Cap sur le Vendée Globe

@ Stephane Maillard

A 5 mois du départ pour le Vendée Globe, Louis Burton est plus que jamais concentré sur sa préparation et sur les étapes indispensables qui précèdent la plus exigeante des courses au large : le Vendée Globe. A 35 ans, cet ancien benjamin du Vendée Globe 2012 a bien grandi et c’est fort de son expérience et de ses connaissances qu’il quittera le port des Sables d’Olonne le 8 novembre prochain pour réaliser son 3ème Tour du Monde sans escale et sans assistance sous les couleurs de son fidèle partenaire Bureau Vallée, avec qui il célèbrera ses 10 ans de collaboration.
Mais avant de mettre le cap sur le Vendée Globe, Louis prend soin de son Imoca et poursuit sa préparation physique et mentale.

L’imoca Bureau Vallée II de retour dans le grand bain

Après 6 mois de chantier (dont deux mois et demi de confinement) à Saint-Malo pour préparer et optimiser au mieux sa configuration Vendée Globe, Bureau Vallée II a retrouvé aujourd’hui son élément naturel. Cette mise à l’eau ouvre une nouvelle phase de préparation et de fiabilisation en vue du Vendée Globe pour Louis Burton et l’ensemble de l’équipe. En sortant de son hangar, Bureau Vallée II a d’abord retrouvé sa quille, puis aujourd’hui son mât, après avoir été mis à l’eau. Un moment que Louis Burton attendait avec impatience depuis des semaines :
« Le bateau est en pleine forme grâce aux efforts de l’équipe technique. La dernière Transat Jacques Vabre m’a permis de constater que mon bateau était fiable et qu’il allait vite. J’ai hâte de prendre le large et de valider ma dernière qualification pour le Vendée. Je dois faire 2 000 miles en solitaire. Après, avec Arthur Hubert et toute l’équipe, nous allons encore affiner la performance du bateau pendant les entraînements ».

Se préparer à l’Everest des mers

Malgré le retard dans le planning engendré par la crise sanitaire, Louis Burton et son équipe abordent avec confiance les mois à venir.
En parallèle de tout le travail effectué sur le bateau, Louis est entouré pour optimiser sa préparation personnelle d’une équipe de préparateurs physiques et sportifs, avec une nouveauté pour lui : la préparation mentale. Sur un IMOCA, chaque manœuvre en solitaire est une grande dépense d’énergie. En fonction des conditions météo, l’anticipation de chaque étape est essentielle.
« Je n’ai pas fait de réelle pause après la Transat Jacques Vabre. Je continue une préparation physique et sportive complète avec ma coach Solène Chauvet. Quelque chose de fiable et dans la durée. Je travaille notamment sur le renforcement musculaire et la récupération pour être moins fatigué que sur mon dernier Vendée Globe. L’idée c’est de mieux résister à l’effort physique continu qui m’attend sur le prochain Vendée » explique Louis Burton, avant de parler de sa préparation mentale : « C’est la première fois que je fais une préparation de ce type. C’est un travail très important, qui va me permettre d’optimiser mes efforts et ma motivation pendant la course. Avec ma coach Claire Desmars, l’objectif est de notamment mieux gérer la pression ou pouvoir m’endormir plus facilement».

Pour ce départ du Vendée Globe, Bureau Vallée II fera partie des bateaux les plus légers de la flotte.

« Afin d’être prêt pour le départ, toute l’équipe autour du projet a travaillé main dans la main pour préparer au mieux le bateau. Nous avons la chance d’avoir eu le temps d’opérer plusieurs changements et de réfléchir aux améliorations que nous pouvions apporter à Bureau Vallée II. La première étape était de venir greffer des vérins de réglage d’incidence sur les foils, désormais autorisés depuis la dernière édition du Vendée Globe. Une évolution considérable testée lors de la Transat Jacques Vabre 2019. Dans un second temps, nous avons travaillé sur l’ergonomie du cockpit, afin de le protéger davantage et d’avoir la possibilité de le fermer intégralement, à l’image des bateaux de dernière génération. Ce chantier est un peu particulier contrairement aux autres courses. Nous repartons intégralement sur des matériaux neufs afin d’être dans les meilleures conditions possibles sachant que ces pièces ont une durée de vie qui correspond à peu près à un Tour du Monde » confesse Louis Burton.

10 ans d’une confiance sans faille

Vendée Globe, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre…. que ce soit en solitaire ou en duo, en une décennie, Bureau Vallée et Louis Burton auront pris ensemble le départ de toutes les courses majeures du circuit, faisant d’eux un des projets piliers de la Classe IMOCA. Séduit par le profil du jeune entrepreneur, souhaitant réaliser son rêve d’enfant, Bureau Vallée est devenu le partenaire majeur de Louis Burton en octobre 2010, à moins d’un mois du grand départ de la Route du Rhum.
Alors que le Village du Vendée Globe 2016 venait d’ouvrir ses portes, son fidèle partenaire lui renouvelle sa confiance pour quatre ans supplémentaires et lui offre l’IMOCA à foils d’Armel le Cleac’h, monture gagnante de la dernière édition. Cette preuve de confiance en un avenir aussi lointain, résume parfaitement l’engagement et l’importance que porte Bureau Vallée au projet depuis maintenant 10 ans.

« Depuis toutes ces années, Louis est en progression constante à l’image de Bureau Vallée qui s’est développé en passant de 130 à 330 magasins en France et à l’étranger avec une augmentation considérable du chiffre d’affaires (de 150 millions à 450 millions d’euros). Cette relation durable entre Louis Burton et Bureau Vallée nous a permis de vivre des moments de vie inoubliables, des aventures sportives uniques. Nous sommes très heureux de construire ensemble un projet solide et de se voir communément évoluer. Souvent seul en course mais entouré d’une équipe, Louis touche à tout, se dépasse, fait preuve d’humilité, à l’image de nos entrepreneurs franchisés ou clients. Cette course autour du monde est aussi une course pour la planète. C’est un acte de courage : Un homme sur son navire, l’humanité sur sa planète » déclare Bruno Peyroles, Fondateur et Président de Bureau Vallée.

L’enseigne, leader du marché de la papeterie et des fournitures de bureau pour les professionnels et le grand public fêtera en cette année de Vendée Globe ses 30 ans !

Un kit pédagogique pour des moments de partage entre petits et grands

Bureau Vallée, les co-sponsors du bateau (APLI agipa, BIC, Exacompta-Clairefontaine, Fellowes, Quo Vadis) et Louis Burton lançaient en septembre 2019, à l’occasion de la Transat Jacques Vabre, un kit pédagogique à destination des enseignants et des élèves de CP au CM2. Ce kit « Je découvre le Monde des Océans avec Louis Burton », a été développé par des enseignants, afin de tenir compte des spécificités de chaque niveau de classe et des programmes enseignés. Ce thème permet d’inclure des matières variées et transversales au programme de l’Éducation Nationale tout en embarquant les élèves dans une aventure palpitante. En effet, lecture, géographie, langues, informatique, sciences, mathématiques, histoire et poésie sont les thématiques abordées via les quinze fiches pédagogiques qui sont proposées

Le développement durable éthique et sociétale est ancré dans les valeurs de Bureau Vallée. L’enseigne accompagne tout au long de l’année les enseignants, parents et élèves, il était donc évident pour Bureau Vallée de s’engager dans un projet éducatif au service de ces fidèles clients.

Pour l’édition 2020 disponible en septembre prochain, le kit réunira l’ensemble des publics autour de la course du Vendée Globe comme l’explique Virginie Bernard, enseignante et auteure du kit pédagogique « Je découvre le Monde des Océans avec Louis Burton » :
« Le nouveau kit est en relation avec la course du Vendée Globe pour son édition 2020. Il a été étoffé de nouvelles fiches, d’un jeu de plateau basé sur la sensibilisation des enfants à la défense des océans ainsi que d’une maquette du bateau Bureau Vallée II à construire. Le kit pédagogique a été conçu de manière ludique afin de permettre aux élèves de travailler différents thèmes disciplinaires sur un même projet : Louis Burton autour du monde et la défense des océans. »

Le programme de Louis pour l’année 2020

  • Avant l’été / qualifications pour le Vendée Globe : 2000 miles en solitaire
  • 17 juillet 2020 : Cowes Dinard
  • Du 9 au 13 septembre 2020 : Défi Azimut
  • 8 novembre 2020 : Départ du Vendée Globe

Source

Liliane Fretté Communication

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 13 juin 2020

Matossé sous: 2020-21, Course au Large, IMOCA, Vendée Globe

Vues: 378

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe