Qui sera le vainqueur de l’édition 2020 ?

Difficile à dire ! Les écarts de points entre les bateaux sont infimes et les prochaines manches seront décisives pour départager les skippers ! Jamais un Trophée Multi50 n’avait été aussi disputé à Saint-Quay Portrieux. Aujourd’hui, les spectateurs embarqués sur la vedette à passagers affrétée par l’Agglo, ont assisté à de belles empoignades sur la ligne de départ des trois parcours construits.
Le vent était moins fort que la veille mais suffisant pour faire fumer les étraves et glisser à 30 nds. Après trois manches courues ce matin, les teams sont rentrées au port pour cause de marée basse de fort coefficient. Pour certains, une belle opportunité de bricoler avant de courir à nouveau deux manches en soirée.

C’était visiblement la journée de Ciela Village puisque l’équipage d’Erwan Le Roux s’offre deux victoires et une deuxième place. Trajectoires soignées, manœuvres propres et beaux départs n’ont pas laissé beaucoup de chance aux poursuivants, d’autant que la plupart d’entre eux ont du se battre avec des soucis de gennaker plutôt handicapants dans la brise. Le gennaker d’Arthur Le Vaillant (Leyton) a fait des tours, forçant l’équipage à affaler ; celui de Sébastien Rogues (Primonial) s’est déroulé au près, sans y être invité ; celui de Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – Arsep), au contraire, a carrément refusé de se dérouler. Thibaut, dont ce n’était décidément pas la journée, a également connu des soucis mécaniques de winches. L’équipage, avec la solidarité des autres teams, devrait pouvoir réparer avant les manches de ce soir. Gilles Lamiré (Groupe GCA – Mille et un sourires) s’offre une belle deuxième place sur la deuxième manche du jour.

Erwan Le Roux (Ciela Village) :

« Sur la première manche, malgré notre deuxième place, c’était mal parti. A bord, on était bruyant, on faisait des bêtises. On a fait un bon débrief entre les deux manches, pour anticiper les manœuvres, pour naviguer plus safe. Puis on remporte les deux manches suivantes. La dernière on est allé la chercher loin. Ce n’était pas gagné après un départ pas terrible. L’équipage s’est vraiment donné, n’a pas économisé son énergie pour aller chercher chaque petit gain, multiplier les manœuvres. Quant au bateau, dans la brise, c’est vraiment une balle ! »

Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton ARSEP) :

« On a un peu enchainé les galères. D’abord le gennaker qui refuse de se dérouler puis des soucis de mécanismes de winches défaillants. On ne pouvait pas régler nos voiles correctement, alors forcément, le classement n’est pas à la hauteur de nos attentes. Et pourtant, au près, on marche super bien. On a quand-même réussi à se faire plaisir avec des petits croisements sympas et beaucoup plus de contacts qu’hier ».

Sébastien Rogues (Primonial) :

« Une belle journée de régates au contact. J’aime quand il y a de la confrontation, de la tension. Nous sommes montés en puissance par rapport à la veille. Hier c’était notre première journée en course depuis le gros chantier d’hiver. Donc aujourd’hui, on avait deux fois plus d’expérience ! Je suis très satisfait des modifications réalisées sur la bateau. C’est une réussite à 100%. Le nouveau plan de pont répond parfaitement à nos attentes et la double colonne de winch, ça change la vie… »

Classement général provisoire à l’issue de 6 manches (5 retenues)

  1. Ciela Village (E.Le Roux) – 10 pts
  2. Leyton (A. Le Vaillant) – 12 pts
  3. Solidaires En Peloton – ARSEP (T. Vauchel-Camus) – 13 pts
  4. Primonial (S. Rogues) – 14 pts
  5. Groupe GCA – 1001 Sourires (G. Lamiré) – 17 pts

Source

Multi50

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50