Un Class40 complètement recyclable en 2021

© Jean-Marie Liot

A trois ans du départ de la première édition de ‘The Race Around’, les organisateurs annoncent ‘The Futures Program’, le programme de développement durable le plus innovant de la course au large. La course autour du monde en Class40 avec escales qui adoptera les standards les plus élevés en termes de développement durable dans la production de l’événement compte également réduire considérablement son impact en collaborant avec les constructeurs de bateaux et les navigateurs.

Entre autres, pour sa première édition, ‘The Race Around’ offrira des frais d’inscription réduits aux concurrents qui s’efforceront de réduire l’impact carbone généré par la construction de leur bateau ou par les modifications entreprises sur un bateau déjà construit.

‘The Futures Program’ mettra en avant les dernières technologies durables dans la construction navale comme l’analyse du cycle de vie et l’utilisation de fibre et résine recyclables.

Grâce à des partenariats commerciaux et académiques, ‘The Race Around’ pourra établir une référence et contribuer à la compréhension de l’impact carbone du processus de construction d’un bateau. Les informations obtenues seront partagées avec les acteurs de l’industrie.

Les données seront utilisées pour définir, pour la première fois dans la course au large, un nouveau standard pour tous les bateaux de la classe et, plus largement, l’ensemble de l’industrie nautique, avec la mise en place d’un budget carbone obligatoire à respecter pour les bateaux qui prendront le départ de la seconde édition en 2027.

En parallèle du ‘Futures Program’, la création d’une ‘Futures Ocean Racing Team’, permettra une étude de cas concrète grâce à la construction d’un Class40 innovant avec une coque recyclable qui démontrera les capacités de ces matériaux lors des régates du calendrier Class40 avec un équipage sélectionné mixte et jeune.

Le programme inclura également des solutions pour étendre la durée de vie des Class40 déjà existants et intégrer des approches durables dans la rénovation et la fin de vie des bateaux en fibre de verre.

Sam Holliday, co-fondateur de The Race Around, a dit:

« On observe un changement radical d’attitude et dans les pratiques du secteur privé et de la société en général pour créer un futur plus durable, notre objectif est d’accompagner ce mouvement dans l’industrie de la course au large grâce à la Class40 et ‘The Race Around’ afin de créer des changements concrets.

Il y a une vraie demande des acteurs de la course au large pour étendre la durée de vie des Class40 d’ancienne génération et réduire l’impact carbone de la construction des nouveaux bateaux avec l’aide des dernières innovations et technologies de pointe. ‘The Futures Program’ a pour but de démontrer leur efficacité grâce à des collaborations pertinentes. Les recherches et données seront partagées pour participer à une transition à plus grande échelle et bénéficier à d’autres secteurs et industries qui souhaiteraient opérer une transition vers une économie plus circulaire. »

The Futures Program s’engage également à créer un programme éducatif qui explore les problématiques environnementales locales de chaque ville étape. Un projet environnemental commun amènera des étudiants à travailler ensemble. Le programme développera aussi l’implication des femmes dans l’industrie avec la mise en place de passerelles et de coaching.

Enrico Benco, co-fondateur de GS4C et partenaire fondateur de The Race Around Futures Program, affirme que la Class40 est le support parfait pour tester les solutions innovantes comme les fibres et résines recyclables.

« Les règles de classe permettent aux concurrents d’utiliser des bateaux faits en matériaux durables et recyclables, nous devons maintenant travailler avec des partenaires universitaires et ‘The Futures Ocean Racing Team’ pour démontrer que l’utilisation des ces matériaux n’a d’impact ni sur la performance ni sur la sécurité.

On a assisté à beaucoup de discussions autour de l’impact carbone de la construction mais à très peu d’actions concrètes notamment à cause des idées reçues sur l’implication en termes de coût et de qualité des alternatives. Nous allons déconstruire les mythes et être une vraie force de changement » a déclaré Enrico.

La course qui partira des côtes françaises amènera les concurrents à contourner les trois grands caps et traverser les mers du sud avant une arrivée en Europe au printemps 2024.

Source

5 Oceans Sports Marketing

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 6 octobre 2020

Matossé sous: Class40, Course au Large, The Race Around

Vues: 199

Tags: , , ,

Sous le vent