2019 a donné le ton, la saison IMOCA 2020 s’annonce exceptionnelle !

© Jean-Marie Liot/Alea

La saison 2019 a été très animée pour les marins de la classe IMOCA. Trois épreuves étaient inscrites au calendrier des Globe Series : la Bermudes 1000 Race (solitaire), la Rolex Fastnet Race (double) et plus récemment la Transat Jacques Vabre (double). Cette dernière course, remportée par Charlie Dalin et Yann Eliès, a réuni un plateau record de 29 IMOCA. Au classement du Championnat du Monde, c’est Paul Meilhat qui reste aux commandes avant une année 2020 qui s’annonce exceptionnelle, avec trois courses en solitaire au programme : The Transat, la New York-Vendée et bien entendu le Vendée Globe.

La Transat Jacques Vabre disputée à tous les niveaux

Jamais la Transat Jacques Vabre n’avait réuni un plateau aussi fourni, avec 29 duos au départ du Havre en IMOCA, et 27 à l’arrivée à Salvador de Bahia (seuls MACSF et Hugo Boss ont abandonné). « Sportivement, c’était une superbe édition », se réjouit Antoine Mermod, Président de la classe IMOCA. « La course a été très disputée à tous les niveaux de la flotte, pour les cinq premiers comme pour les trois derniers. Tous les duos ont pris beaucoup de plaisir à régater les uns contre les autres. C’est très prometteur pour la saison prochaine. Si les trois courses sont aussi accrochées, le spectacle sera génial. »

Les skippers se rodent en solitaire

Parmi les 27 bateaux qui sont arrivés au Brésil, assez peu rentrent par cargo. Une bonne vingtaine rentre à la voile, et beaucoup de marins effectuent le convoyage en solo. « La saison 2020 est exclusivement axée sur le solitaire et les marins ont besoin de reprendre leurs marques sur cet exercice. C’est un entraînement grandeur nature avant d’attaquer cette nouvelle année. Par ailleurs, les chantiers d’hiver seront très axés sur l’adaptation des bateaux à la navigation en solitaire. Cette navigation retour du Brésil va permettre de peaufiner les derniers détails et améliorations possibles », explique Antoine Mermod.

Paul Meilhat, toujours leader des IMOCA Globe Series

7e de la Transat Jacques Vabre avec Sam Davies (Initiatives-Cœur), Paul Meilhat conserve les commandes du Championnat du monde “Imoca Globe Series”. Mis à part la Bermudes 1000 Race, Paul a bouclé toutes les épreuves inscrites au calendrier de ce circuit, remportant notamment l’an dernier la Route du Rhum et les Monaco Globe Series (avec Gwénolé Gahinet). Il est talonné au classement par Yann Eliès, vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2019 et 2e de la Route du Rhum 2018. C’est l’Allemand Boris Herrmann qui complète le podium, devant Fabrice Amedeo (qui a terminé toutes les courses) et Vincent Riou. « Le classement des Imoca Globe Series valide une certaine régularité. On retrouve en tête les marins qui ont fait toutes les courses ou presque, qui ont souvent terminé bien placés, voire gagné. Il y aura énormément de points à prendre en 2020. C’est là que tout va se jouer », analyse Antoine Mermod.
L’an prochain, trois épreuves compteront pour les Globe Series : The Transat (coefficient 4), la New York/Vendée (coefficient 4) et bien entendu le Vendée Globe (coefficient 10).

Le Top 10 des Globes Series :

  1. Paul Meilhat : 206 points
  2. Yann Eliès : 192 points
  3. Boris Herrmann : 180 points
  4. Fabrice Amedeo : 169 points
  5. Vincent Riou : 157 points
  6.  Damien Seguin : 143 points
  7. Sam Davies : 140 points
  8. Jérémie Beyou : 132 points
  9.  Kevin Escoffier : 131 points
  10. Nicolas Lunvent : 131 points

Infos en bref :

Armel Tripon révèle son plan Manuard aux couleurs de L’Occitane

Armel Tripon a dévoilé l’IMOCA avec lequel il prendra part aux épreuves des Globe Series en 2020. Dessiné par Sam Manuard et construit par Black Pepper Yachts, ce foiler dernière génération se distingue notamment par sa carène de « scow » (étrave arrondie) et sa largeur modérée. « Nous avons basé notre réflexion sur le principe d’efficience dans le cadre du Vendée Globe », souligne Sam Manuard. « Nous voulons un bateau facile et homogène, qui préserve au mieux son skipper. La dernière Transat Jacques Vabre l’a encore démontré, ces nouveaux IMOCA sont très rapides mais très exigeants à mener, et nombreux skippers considèrent qu’ils ne pourront pas tenir ces cadences de double en mode solo. »

La classe IMOCA présente au Yacht Racing Forum

Evénement incontournable de la voile de compétition, le Yacht Racing Forum s’est tenu à Bilbao les 25 et 26 novembre. La classe IMOCA était bien entendu présente. Antoine Mermod : « Dans cette réunion des grands acteurs de la voile, on a senti que la réputation internationale de l’IMOCA prend de l’ampleur. Nous nous en réjouissons car cette internationalisation est justement l’un des axes majeurs dans notre stratégie de développement. »

L’IMOCA en force au Nautic de Paris

La Classe IMOCA sera présente sur plusieurs stands au Nautic de Paris, du 7 au 15 décembre prochain, Porte de Versailles. La Classe présentera le programme de ses courses 2020, notamment la Transat New-York Vendée 2020 et le Grand Prix de Guyader. L’IMOCA présentera aussi son “Programme Océan” et les actions environnementales menées par les skippers, sur le Village Cap Bleu. Enfin, la maquette de l’IMOCA que certains ont déjà pu découvrir sur le Village de la Transat Jacques Vabre sera également exposée à l’entrée du Nautic.

Source

Mer & Media

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe