Home Sweet Home

© François van Melleghem

Le port du Marin, vendredi 17 a vécu une matinée historique. Le premier équipage martiniquais venait de réussir son pari : Celui de faire et de terminer la Transquadra !

Fêtés comme des vainqueurs Gaston Talba et Albert Lapiquonne sont devenus les héros de tous les Marinois et Marinoises. A deux heures du matin, une multitude d’embarcations, barques de pêche, vedette de la SNSM, catamarans chargés de rhum et de musiciens font un boucan d’enfer aux alentours de la ligne d’arrivée franchie finalement à 5H 30 04.

Une page se tourne dans l’histoire maritime du marin, qui, un bonheur n’arrivant jamais seul, voit son statut passer dans la division supérieure en accédant au classement  »commune touristique ». Fatigués mais heureux d’être enfin à la maison après une fin de parcours laborieuse due à un démâtage Gaston et Albert n’oublient pas de saluer la mémoire de René Baudin le formateur sans qui rien ne serait arrivé. »Il a été le déclencheur du développement du nautisme au Marin. Nous, avec Albert, nous poursuivons cette voie là, on apporte modestement notre pierre à l’édifice. Nous espérons que cette course renforcera encore la relation entre le Marin et la me r pour que de plus en plus de nos jeunes se mettent au sport nautique. »
« La compétition devrait favoriser ce mouvement. Le départ s’est bien passé nous avons pris une bonne option parfois on se retrouvait devant les frères Croyère et la Grenouille le Pogo 8.50 de Michel Mirabel très agréable comme situation. Ensuite on a connu un problème avec notre hydrogénérateur puis le mât, le 8 février, et le gréement de fortune pour se traîner jusqu’au Marin. Dommage nous aurions pu faire quelque chose de bien. Mais quand je vois le comité d’accueil, en pleine nuit, et la présence de nombreux supporters sur le pontons je suis fier de cette traversée. »

Le Maître ne renierait pas ses élèves aujourd’hui à la vue de ce voilier restauré en pleine mer : « joli bricolage, commente un spectateur. Une bôme parfaitement brêlée sur le mât, le tangon saisi sur un moignon, un travail de professionnel ! « . …Professionnels qu’ils sont l’un et l’autre à leur façon, Gaston dirige une entreprise de sablage de bateaux sur le port et Albert, Directeur du centre nautique, est une des figures les plus dynamiques de la voile au Marin.

Source

Agence Gwénola Gallois

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 17 février 2012

Matossé sous: Course au Large, TransQuadra

Vues: 1567

Tags: , , , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent