Super Size !

La première journée des Voiles consacrée aux Super Series a tenu toutes ses promesses. Dans le vent soutenu d’Ouest Sud-Ouest, les 20 maxi Yachts et les deux sublimes goélettes Elena of London et Puritan ont fait le spectacle dans le golfe, et jusqu’au Lavandou pour les grandes unités Modernes. Si Elena of London (Herreshoff 2009) chez les Classiques, et le chasseur de record Leopard3 (Farr 100) s’imposent sans grande surprise dans leurs groupes respectifs, les IRC 2 et IRC 3 ont non seulement offert un spectacle de toute beauté, notamment lors des phases de départ, mais laissent à augurer des affrontements au couteau de toute beauté tant les Wally 60 Ryokan2, Frers 60 Spectre, Lady First3 trouvent en Leaps&Bounds (Mills62) et jusqu’au VOR65 Polonais Sisi, matière à contester leur superbe.

Les Maxis allongent l’allure

Le beau flux d’Ouest qui balaie les rivages Varois encourageait ce matin Georges Kohrel et ses équipes de la Direction de course des Voiles, à lancer les 20 yachts Maxis en lice sur un long parcours vers Le Lavandou. 23 milles théoriques au menu, en direction de la Fourmigue, et retour. Située en pleine mer, l’île de la Fourmigue est un minuscule rocher perdu dans la baie du Lavandou à 3 km environ de la côte, dans l’Ouest de Saint-Tropez. Répartis en trois groupes, ces Super yachts s’élançaient dès 11 heures dans le sillage du Proto Leopard3. L’ancien détenteur du record de la traversée de l’Atlantique ouvrait résolument la route sur une mer de plus en plus hachée, et dans un vent bien établi à une vingtaine de noeuds. Le grand Proto se détachait irrésistiblement. Il franchissait la ligne d’arrivée avec une jolie marge au terme de 4 heures de course, insuffisant toutefois pour compenser son rating face au Swan 80 Britannique Umiko, déclaré vainqueur ce soir.

Ryokan2 marque les esprits …

Le groupe des IRC2 réunit un plateau particulièrement relevé en terme d’excellence sportive. On l’observait dès la phase de départ peu après 11 heures 15 ce matin, quand les 8 protagonistes se jetaient littéralement et dans un bel ensemble sur la ligne de départ. Lancé tribord amure, Leaps&Bounds, Le Vills-Vismara 62 de Jean Philippe Blanpain était le plus prompt à envoyer le spi et à glisser à toute allure vers la sortie du Golfe. Il résistait magistralement aux retours express de Spectre, le Frers 60 de Peter Dubens à bord duquel officie Nick Rogers, le médaillé d’argent Olympique de 470 Britannique. Les Mylius 60 Sud de Maurits d’Orange, et Lady First3 de Jean-Pierre Dreau accompagnaient un Wallyno – le bateau de Benoit de Froidmont, le président de l’International Maxi Association – fraichement sorti de chantier dans ce superbe premier bord de portant au contact. Le Wally80 Ryokan2 marque cependant les esprits ce soir, les hommes de Philippe Ligier s’impose en temps réel et en temps compensé, devançant Spectre et Leaps&Bounds au terme d’une empoignade particulièrement serrée. En IRC 3, c’et Nina, le BX60 de Milan Markovic qui s’impose en temps réel après réduction du parcours à hauteur de Cap Camara.

En bref

Les Multis aiment le golfe

Grosse migration de trimarans océaniques à Saint-Tropez cette semaine. Après les amicales visites des Multi50 Primonial (Sébastien Rogues) et ARSEP-Solidaires en peloton (Thibaud Vaucher Camus), accompagné d’Ultime émotion (ex Gitana 11), c’est au tour d’Yves le Blévec de venir exposer son trimaran Ultim Actual Leader (ex Sodebo2). En fin de journée, c’est Loïc Peyron qui a fait son entrée à la barre d’un majestueux Gun Boat, catamaran de croisière rapide de 80 pieds.

Ils sont aux Voiles cette semaine :

  • Xavier Macaire, Figaro (Lady First)
  • Christopher Pratt, Figaro – Imoca (Lady First)
  • Olivier Bausset , médaillé olympique 47à (Lady First)
  • Corinne Migraine, Vice-Présidente FFV (Lady First)
  • Gerald Véniard, Figaro (Wallyno)
  • Olivier Lozachmeur, Groupama, The race (Ryokan2)
  • Eric Dumont, Imoca (Wally No)
  • Rémi Bauvais, Class40, Imoca (Wally No)
  • Ryan Breymaier, Imoca, Ultime, Class40 (Kallima)
  • Mitch Booth, Olympisme, America’s Cu (Leopard 3)
  • Nick Rogers, Médaillé olympique (Spectre)

Source

Maguelonne Turcat

Liens

Informations diverses

Au vent