Les favoris répondent à La Pelle !

© Alexis Courcoux

Changement de décor ce matin au club de La Pelle à Marseille pour la 2e journée du Championnat de France Espoirs de Match-Racing 2019. Fini la pluie qui s’est abattue toute la journée d’hier sur la cité phocéenne, place au soleil et ses maigres rayons, qui peinaient ce matin à faire monter le thermomètre sur les pontons ! Réveil matinal pour les 10 équipages en lice pour pouvoir enchaîner les matchs ce vendredi dans un vent très mollasson. La moitié des matchs du Round Robin ont pu être validés aujourd’hui, permettant aux favoris à la victoire finale de se montrer aux avant-postes d’entrée de jeu !

Qui a dit que les jeunes ne pouvaient pas se lever tôt? Avec une mise à disposition programmée à 9h du matin il fallait avoir du courage pour vaincre la fraîcheur de l’automne et entamer enfin le dernier Championnat de France Espoirs de l’année! Les 10 équipages en lice avaient hâte de prendre en main les J70 mis à disposition par la Ligue Sud de Voile. Malgré un vent faible on a assisté à de très beaux duels aux pieds de la “Bonne Mère” et a mi-chemin du Round Robin les équipages peuvent commencer à faire les calcul pour savoir si oui ou non ils pourront passer en phase finale.

Mais même pour le seul équipage encore invaincu, les Match’Attack emmenés par Thimoté Polet, la route est encore longue avant les quarts de finale. Les Normands ont remporté leurs 3 confrontations du jour alors même que c’était leur première en J70! Ils devancent ce soir Amaury Berger et son équipage, reçus 4 sur 5 aujourd’hui, et Simon Bertheau (APCC Equipe Jeune) le tenant du titre, seulement battu ce vendredi par ce même Thimoté Polet au cours d’un match très disputé!

Le mot de Thimoté Polet (Match’Attack – SNPH), en tête du Round Robin :

“C’était notre première journée en J70. On s’était un peu renseigné avant de venir auprès de nos partenaires d’entrainements en Match-Racing en Normandie comme Pauline (Courtois) ou Margot (Vennin) qui elles avaient déjà testé le bateau, notamment sur les WIM Series. On a eu des conditions de vent très faibles et très aléatoires donc c’était vraiment dur de se caler techniquement d’autant plus que c’était la première fois qu’on naviguait ensemble avec cette configuration d’équipage. On a eu 3 matchs accrochés et on a réussi à tirer notre épingle du jeu à chaque fois. Mais on a senti qu’on avait un petit manque de vitesse qu’on essaiera de régler demain !”

Source

Titouan Tiberghien

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 15 novembre 2019

Matossé sous: Championnats, Match Racing

Vues: 211

Tags: , ,

Sous le vent