The Ocean Race annonce une étape en Chine en 2021-22

Leg 7,Commercial,Arrival,Dongfeng,NORTH SAILS,2017-18,Jeremie Beyou,Crew member,Auckland-Itajaí,Race Suppliers

© Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

L’édition 2021-22 de The Ocean Race fera une escale en Asie, dans la « Greater Bay Area » à Shenzhen, fière d’être la ville étape de l’iconique course autour du monde en équipage. Située au Nord de Hong Kong dans cette région connue sous le nom de Greater Bay Area, Shenzhen est parmi les plus prospères et croissantes villes de ces 30 dernières années. En tant que QG de beaucoup de multinationales et fabricants, ainsi que de grandes entreprises chinoises, c’est un lieu important pour beaucoup de partenaires de la course.

« Ces dernières années, la Chine a reconnu l’immense potentiel de la Greater Bay Area, faisant de son développement une priorité – avec Shenzhen au milieu – dans ses nouvelles politiques et en utilisant son emplacement géographique à son avantage, » soulignait récemment le Secrétaire de la Province de Guangdong, Mr. Li Xi.

« Il a également été souligné à plusieurs reprises que les ressources nationales de toutes sortes seraient redirigées vers la Greater Bay Area, afin d’en faire une puissance économique mondiale. »

The Ocean Race s’est rendue en Chine depuis l’édition 2008-09. À présent, la course fera escale à Shenzhen, également réputée comme étant la Sillicon Valley chinoise. La ville abrite une population approchant les 20 millions de personnes et fait partie des cinq villes les plus peuplées du pays.

« C’est la cinquième fois d’affilée que la course fera escale en Chine, » a affirmé Johan Salén, le Directeur Général de The Ocean Race.

« En 2018, l’équipe chinoise de Dongfeng Race Team remportait la course, lors de l’arrivée la plus serrée de l’histoire. Le stopover en Chine a été un élément clé pour augmenter la communauté de fans en Chine pour l’équipe mais également pour l’évènement. »

Deux classes de bateaux prendront part à l’édition 2021-22 de The Ocean Race – les innovants IMOCA à foils ainsi que les monotypes VO65 qui nous offraient une course aussi serrée que passionnante en 2017-18.

« Ouvrir la course aux IMOCA et aux VO65 signifie que nous pouvons réunir le meilleur des deux mondes, » a expliqué Johan Salén. « Lors de la dernière édition, les VO65 ont prouvé leur rapidité et leur fiabilité, en plus de nous offrir une course extrêmement disputée.

« Avec les IMOCA, nous ramenons les aspects liés à l’innovation, au design et à la fabrication des bateaux dans la course. Ces bateaux seront équipés de foils, ce qui les place à la pointe de notre sport. »

La course au large n’est pas un sport nouveau pour les habitants de la Greater Bay Area et du Sud-Est de la Chine, qui sont fiers de leur héritage maritime. Aujourd’hui, un environnement favorable mêlé aux nouvelles technologies offre des opportunités pour les sportifs/ves et les jeunes d’organiser des activités et de former des équipes pour participer aux futures courses, ravivant la tradition maritime régionale.

Les quatre dernières éditions de la course comportaient des équipes chinoises, avec la victoire de Dongfeng Race Team en 2017-18 comme point d’orgue. Au moins une équipe chinoise est attendue pour l’édition 2021-22 de The Ocean Race.

The Ocean Race est prévue pour partir de son port d’attache d’Alicante au dernier trimestre 2021, et se terminer à Gênes, en Italie, au mois de juin 2022. Shenzhen rejoint Le Cap – Afrique du Sud ; Auckland – Nouvelle-Zélande ; Itajaí – Brésil ; Aarhus – Danemark et La Haye – Pays-Bas comme ville étape confirmée, aux côtés du Cap-Vert, qui sera le premier stopover en Afrique de l’Ouest dans l’histoire de la course.

Source

The Ocean Race

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 18 décembre 2019

Matossé sous: 2021-22, Course au Large, The Ocean Race

Vues: 411

Tags: , , , , , , , , ,

Sous le vent