Une saison 2020 bien remplie pour Luke Berry

© Christophe Breschi

L’horizon s’éclaircit pour Luke Berry. Les annulations de The Transat CIC et de la Transat Québec Saint-Malo pouvaient faire craindre une année 2020 délicate. Mais l’amélioration du contexte sanitaire permet au skipper du Class40 Lamotte-Module Création de rebondir et de mettre en place un joli programme de substitution. Au calendrier : une tentative sur le Record SNSM puis des participations à la Drheam Cup, le Tour de l’Irlande et la Normandy Channel Race. Désireux de donner du sens à son projet sportif, Luke mènera aussi des actions pour le Fonds de Dotation Victoire.

Remplacer les deux transatlantiques annulées par des épreuves plus locales : tel a été l’objectif de Luke Berry, qui est parvenu à monter un programme complet qui devrait lui permettre de parcourir plus de 2 500 milles en course en 2020. Pour se préparer au mieux, Luke prend régulièrement part à des séances d’entraînements de 24 heures au départ de Lorient. Ces navigations au contact d’autres Class40 permettent au skipper de Lamotte-Module Création de se confronter à certains de ses meilleurs concurrents.

Le Record SNSM pour allier compétition et solidarité

Début juillet, Luke Berry se mettra en stand-by pour tenter de battre le Record SNSM en Class40, entre Saint-Nazaire et Saint-Malo (284 milles). « Ce parcours en équipage ne peut que me plaire : j’habite actuellement avec ma famille dans la région de Saint-Nazaire et j’ai grandi à Saint-Malo », explique Luke. « C’est toujours intéressant de s’attaquer aux records. Celui-ci est intéressant au niveau du parcours mais aussi en raison de la dimension solidaire puisqu’il permet de soutenir les sauveteurs en mer bénévoles. D’autres coureurs en Class40 ont manifesté leur intérêt pour ce record, tout comme des marins en Ultim, IMOCA et Multi 50. » Dès qu’une fenêtre météo favorable s’ouvrira, Luke Berry et son équipage seront d’attaque.
Image du prologue de la Drheam Cup 2018. Luke fini 3ème /27 en Class40 en solitaiire.
Drheam Cup, tour de l’Irlande, Normandy Channel Race : trois belles courses au calendrier
Le 19 juillet, Luke Berry prendra le départ de la Drheam Cup, un événement multi classes qui devrait réunir une quinzaine de Class40. Le parcours, d’une longueur de 700 milles, emmènera la flotte de Cherbourg à la Trinité-sur-Mer, en passant par l’emblématique rocher du Fastnet, au Sud-Ouest de l’Irlande. Luke embarquera deux équipiers sur cette course. Leur objectif : décrocher une place sur le podium.

Le 22 août, toujours en équipage, Luke alignera le Class40 Lamotte-Module Création sur une autre très belle épreuve, la Volvo Round Ireland Race, également disputée en équipage. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un tour de l’Irlande (700 milles) au départ et à l’arrivée de Wicklow, sur la côte Est, à une cinquantaine de kilomètres au Sud de Dublin. « Je veux participer à cette course car il est important de continuer à naviguer, de faire vivre le projet, de régater », souligne Luke.

Suivra, le 13 septembre, l’événement phare de la saison 2020 en Class40, la Normandy Channel Race. A ce jour, 25 bateaux sont déjà inscrits à cette épreuve en double pour laquelle Luke Berry n’a pas encore choisi son équipier. C’est un parcours technique d’environ 1000 milles en Manche et en Mer Celtique qui attendra les concurrents avec un départ de Caen avant de rallier l’île de Wight, le Tuskar Rock (au Sud-Est de l’Irlande), le Fastnet Rock et Guernesey pour enfin revenir à Caen. Là encore, Luke visera le podium !
Photo départ de la NCR 2018. Luke et Arthur finissent 5ème/30. Crédit photo Jean Marie Liot
Donner du sens en soutenant le Fonds de Dotation Victoire
Depuis le début de leur collaboration en 2018, Luke Berry et ses partenaires s’engagent pour le Fonds de Dotation Victoire qui soutient les aidants d’enfants handicapés.

« Cette année, nous avons prévu une dizaine de jours pour faire des visites du bateau et des sorties en mer avec des familles à Pornichet, fin juin-début juillet », précise Luke. « Cela va permettre de leur donner un grand bol d’air, un moment de répit. La période de confinement a été très compliquée pour les enfants et leurs familles. Et le déconfinement est loin d’avoir soulagé ces 8 à 11 millions de personnes qui veillent sur un proche malade, handicapé ou dépendant. Eux aussi ont été souvent en première ligne face au Covid-19. Mener un projet sportif, c’est bien. Mais avec mes partenaires, nous considérons qu’il est également très important d’apporter une dimension solidaire au projet, en soutenant une belle cause. »
C’est finalement une année bien remplie qui attend Luke Berry. « Malgré le contexte, nous allons vivre une belle saison. Nous pourrons beaucoup naviguer, avec des budgets raisonnables », se réjouit-il. « C’est important pour la dernière année de mon programme de trois ans avec les partenaires. Bien évidemment, j’espère pouvoir continuer pour la Transat Jacques Vabre 2021 et la Route du Rhum 2022. Mais chaque chose en son temps ! »

Le programme 2020

  • Fin juin début juillet
    Navigations Fonds Victoire – Sorties en mer pour les aidants et familles d’enfants handicapés
  • Début juillet
    Record SNSM – Stand-by pour tenter de battre le Record SNSM (Saint-Nazaire/Saint-Malo)
  • 19 juillet
    Drheam Cup – course en équipage au départ de Cherbourg
  • 22 août
    Volvo Round Ireland Race – course en équipage au départ de Wicklow
  • 13 septembre
    Normandy Channel Race – course en double au départ de Caen
  • Juillet à Octobre
    Sorties partenaires – une 50aine de navigations partenaires à Saint Malo, Lorient, La Trinité et Pornichet

Source

Valérie Kugler

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 24 juin 2020

Matossé sous: Class40, Course au Large, DRHeam Cup, Normandy Channel Race, Record SNSM

Vues: 357

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent