HelloWork sur la Transat AG2R

© François Van Malleghem

Après une Solitaire URGO Le Figaro victorieuse en 2019 avec Yoann Richomme, HelloWork revient cette saison en alignant son Figaro Bénéteau 3 sur la Transat AG2R LA MONDIALE. Cette fois ce seront Fabien Delahaye et Benjamin Schwartz, déjà partenaires d’entrainement au Hub by OC Sport, qui relèveront le défi ! Après leur très belle 4e place sur le Tour de Bretagne à la voile en 2019, les deux skippers reforment leur duo avec enthousiasme. En entrainement depuis la mise à l’eau du bateau en janvier, Benjamin Schwartz et Fabien Delahaye nourrissent de grandes ambitions pour HelloWork sur cette Transat entre Concarneau et Saint Barthélémy dont le départ sera donné le 19 avril prochain. Interview croisée.

Même parcours, bateau différent

Benjamin : « Ce sera ma première Transat AG2R LA MONDIALE, je suis ravi d’y participer pour HelloWork ! C’est la seule course en Figaro Bénéteau 3 que j’inclus pour le moment dans mon programme, c’est pour moi une belle façon de clôturer un premier cycle sur le circuit. Cela va être intéressant de voir ce que donne le nouveau bateau sur une traversée de l’Atlantique ; en termes de stratégie, avec les angles un peu plus hauts, on devrait avoir des ouvertures de trajectoires plus importantes. De plus le Figaro Bénéteau 3 est tonique et humide, les accélérations peuvent être assez fortes, les mouvements sont plus importants en raison des foils. Je pense que ça va être fun parce que le bateau est vraiment sympa dès qu’il y a un peu d’air, il a des potentiels de vitesse intéressants. Et puis on a une belle récompense à la fin en arrivant à St Barth ! ».

Fabien : « J’ai participé trois fois à la Transat AG2R LA MONDIALE avec à chaque fois de beaux résultats (vainqueur en 2010, 4e en 2012 et 2e en 2014), c’est une course sur laquelle je n’ai que de bons souvenirs. Quand on passe 20 jours en mer en double, c’est toujours un bon moment d’échange et de partage. Et cette course à armes égales a quelque chose d’unique, c’est ce qui donne toujours envie d’y participer. Cette fois ce sera particulier car ce sera la première Transat du Figaro Bénéteau 3, on connait le chemin mais on sait aussi que l’on doit penser la stratégie complètement différemment. Rien ne sera gagné jusqu’à la ligne d’arrivée car le bateau a des pics d’accélération dans certaines allures et le différentiel entre deux bateaux peut être énorme selon où l’on se trouve sur le plan d’eau.
L’autre particularité de cette course, c’est que quand on passe la porte des Canaries, on n’a toujours pas de visibilité en termes de météo et de stratégie jusqu’à l’arrivée. Il y a donc un pari réfléchi à faire sur le choix de la route à prendre pour rejoindre les Antilles. Il faut savoir lire les petits indices et avoir un bon feeling. »

Un duo évident

Benjamin : « C’était clairement une évidence de participer à cette nouvelle édition de la Transat AG2R LA MONDIALE avec Fabien. On se connaît depuis 2017 quand on travaillait tous les deux chez Dongfeng Race Team, on a passé beaucoup de temps ensemble jusqu’à la fin de la campagne Volvo Ocean Race en juin 2018. Ensuite on est parti tous les deux en Figaro, c’était une reprise pour lui, une découverte pour moi ; on a mis en place le volet « coureurs » du Hub by OC Sport et on a passé toute la saison dernière ensemble, en entraînement, en course, on a tout partagé. Donc c’est vrai que c’était assez naturel de participer à la Transat AG2R LA MONDIALE avec lui à bord d’HelloWork ; d’autant que Fabien est un excellent barreur et la conduite sera un facteur-clé sur la course. Après notre Tour de Bretagne, je sais que nous sommes complémentaires à bord, ça va donc rouler tout seul. »

Fabien : « Avec Benjamin on est sur la même longueur d’ondes. Il est très pointu et c’est intéressant sur ce genre de projet, il ne laisse rien au hasard. Sur l’eau c’est un très bon technicien, il a le bon recul sur toutes les manœuvres et les détails qui peuvent améliorer la performance. La dernière fois que l’on a navigué ensemble en course, on a réalisé une belle performance sur un format qui ne nous est pas favorable sur le papier, c’est donc très encourageant. Et puis nous sommes complémentaires : je suis plutôt à la barre à essayer de faire avancer vite le bateau tout le temps, lui est très bon à la manœuvre, aux réglages de voile, à la gestion du bateau. Enfin, on se connaît depuis longtemps, on ne se découvre pas en vue de notre participation à la course et c’est pour moi un atout très important. »

