Un premier temps de référence sur la Dragonera

© Robin Christol

16h 32m 50s : c’est le temps qu’a mis Kito de Pavant, à bord de son Class40 Made in Midi, pour rejoindre la petite île Dragonera, dans l’archipel des Baléares, en partant de Port Camargue. Soit un long run de 250 milles à la vitesse moyenne de 15,11 nœuds, avec des pointes à 28 nœuds, jusqu’à 40 nœuds de vent, une mer déchaînée et des orages…
Il s’agit du premier temps de référence établi sur ce troisième volet des Griffes du Lion, quatre parcours chronométrés en Méditerranée, au départ de la station balnéaire du Grau du Roi.

Parti dimanche soir de Port Camargue à 19h15 précises au niveau de la cardinale ouest de l’Espiguette, Kito a profité d’une fenêtre météo particulièrement favorable pour filer en direction du sud. Arrivé hier à 11h 47m 50s exactement entre le phare de l’île Dragonera et la tour qui lui fait face sur l’île de Majorque, le skipper occitan signe un excellent temps de référence de 16h 32m 50s après un long run de 250 milles dans des conditions dantesques.

« C’était chaud bouillant, raconte Kito actuellement à Palamos où il fait escale en attendant de meilleures conditions pour rentrer à son port d’attache.
La première partie du parcours a été super rapide, puis les orages sont arrivés à partir du Cabo Creus, il y en avait partout !

L’aérien et l’informatique n’aiment vraiment pas ça quand il commence à y avoir des éclairs, et moi non plus ! L’informatique a planté, je n’avais plus de météo, plus de carto, j’ai tout fait avec Navionics sur mon téléphone portable. Je savais que les chats n’aimaient pas l’eau, et bien les souris non plus…
J’ai eu du vent tout le temps, le bateau a fait des pointes à 28 nœuds, c’était impressionnant.

J’alternais entre le J2 et le petit gennak. En arrivant sur la ligne d’arrivée, le vent est tombé, j’ai eu de la chance. Mais il n’a jamais autant plu aux Baléares et avec les orages, j’ai préféré faire demi-tour tout de suite, au près dans 3 à 4 mètres de creux. J’ai pu dormir 3 fois 20 minutes depuis le passage de la ligne d’arrivée mais pas avant », termine Kito.

LES GRIFFES DU LION

Imaginés par le skipper occitan, ces quatre parcours contre la montre au départ de Port Camargue, dans le golfe du Lion, permettent à toutes les disciplines de la voile, du kitesurf au maxi-trimaran de s’exprimer sur des terrains de jeu techniques, variés et adaptés aux différents supports, selon la force et l’orientation du vent.
Quatre distances, quatre directions : 22 milles pour la Tartine Cup, 87 milles pour le Run du Lion, 250 milles pour la Dragonera et 1500 milles pour la Route des Pyramides, les deux derniers étant réservés aux catégories offshore.

Source

Cécile Gutierrez

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records