The Ocean Race annonce son retour à Auckland

Buoy,Commercial,MAPFRE,2017-18,port, host city,Race mark,The New Zealand Herald In-Port Race

© Jesus Renedo/Volvo Ocean Race

The Ocean Race se rendra à Auckland, en Nouvelle-Zélande, lors de l’édition 2021-22 de la course en équipage autour du monde. Tandis que The Ocean Race approche de son cinquantième anniversaire, l’évènement retournera en Nouvelle-Zélande pour la douzième fois. Chacun des stopovers – sauf 1 – ont eu lieu à Auckland, la Cité des Voiles.

Regardez la vidéo

« C’est un réel plaisir pour moi de confirmer que The Ocean Race sera de retour à Auckland en 2021-22, » a déclaré Richard Brisius, le Président de The Ocean Race.

« Nous considérons Auckland comme le berceau spirituel de la course, avec un héritage construit sur des légendes telles que les iconiques marins néozélandais et vainqueurs de la course Sir Peter Blake et Grant Dalton. À présent une nouvelle jeune génération arrive, avec Peter Burling, Blair Tuke et Bianca Cook. »

« A chaque fois que nous venons ici, nous voyons les fans kiwis qui célèbrent avec passion les incroyables efforts qu’entreprennent les meilleurs marins de la planète pour concrétiser leurs rêves dans The Ocean Race. Les équipages apprécient l’accueil chaleureux et l’hospitalité qu’ils reçoivent ici, avant de repartir vers l’un des plus gros challenges de la course au large – le Grand Sud. »

Le stopover d’Auckland a lieu avant l’une des plus difficiles étapes de la course, puisqu’au sortir des eaux protégées du Golfe d’Hauraki, la flotte s’attaquera au Grand Sud, se faufilant entre l’Antarctique et l’Amérique du Sud, avant d’enrouler le Cap Horn.

Les marins néozélandais ont longtemps écrit les histoires de leurs carrières à cet endroit reculé du globe, et il ne sera pas question de changer la donne. Bianca Cook, qui naviguait à bord de Turn the Tide on Plastic lors de la dernière édition de The Ocean Race est à la tête d’une campagne dans la catégorie VO65, pour 2021-22.

L’édition 2021-22 de The Ocean Race verra deux classes de bateaux y participer – les innovants IMOCA à foils, aux côtés des monotypes VO65, qui nous ont offert une course aussi serrée que fascinante la dernière fois.

« C’est fabuleux d’avoir la confirmation que The Ocean Race est de retour à Auckland, » s’est réjouit Bianca Cook. « C’est une excellente nouvelle pour notre campagne d’avoir la certitude que nous serons à ‘domicile’ lors d’un stopover pendant la course. »

Bianca Cook a acheté le VO65 sur lequel elle participait en 2017-18. Il est désormais en Nouvelle-Zélande, où il est remis à niveau pour sa toute nouvelle équipe, qui s’élancera autour du monde en 2021-22.

« Les derniers mois ont été passionnants et notre campagne est réellement en train de prendre forme, » a-t-elle ajouté. « Avec la confirmation que la course sera de retour à Auckland, tout joue en notre faveur. Nous travaillons pour mettre le bateau à l’eau afin de commencer à nous entraîner autour de la Nouvelle-Zélande rapidement. »

Les légendes néozélandaises florissantes Peter Burling et Blair Tuke ont participé à la dernière édition de la course sur deux bateaux différents. Fraîchement rentrée des Bermudes après une victoire de la Coupe de l’América à bord d’Emirates Team New Zealand, la paire est devenue rivale pour la première fois, chacun d’eux pouvant devenir le premier marin de l’histoire à remporter les Jeux Olympiques, la Coupe de l’América, et The Ocean Race. Mais ils ont dû se contenter d’un podium avec leurs équipes respectives, laissant la page The Ocean Race inachevée.

À présent en train de jongler entre leurs engagements renouvelés sur la Coupe de l’América et une campagne en 49er sur laquelle ils défendront leur médaille d’Or au JO de Tokyo, Peter Burling et Blair Tuke ont exprimé leur enthousiasme au sujet d’une nouvelle venue de The Ocean Race à Auckland.

« Pour Blair et moi-même, prendre part à la dernière édition de The Ocean Race a été une expérience qui a changé notre vie, » a affirmé Peter Burling.

« Naviguer au large a fait de nous de meilleurs marins et nous a permis d’expérimenter la nature d’une nouvelle manière. Notre temps passé dans le Grand Sud a été l’un des éléments qui nous a inspiré pour créer notre nouvelle fondation, Live Ocean, qui est dédiée à la protection et à la restauration de nos Océans. Comme nous le savons, c’est quelque chose que The Ocean Race soutient fermement aussi. »

« C’est génial d’entendre que The Ocean Race sera de retour à Auckland pour la prochaine édition, à la suite de la Coupe de l’América. Bien que la Coupe et les Jeux Olympiques soient notre priorité immédiate, autant Blair que moi aimerions être impliqués dans la course une nouvelle fois. »

Le stopover de The Ocean Race 2021-22 sera situé le long du Viaduct Basin. La localisation exacte et les infrastructures seront à définir, faisant suite à la Coupe de l’América en 2021.

Phil Goff, le maire d’Auckland a chaleureusement accueilli l’annonce.

« Auckland est une destination de classe mondiale pour la voile, et la ville prend vie à chaque fois que les bateaux nous rendent visite, » a-t-il déclaré. « Et avoir Bianca Cook qui confirme sa participation en tant que première femme skipper dans cette course est un bonus supplémentaire. »

« L’investissement de la municipalité d’Auckland au travers d’Auckland Tourism, Events and Economic Development (ATEED) nous aide à mettre en lumière la capacité de notre région à accueillir des événements de cette ampleur. La dernière fois, lors du stopover, presque 500 000 personnes ont visité le village de course. Cela crée un immense sentiment de dynamisme. »

« Les 6 milliards de dollars investis par le gouvernement local et central dans la transformation du centre ville d’Auckland, et la construction d’un nouveau secteur riverain le long des quais pour la 36e Coupe de l’América créera un héritage durable pour Auckland et nous aidera à tenir notre rôle de ville internationale pour la Nouvelle-Zélande. »

« Cette visite conclura une année incroyable d’événements internationaux pour Auckland, » concluait Phil Goff.

Le ministre du Développement Économique Phil Twyford a affirmé que le gouvernement est fier de supporter l’édition 2021-22 de The Ocean Race, tenant compte de la longue histoire qui lie la Nouvelle-Zélande à la course.

« Le stopover offre une formidable opportunité de rassembler le public néozélandais le long du front de mer à Auckland pour supporter la course, dans une zone développée pour la 36e Coupe de l’América. Nous sommes également très heureux qu’une équipe néozélandaise soit skippée par une femme, puisqu’augmenter le nombre de participantes aux sports et aux loisirs actifs est une priorité pour nous. »

The Ocean Race est prévue pour partir de son port d’attache d’Alicante (Espagne) au dernier trimestre 2021 et se terminer à Gênes (Italie) en juin 2022. Auckland (Nouvelle-Zélande) rejoint Le Cap (Afrique du Sud) ; Itajaì (Brésil), Aarhus (Danemark), et La Haye (Pays-Bas) en tant que ville étape confirmée, aux côtés du Cap-Vert, qui sera le premier stopover en Afrique de l’Ouest de l’histoire de la course.

Source

The Ocean Race

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 9 décembre 2019

Matossé sous: 2021-22, Course au Large, The Ocean Race

Vues: 344

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent