Une ville départ à la hauteur de l’ambition de la GLOBE40

© Olivier Blanchet

A son lancement en juin dernier la GLOBE40 a affiché fortement son ambition et ses valeurs : un tour du monde qui soit autant un voyage planétaire, un accomplissement et une quête de soi à la rencontre des autres, qu’une performance sportive ; un tour du monde qui soit accessible autant aux amateurs éclairés qu’aux skippers professionnels, un tour du monde dont le parcours s’écarte des schémas traditionnels et offre des destinations inédites.

Pour être fidèle à cet engagement il fallait que la ville départ de la GLOBE40 en soit la première promesse ; en choisissant pour la première fois dans l’histoire des tours du monde en course la terre Africaine et Tanger l’événement réalise son ambition.

Pouvait t’on trouver mieux que Tanger, point de rencontre de la Méditerranée et de l’Atlantique, de l’Afrique et de l’Europe, de l’Orient et de l’Occident comme ville départ exprimant les valeurs de la première édition de la GLOBE40 ?

En 2400 ans d’histoire Tanger fut phénicienne, carthaginoise, romaine, byzantine, espagnole, portugaise, anglaise, chérifienne et alaouite, au centre des rivalités entre grandes puissances européennes au XIXème, sous statut international entre les deux guerres mondiales, puis en 1947 avec le discours de Tanger le lieu du premier pas vers un Maroc unifié et indépendant rattaché à la nation arabe, avant d’être officiellement marocaine à l’indépendance en 1956.

Un écrin nautique pour le départ de la Globe40

Cette incroyable histoire et cette géographie unique entre les continents européen et africain font de Tanger non seulement un superbe espace maritime avec sa grande baie et ses 7 km de plages, mais aussi une ville à la personnalité unique, foyer de culture, rendez-vous des artistes et des intellectuels du monde entier et deuxième pôle économique du Maroc avec Tanger Med premier port de Méditerranée et d’Afrique.

Au centre d’un vaste projet de reconstruction portuaire et urbaine Tanja Marina Bay International offre un écrin idéal à la GLOBE 40 comme prémices de son parcours planétaire ; inaugurée en 2018 par sa majesté le roi Mohamed VI, au pied des murailles de la Médina complètement restaurées, ses 1400 places en font la première marina du Royaume avec tous les services logistiques et techniques au meilleur standard international. La marina abrite également le tout nouveau siège du Royal Yacht Club de Tanger crée en 1925 et 1er club nautique d’Afrique.

L’accueil pour la première fois d’une grande course océanique marquera pour Tanger sa volonté de faire de la Perle du détroit un haut lieu du nautisme international.

La GLOBE40 en ordre de marche

Après le lancement de l’événement en juin dernier, la publication de l’avis de course et l’ouverture des inscriptions en octobre, l’annonce de la ville départ au salon nautique, la GLOBE40 est en ordre dans son plan de marche annoncé dans le communiqué de presse initial.

Le lancement officiel du Grand Départ de Tanger devrait faire l’objet d’un événement dédié à Tanger et à Paris dans les premiers mois de l’année prochaine une fois rassemblés l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques et sportifs.

Est à l’étude également la possibilité d’un (de) prologue(s) au départ d’une ville Atlantique et Méditerranéenne en France pour rallier Tanger. La ville d’arrivée quant à elle pourrait être Tanger ou une ville française et sera annoncée au printemps.

L’engouement sportif observé au lancement du projet (600.000 vues pour la vidéo de lancement de l’épreuve dont 80% à l’international) ne se dément pas ; depuis 6 mois une soixantaine d’équipes de 15 nationalités se sont manifestées auprès de Sirius Evénements, la plupart très engagées ; une dizaine d’équipes sont déjà pré- inscrites et l’objectif d’une quinzaine avant la fin de l’année est manifestement en bonne voie.

Sur le plan technique les discussions entre les différents acteurs, organisation, Class40, FFV, architectes, chantiers, bureaux de contrôle vont permettre de mettre en place rapidement les différentes adaptations techniques nécessaires à ce nouveau contexte de course autour du monde pour le support Class40.

En parallèle de l’annonce du départ est publié d’ici la fin du salon nautique une note technique disponible sur demande portant sur les adaptations aux règles de la Fédération Internationale (OSR cat 0), la liste du matériel de sécurité, le contenu de l’assistance technique mise en place.

Source

Sirius Event

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 11 décembre 2019

Matossé sous: Class40, Course au Large, Globe 40

Vues: 350

Tags: ,

Sous le vent

Au vent