Une première course très attendue !

© Jean-Marie Liot

Loïs BERREHAR, Tom LAPERCHE et Élodie BONAFOUS avaient le couteau entre les dents le 12 mars dernier, à la veille du départ initial de la Solo Maître Coq. Et puis, la crise sanitaire du Covid-19 est passée par là, chamboulant la vie de tous, et le calendrier de course au large n’a pas été épargné : la course a été reportée. C’est aujourd’hui une grande joie pour nos skippers de pouvoir retourner se confronter à leurs concurrents sur l’eau, après ces dernières semaines d’entraînements studieux au Pôle Finistère à Port la Forêt.

Complices à terre, concurrents en mer, ils s’expriment sur leur retour en course.

Le départ de la course sera donné ce jour, jeudi 25 juin, à 13h, au large des Sables d’Olonne. Le format de l’épreuve a été modifié : les skippers s’engagent pour une boucle de 340 miles entre Belle-Ile, Yeu et Ré.

Nos trois marins partagent une motivation similaire mais ont des ambitions différentes :

Élodie BONAFOUS, Bretagne-CMB Océane :

Grande première pour Élodie ! La Solo Maître Coq sera sa première course au large. La skipper du Figaro Bretagne-CMB Océane n’a encore jamais passé autant de temps en mer en condition de course, et forcément, à quelques heures du départ, les émotions se bousculent : « Oui, je l’avoue : je suis un peu stressée … J’ai vérifié mille fois mes affaires pour être sûre d’être prête ! Mais je me connais : une fois que je commence à naviguer j’oublie le stress et mes réflexes reviennent. Donc je me fais confiance pour être vite à l’aise. »
Elle ne se fixe aucun objectif en termes de résultats. L’idée étant de se jauger personnellement sur cette première épreuve : « Je vais être vigilante aux autres bizuths sur la course car j’aimerais vraiment être en tête de ce groupe. Je pense que je suis capable de faire de belles choses sur l’eau. Mais mon objectif ultime sera de me dire lorsque je poserai le pied sur le ponton à l’arrivée : ‘ Je suis satisfaite de ce que je viens de faire, c’était clean et je suis fière de moi.‘ »

Loïs BERREHAR, Bretagne-CMB Performance :

Loïs est impatient de reprendre le chemin de la confrontation en course. Ce féru d’océan avait été frustré par l’annulation de la première épreuve phare de la saison, La Transat AG2R LA MONDIALE, qu’il devait courir avec Tom LAPERCHE. Le duo avait des ambitions de victoire, justifiées par le travail fourni en entraînement cet hiver.
Le skipper du Figaro Bretagne-CMB Performance est avide de résultat. Son objectif ? « Je pense que mon niveau de jeu est bon, donc je compte y aller fort et j’aimerais vraiment faire un Top 5. Ca me semble atteignable et je m’en sens capable. Je vais y aller à fond ! »

Tom LAPERCHE, Bretagne-CMB Espoir

L’année dernière, la Solo Maître Coq sonnait comme la première course en solitaire en Figaro 3 pour Tom LAPERCHE. Cette année, la course vendéenne est synonyme de reprise post-confinement. Mais il en faut plus pour déstabiliser le jeune skipper.
Toujours la tête froide et sur les épaules, il a de belles ambitions sur la course, après une année 2019 marquée par des résultats plus qu’encourageants pour un bizuth : « Mon objectif sur cette saison est vraiment de rester dans le même état d’esprit que l’an dernier: faire les choses bien, calmement et avec maîtrise, pour arriver, je l’espère à de bons résultats. Je me sens assez à l’aise et confiant pour viser le Top 10. »

Tout un programme !

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Au vent