Stéphane Christidis, avec qui je m’entends vraiment bien. J’ai vraiment à cœur de jouer aux avants postes, même si c’est aujourd’hui très difficile de se jauger face aux concurrents. »

Equipe de France présente en Pologne :

  • Laser (dériveur solitaire) : Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime)
  • Radial (dériveur solitaire) : Marie BOLOU (SR Douarnenez)

Le programme du championnat d’Europe Laser, Radial:

  • 8 – 10 Octobre : courses de qualifications
  • 11 – 13 Octobre : phases finales

Source

Cécile Gutierrez

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 7 octobre 2020

Matossé sous: Equipe de France, FFVoile, Laser, Séries Olympiques, Voile Légère

Vues: 184

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Laser