Un véritable succès pour cette 14ème édition !

© Jerome Houyvet

« Top », « super », « génial », cette 14ème édition se clôture sous les meilleurs auspices. Des conditions idéales pour toutes les disciplines ont permis à tous les concurrents de partir à l’assaut du Fort Boyard sous le regard d’un public venu en très grand nombre pour les encourager !

Record PUL-VE-RI-SE en windsurf !

Ce matin, le vent soufflait fort sur Fouras, si sa présence soulageait les organisateurs, la force annoncée au départ prévu des courses était juste suffisante. Pascal Delorme, le directeur de course a pris la décision de lancer la course dès le remplissage du plan d’eau. A quelques minutes d’écart, les riders en windsurf et en windfoil ont ainsi mis le cap sur Fort Boyard. En cours de course, le vent a forci, jouant une fois de plus avec les nerfs des organisateurs et rendant possible le lancement d’une deuxième course.
En windsurf, Marc Leroy, suivi par Chris Le Masurier et Manon Pianazza, championne d’Europe en RS :X jeune montent sur le podium.
Sur son windfoil, Antoine Albeau boucle le parcours aller/retour en 27 minutes ! Il bat ainsi son propre record de 39 minutes établit lors de l’édition 2018. William Huppert, qui a mené la course sur une partie du parcours, et Fabien Pianazza complètent ce 1er classement dédié au windfoil.

Jusqu’où ira Antoine ? C’est la question que se posent chaque année les organisateurs et l’équipe du Fort Boyard Challenge ! RDV en 2020 pour un nouveau record ?

Fort Boyard, droit devant !

Après les 25 kilomètres de la veille, aujourd’hui, c’est un parcours de 18 kilomètres qui a été proposé aux équipages. L’ensemble des équipages a réalisé le tour du Fort Boyard dans des conditions peu favorables avec un vent de côté.
Sans surprise, les équipages d’hier ont confirmé leurs résultats. L’équipage de Médoc VA’A termine premier en 1h42, suivi de près par l’équipage de la Baie de Somme et de Castelnaud La Chapelle (Dordogne).
A souligner la performance de l’équipage jeune des Sables d’Olonne qui a réalisé le même parcours que les adultes. Cet équipage coaché par le club sablais s’inscrit dans une démarche d’accompagnement d’élèves dans le cadre de l’UNSS. Partage & entraide, des valeurs de la pirogue qui trouvent un écho particulier dans cette belle histoire !

Le parcours SUP incertain jusqu’au dernier moment

Les conditions d’hier, avec un vent changeant constamment, ne lui ont pas laissé le temps de profiter de sa course, c’est désormais réparé avec celle du jour ! Le parcours en downwind de 9km avec des conditions idéales a été bouclé en 42 minutes par Tom Auber. Comme pour la pirogue, le podium reste identique à hier, Boris Jinvresse prend la 2ème place et Marius, le frère cadet du vainqueur, monte sur la 3ème marche.

Côté femmes, Iona Rivet réalise un parcours sans faute devant une amie de toujours, Justine Robert et Chloé Blampied (Jersey) prend la 3ème place au général. Grâce à la présence en mer d’un journaliste spécialiste du SUP, les promeneurs du dimanche ont pu regarder, pour la première fois le lancement de la course en direct. Une opportunité de rêve pour les familles des sportifs engagés ne pouvant pas les suivre à bord du bac.

Un public très nombreux !

Une douceur automnale exceptionnelle, un soleil au RDV presque toute la journée… Le cocktail idéal pour que le public se masse en nombre sur la promenade du front de mer à Fouras était réuni ce dimanche. Il faut dire qu’aujourd’hui, le spectacle était au rendez-vous avec l’arrivée simultanée des pirogues, windsurf, windfoil et suppers ! Danses et marché polynésiens, initiations au stand up paddle et au kayak ont séduit les centaines de personnes présentes.

Source

Isabelle Delaune

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 14 octobre 2019

Matossé sous: H2O, SUP - Paddle, Va'a, Windsurf

Vues: 414

Tags: , , , , , ,

Sous le vent

Au vent