Sur le pont depuis janvier

Benjamin : « L’accompagnement complet du HUB by OC Sport depuis l’année dernière et ce sur tous les aspects logistiques, techniques et sportifs, nous permet désormais de nous focaliser sur nos entraînements. C’est un atout considérable. On s’entraîne beaucoup en double depuis la mise à l’eau pour prendre nos repères. On continue à découvrir le bateau mais le gros avantage c’est que nous n’avons plus de problèmes techniques à régler, qui nous avaient fait perdre beaucoup de temps de navigation en avant-saison l’année dernière. On a donc pu naviguer rapidement après la mise à l’eau. Nous travaillons beaucoup avec la voilerie Incidences pour disposer d’un jeu de voiles spécifique pour la Transat. On réfléchit également aux petits trucs indispensables sur le long terme car c’est une course de 20 jours, il faut donc penser « vie à bord » mais également « performance » avec un bateau qui sera forcément plus lourd qu’en entrainement. »

Fabien : « La dernière fois que nous avons navigué ensemble c’était sur le Tour de Bretagne donc on peut dire qu’on reprend là où on en était ! On s’entraine beaucoup, dans toutes les conditions et cela se passe toujours bien, on est à l’aise. On continue d’explorer un certain nombre de possibilités dans l’optique de la Transat AG2R LA MONDIALE, on teste beaucoup de voiles, on travaille sur tous les petits détails. »

Des objectifs ambitieux

Benjamin : « Bien sûr qu’on se donne des objectifs ambitieux ! Je pense qu’on peut légitimement les avoir, notre duo est compétitif. On veut offrir un beau résultat à HelloWork pour les remercier de leur confiance ! Après quand on voit les duos annoncés, on sait qu’il y aura un très bon niveau sur la course. On se fixe des objectifs importants, on va se donner les moyens d’y arriver. »

Fabien : « Encore une fois je n’ai que des bons souvenirs sur cette Transat AG2R LA MONDIALE donc j’ai forcément envie de goûter de nouveau à tout ça ! Mais on sait que rien ne sera gagné, le Figaro Bénéteau 3 peut générer de gros écarts de distance, il faudra être concentré jusqu’au bout. »

Le mot de David Beaurepaire, Directeur Délégué d’HelloWork

« Après une première expérience réussie en tant que sponsor lors de « la Solitaire URGO Le Figaro » avec Yoann Richomme, HelloWork est fier de renouveler l’expérience et de se lancer un nouveau défi, cette fois-ci transatlantique, avec la course à la voile mythique de la Transat AG2R LA MONDIALE.
C’est un sport avec lequel nous partageons un grand nombre de valeurs, qui mérite exigence, expérience et détermination ! Humbles et expérimentés, nos deux skippers nous promettent de belles émotions. C’est avec impatience et enthousiasme que les collaborateurs attendent le départ des deux skippers Benjamin Schwartz et Fabien Delahaye. Nous allons associer clients et partenaires afin qu’ils puissent vibrer avec nous à l’occasion de cette aventure sportive. »

Le mot de Hervé Favre, Président d’OC SPORT Pen Duick

« Fort de son succès l’an passé sur la Solitaire URGO Le Figaro 2019 aux côtés du HUB by OC Sport, HelloWork a fait le choix de renouveler sa confiance et son engagement avec notre écurie. HelloWork participera à la Transat AG2R LA MONDIALE, seule course transatlantique en double et à armes égales, en tant que partenaire titre sur l’un de nos Figaro Bénéteau 3.
Début 2019, nous ouvrions le HUB by OC Sport à Lorient, marquant ainsi notre retour dans la gestion de projets sportifs, notre métier d’origine. Ce renouvellement conforte ainsi le positionnement unique du HUB en tant que plateforme clé en main d’accompagnement pour les sponsors et les marins. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous embarquons à nouveau aux côtés d’HelloWork. »

Source

Julie Cornille

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 mars 2020

Matossé sous: Figaro 3, Monotypie, Transat AG2R

Vues: 946

Tags: , , , , ,

Au vent