Un nouveau temps de référence en Mini 6.50 sur la Tartine Cup

Ce lundi 22 juin à Port Camargue, Jonathan Chodkiewiez a établi un premier temps de référence de la Tartine Cup, dans la catégorie Monocoque 6.50 équipage. Le trio composé du ministe, de Brice de Crisenoy et de Justin Baradat, a parcouru les 20 milles nautiques en 1h 58mn 15s à la vitesse moyenne de 10,15 nœuds à bord du Mini 6.50 Solvalor.

“Une très belle nav…

« C’était bien sympa, une très belle nav ! On s’est bien marré et on a fait de belles images, racontait Jonathan à son retour à terre. Nous étions trois à bord, avec Brice et Justin. On a fait une pointe à 23,6 nœuds, le bateau était ultra stable et volait, on était comme des dingues ! C’était certainement la dernière nav avec mon bateau (en vente ndlr) et on s’est bien fait plaisir… Et mine de rien c’est un beau défi, pas simple et qui demande de la préparation et un minimum de sécurité parce que le vent peu rentrer très fort dans le coin. »

… mais un peu la guerre en vrai.”

« D’ailleurs on s’est un peu fait surprendre par la météo. Le vent était beaucoup plus fort que prévu. C’était très irrégulier, un peu mou au départ, très fort à la pointe de l’Espiguette avec des claques à plus de 34 nœuds… enfin on a arrêté de regarder ! On était sous gennak, on a enfourné, on est parti au tas, c’était un peu la guerre en vrai. Puis on a perdu un peu de temps à l’arrivée, collés dans 5 nœuds de vent. La moyenne en a pris un coup car tout le long du run on était entre 12 et 14 nœuds donc on doit pouvoir faire mieux, avec 12-13 nœuds de moyenne en Mini. »

Retour magique le long de la Camargue

« Le retour était juste parfait, au ras de la plage le long de la Camargue, l’eau était magnifique, on était seul, c’était génial ! On a pris de bons coups de soleil, on s’est fait rincer par l’eau bien froide, du coup on était gelé mais à l’arrivée au port, 40° avec le mistral chaud qui souffle… Des conditions de rêve pour naviguer ! »

Kito : “c’était chaud chaud chaud chaud chaud !”

Kito de Pavant a également profité de ces belles conditions pour tenter d’améliorer son temps sur le parcours de la Tartine Cup, mais avec 1h 23min 30s pour parcourir les 20 milles nautiques, il a finalement mis 3 minutes de plus !

« C’était encore une belle journée, avec du vent et du soleil, dit Kito. Mais je commence à regretter d’avoir fait ce temps la première fois car j’ai l’impression d’avoir un peu appuyé lundi… il y a des moments c’était chaud chaud chaud chaud chaud et ça n’a pas suffi. Donc ça ne va pas être si simple que ça à battre. Il va falloir attendre le prochain coup de mistral ou tenter avec du sud-ouest, du vent plus régulier venant du large…
Ce qui est sympa, c’est que c’est un parcours qui parait super simple mais qui ne l’est pas, comme on l’a vu lors de la première tentative. Et on a la confirmation. J’attends avec impatience les planchistes, les kites et autres foilers du Centre d’Entrainement Méditerranée (CEM – La Grande Motte) parce que je pense qu’ils vont faire de super chronos ! »

TEMPS DE REFERENCE DE LA TARTINE CUP

  • Catégorie Windsurf homme
    Pierre Mortefon : 51min 34s à 22,74 nœuds de moyenne
  • Catégorie Catamaran de sport duo
    Yvan et Mathis Bourgnon : 1h 02min 10s à 18,86 nœuds de moyenne
  • Catégorie Monocoque 40’ solo
    Kito de Pavant : 1h 20min 47s à 14,51 nœuds de moyenne
  • Catégorie Monocoque 6.50 équipage
    Jonathan Chodkiewiez & crew : 1h 58min 15s à 10,15 nœuds de moyenne
  • Catégorie Kitesurf femme
    Doris Wetzel : 1h 25min 54s à 13,65 nœuds de moyenne

Source

Cécile Gutierrez

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records